Provided by: passwd_4.0.13-7ubuntu3_i386 bug

NOM

       useradd  -  Créer  un nouvel utilisateur ou mettre à jour l’information
       par défaut sur un nouvel utilisateur

SYNOPSIS

       useradd [-c commentaire] [-d rp_perso]
               [-e date_expiration] [-f inactive_time]
               [-g groupe_initial] [-G groupe[,...]]
               [-m [-k rp_squelette] | -M] [-p mot_de_passe]
               [-s shell] [-u uid [ -o]] [-n] [-r] login

       useradd -D [-g groupe_dfaut] [-b rp_perso_dfaut]
               [-f inactivit] [-e date_expiration_dfaut]
               [-s shell_dfaut]

DESCRIPTION

   Création de nouveaux utilisateurs
       Quand elle est invoquée sans l’option -D, la commande useradd  crée  un
       nouveau  compte  utilisateur  qui utilise les valeurs spécifiées sur la
       ligne de commandes, et les valeurs par défaut du système.   Le  nouveau
       compte utilisateur sera inséré dans les fichiers du système quand c’est
       nécessaire, le répertoire personnel sera créé, et les fichiers initiaux
       copiés, cela dépendant des options présentes en ligne de commandes.  La
       version  fournie  avec  Red  Hat  Linux  crée  un  groupe  pour  chaque
       utilisateur ajouté au système, à moins que l’option -n ne soit fournie.
       Les options qui s’appliquent à la commande useradd sont : é.

       -c commentaire
              Le champ de commentaire du fichier de mots de  passe  du  nouvel
              utilisateur.

       -d rp_perso
              Le  nouvel  utilisateur  sera  créé en utilisant rp_perso comme
              valeur  du  répertoire  de  connexion  de   l’utilisateur.    Le
              comportement  par  défaut  est  de concaténer le nom de login au
              rp_perso_dfaut, et de l’utiliser en tant que nom de répertoire
              de connexion.

       -e date_expiration
              La  date  à  laquelle le compte de l’utilisateur sera désactivé.
              La date est spécifiée dans le format AAAA-MM-JJ.

       -f jours_inactifs
              Le nombre de jours suivant l’expiration d’un mot de passe  après
              lequel  le compte est définitivement désactivé.  Une valeur de 0
              désactive le compte dès que le mot de passe  a  expiré,  et  une
              valeur  de  -1  désactive  cette caractéristique.  La valeur par
              défaut est de -1.

       -g groupe_initial
              Le nom du groupe ou le numéro du groupe de connexion initial  de
              l’utilisateur.   Le  nom  du  groupe doit exister.  Un numéro de
              groupe doit se référer à un groupe préexistant.   Le  numéro  de
              groupe par défaut est de 1.

       -G groupe,[...]
              Une  liste  de  groupes  supplémentaires auxquels fait également
              partie l’utilisateur.  Chaque groupe est séparé du  suivant  par
              une  virgule,  sans  espace  entre  les  deux.  Les groupes sont
              soumis aux mêmes restrictions que celui donné avec l’option  -g.
              Le   comportement   par   défaut   pour   l’utilisateur  est  de
              n’appartenir qu’au groupe initial.

       -m     Le répertoire personnel de l’utilisateur sera créé s’il n’existe
              pas  déjà.   Les  fichiers  contenus  dans  rp_squelette seront
              copiés dans le répertoire personnel si l’option -k est employée;
              sinon,  les fichiers contenus dans rp_squelette seront utilisés
              à la place.  Tous les répertoires contenus dans rp_squelette ou
              dans   /etc/skel  seront  également  créés  dans  le  répertoire
              personnel de l’utilisateur.   L’option  -k  n’est  valide  qu’en
              conjonction avec l’option -m.  Le comportement par défaut est de
              ne pas créer le répertoire, et de ne copier aucun fichier.

       -M     Le répertoire personnel de l’utilisateur ne sera pas créé,  même
              si les réglages globaux au système présents dans /etc/login.defs
              consistent en la création de répertoires personnels.

