Provided by: manpages-fr_1.67.0-1_all bug

NOM

       getrpcent,  getrpcbyname,  getrpcbynumber,  setrpcent, endrpcent - Lire
       une entrée RPC.

SYNOPSIS

       #include <netdb.h>

       struct rpcent *getrpcent()

       struct rpcent *getrpcbyname(nom)
       char *nom;

       struct rpcent *getrpcbynumber(nombre)
       int nombre;

       setrpcent (stayopen)
       int stayopen;

       endrpcent ()

DESCRIPTION

       getrpcent(), getrpcbyname(), et getrpcbynumber() renvoient  chacune  un
       pointeur  sur  un  objet  ayant  la structure suivante et contenant les
       champs d’une entrée de la base de données des programmes RPC  /etc/rpc.

              struct    rpcent {
                   char *r_nom;   /* nom du serveur pour ce programme RPC */
                   char **r_aliases;   /* liste dalias */
                   long r_nombre; /* numéro de programme RPC */
              };

       Les membres de cette structure sont:
              r_nom               Le nom du serveur pour ce programme RPC.
              r_aliases           Une  liste  d’alias (alias pour le programme
                                  RPC) terminée par un zéro.
              r_nombre            Le numéro de programme RPC pour ce  service.

       getrpcent()  lit la ligne suivante du fichier, l’ouvrant si nécessaire.

       getrpcent() ouvre le fichier. Si le drapeau stayopen  est  non-nul,  la
       base  de données restera ouverte entre les appels getrpcent() (directs,
       ou indirects par l’un des autres appels “getrpc”).

       endrpcent ferme le fichier.

       getrpcbyname() et getrpcbynumber() recherchent séquentiellement  depuis
       le  début du fichier jusqu’à ce qu’un nom ou un numéro de programme RPC
       faisant l’affaire soit trouvé ou jusqu’à la fin du fichier.

FICHIERS

       /etc/rpc

VOIR AUSSI

       rpc(5), rpcinfo(8C), ypserv(8)

DIAGNOSTICS

       Un pointeur NULL est renvoyé à la  fin  du  fichier  (EOF)  ou  en  cas
       d’erreur.

BOGUES

       Toutes les informations sont stockées dans une zone statique et doivent
       donc être copiées si on désire les conserver.

TRADUCTION

       Thierry Vignaud <tvignaud@mandrakesoft.com>, 1999
       Christophe Blaess, 2003.