Provided by: manpages-fr_1.67.0-1_all bug

NOM

       getgrent,  setgrent, endgrent - Lire les enregistrements du fichier des
       groupes.

SYNOPSIS

       #include <sys/types.h>
       #include <grp.h>

       struct group *getgrent (void);

       void setgrent (void);

       void endgrent (void);

DESCRIPTION

       La fonction getgrent() renvoie un pointeur sur une structure  contenant
       les  enregistrements  de  groupes  issus  de /etc/group(5).  Au premier
       appel  elle  renvoie  le  premier  enregistrement,  puis   les   autres
       enregistrements lors des autres appels successifs.

       La   fonction  setgrent()  ramène  le  pointeur  au  début  du  fichier
       /etc/group.

       La fonction endgrent() ferme le fichier /etc/group.

       La structure group est définie dans <grp.h> ainsi :

              struct group {
                   char   *gr_name;    /* Nom du groupe.          */
                   char   *gr_passwd;  /* Mot de passe du groupe. */
                   gid_t   gr_gid;     /* ID du groupe.           */
                   char  **gr_mem;     /* Membres du groupe.      */
              };

VALEUR RENVOYÉE

       La fonction getgrent() renvoie la structure de groupe, ou NULL s’il n’y
       a plus d’enregistrements, ou si une erreur se produit.

       En  cas  d’erreur,  errno  peut  être  positionnée.  Si  vous souhaitez
       vérifier sa valeur, il est nécessaire de la positionner  à  zéro  avant
       l’appel.

ERREURS

       EINTR  Un signal a été capturé.

       EIO    Erreur d’E/S.

       EMFILE Le  nombre  maximal  de  fichiers  ouverts pour le processus est
              atteint.

       ENFILE Le nombre  maximal  de  fichiers  ouverts  sur  le  système  est
              atteint.

       ENOMEM Pas assez de mémoire pour allouer une structure.

FICHIERS

       /etc/group
              Base de données des groupes.

CONFORMITÉ

       SVID 3, BSD 4.3, POSIX 1003.1-2003.

VOIR AUSSI

       fgetgrent(3), getgrent_r(3), getgrgid(3), getgrnam(3)

TRADUCTION

       Christophe Blaess, 1996-2003.