       -n     Un groupe de même nom que l’utilisateur ajouté au  système  sera
              créé  par  défaut.   Cette  option  désactivera  ce comportement
              spécifique de Red Hat Linux.

       -r     Cette option est utilisée pour créer un compte système,  çàd  un
              utilisateur  avec  un  UID  plus  petit que la valeur de UID_MIN
              définie dans /etc/login.defs.  Notez que useradd ne  créera  pas
              de  répertoire personnel pour un tel utilisateur, et ce quel que
              soit le réglage par défaut présent dans  /etc/login.defs.   Vous
              devez  spécifier  l’option  -m  si vous désirez la création d’un
              répertoire personnel pour un tel utilisateur.  C’est une  option
              ajoutée par Red Hat.

       -p mot_de_passe
              Le  mot  de  passe  crypté,  comme  renvoyé  par  crypt(3).   Le
              comportement par défaut est de désactiver le compte.

       -s shell
              Le nom du shell de connexion de l’utilisateur.  Le  comportement
              par   défaut  est  de  laisser  ce  compte  vide,  ce  qui  fait
              sélectionner au système le shell de connexion par défaut.

       -u uid La valeur numérique de l’ID de l’utilisateur.  Cette valeur doit
              être  unique,  à  moins  que  l’option  -o ne soit utilisée.  La
              valeur doit être non négative.  Le comportement par  défaut  est
              d’utiliser  la  plus  petite valeur d’ID plus grande que 999, et
              plus grande que celle de n’importe quel autre utilisateur.   Les
              valeurs comprises entre 0 et 499 sont typiquement réservées pour
              les comptes systèmes.

   Modifier les valeurs par défaut.
       Quand il est invoqué avec  l’option  -D,  useradd  soit  affichera  les
       valeurs actuelles par défaut, soit mettra à jour les valeurs par défaut
       via la ligne de commandes.  Les options valides sont

       -b rp_perso
              Le  préfixe  de  chemin  initial  pour  un  nouveau   répertoire
              personnel d’utilisateur.  Le nom de l’utilisateur sera suffixé à
              la fin de rp_perso pour créer le nom du nouveau  répertoire  si
              l’option  -d nest pas utilise pendant la cration dun nouveau
              compte.

       -e date_expiration_dfaut
              La date à laquelle le compte utilisateur sera désactivé.

       -f inactivit
              Le nombre de jours après l’expiration d’un mot  de  passe  avant
              que le compte ne soit désactivé.

       -g groupe_dfaut
              Le  nom  de  groupe  ou  l’ID  du  groupe  initial  d’un  nouvel
              utilisateur.  Le groupe nommé doit exister, et un ID  de  groupe
              numérique doit déjà exister en tant qu’ID de groupe.

       -s shell_dfaut
              Le  nom  du  shell  de  connexion  d’un  nouvel utilisateur.  Le
              programme nommé sera  utilisé  pour  tous  les  futurs  nouveaux
              comptes.

       Si  aucune  option  n’est  spécifiée, useradd affichera les valeurs par
       défaut du moment.

NOTES

       L’administrateur système est  responsable  du  placement  des  fichiers
       d’utilisateur par défaut dans le répertoire /etc/skel.
       Cette version de useradd a été modifiée par Red Hat pour se conformer à
       la convention utilisateur/groupe de RedHat.

INCONVÉNIENTS

       Vous ne pouvez pas ajouter d’utilisateur à un groupe  NIS.   Cela  doit
       être effectué sur le serveur NIS.

FICHIERS

       /etc/passwd - information sur les comptes utilisateurs
       /etc/shadow - information sécurisée sur les comptes utilisateurs
       /etc/group - information de groupes
       /etc/default/useradd - information par défaut
       /etc/login.defs - réglages globaux du système
       /etc/skel - répertoire contenant les fichiers utilisés par défaut

VOIR AUSSI

       chfn(1),  chsh(1),  crypt(3),  groupadd(8),  groupdel(8),  groupmod(8),
       passwd(1), userdel(8), usermod(8)

AUTEUR

       Julianne Frances Haugh (jfh@bga.com)

TRADUCTION

       Frédéric Delanoy, 2000.

                                                                    USERADD(8)