Provided by: manpages-fr_1.67.0-1_all bug

NOM

       daemon - Exécution en arrière-plan.

SYNOPSIS

       #include <unistd.h>

       int daemon (int nochdir, int noclose);

DESCRIPTION

       La  fonction  daemon()  sert  aux programmes désireux de se détacher de
       leur terminal de contrôle, et  de  s’exécuter  en  arrière  plan  à  la
       manière des démons système.

       Si  l’argument  nochdir  vaut  zéro,  daemon() modifie le répertoire de
       travail pour revenir à la racine (« / »).  Ceci  évite  de  bloquer  un
       système  de  fichiers  (comme  /home) que l’on ne pourrait pas démonter
       durant son exécution.

       Si l’argument noclose vaut zéro, daemon() redirige  l’entrée  standard,
       la sortie standard, et la sortie d’erreur vers /dev/null.

VALEUR RENVOYÉE

       (Cette fonction exécute un fork(), et s’il réussit, le père effectue un
       _exit(0), ainsi toutes les erreurs éventuelles apparaissent  uniquement
       du  côté fils).  La fonction daemon() renvoie zéro si elle réussit.  Si
       une erreur se produit, daemon()  renvoie  -1  et  remplit  la  variable
       globale  errno  avec l’un des code d’erreurs renvoyés par les fonctions
       fork(2) et setsid(2).

VOIR AUSSI

       fork(2), setsid(2)

NOTES

       L’implémentation de la GlibC peut également renvoyer  -1  si  /dev/null
       existe  mais  n’est  pas  un  noeud spécial en mode caractère, avec les
       numéros mineur et majeur attendus. Dans  ce  cas,  errno  ne  sera  pas
       remplie.

HISTORIQUE

       La fonction daemon() est apparue en premier dans BSD4.4.

TRADUCTION

       Christophe Blaess, 2000-2003.