Provided by: debhelper_12.6.1ubuntu2_all bug

NOM

       dh_link - Créer les liens symboliques dans le répertoire de construction du paquet

SYNOPSIS

       dh_link [options_de_debhelper] [-A] [-Xélément] [source destination ...]

DESCRIPTION

       dh_link est le programme de la suite debhelper chargé de la création des liens symboliques
       dans le répertoire de construction du paquet.

       dh_link utilise des listes de couples « source destination ». Les sources sont les
       fichiers existants sur lesquels doivent pointer les liens symboliques (appelé cible par
       ln(1)), les destinations sont les noms des liens symboliques qui doivent être créés
       (appelés nom_du_lien par ln(1)). Il doit y avoir un nombre identique de sources et de
       destinations.

       Il faut absolument indiquer le chemin complet (absolu) des sources et des destinations,
       contrairement à l'usage habituel des commandes telles que ln(1). Veuillez noter que le
       premier « / » n'est pas obligatoire.

       dh_link produit des liens symboliques conformes à la Charte Debian : absolus lorsque la
       Charte indique qu'ils doivent l'être et relatifs, avec un chemin aussi court que possible,
       dans les autres cas. dh_link crée également tous les sous-répertoires nécessaires à
       l'installation des liens symboliques.

       Les fichiers de destination déjà existants seront remplacés par les liens symboliques.

       De plus, dh_link scrute le répertoire de construction du paquet pour trouver (et corriger
       à partir de la v4 seulement) les liens symboliques non conformes à la Charte Debian.

FICHIERS

       debian/paquet.links
           Énumère des paires de fichiers source et destination à lier par des liens symboliques.
           Chaque paire doit être placée sur une ligne, la source et la destination séparées par
           un blanc.

           Dans chaque paire, le fichier source (appelé cible par ln(1)) vient en premier et est
           suivi par le fichier de destination (appelé nom_du_lien par ln(1)). Donc les paires de
           source et destination sur chaque ligne sont indiquées dans le même ordre que pour
           ln(1).

           Au contraire de ln(1), la source et la destination doivent être des chemins absolus
           (le premier « / » est optionnel).

OPTIONS

       -A, --all
           Crée les liens symboliques indiqués en paramètres dans tous les paquets et pas
           seulement dans le premier paquet construit.

       -Xélément, --exclude=élément
           Exclut les liens symboliques qui comportent élément, n'importe où dans leur nom, alors
           qu'ils auraient dû être corrigés pour se conformer à la Charte Debian.

       source destination ...
           Crée un lien symbolique nommé destination pointant vers un fichier nommé source. Ce
           lien est créé dans le répertoire de construction du premier paquet traité (ou de tous
           les paquets si -A est indiqué).

EXEMPLES

        dh_link usr/share/man/man1/toto.1 usr/share/man/man1/titi.1

       Produira un lien titi.1 pointant vers toto.1

        dh_link var/lib/toto usr/lib/toto \
        usr/share/man/man1/toto.1 usr/share/man/man1/titi.1

       Crée un lien /usr/lib/toto qui pointe vers le fichier /var/lib/toto et un lien symbolique
       titi.1 qui pointe vers la page de man toto.1.

        var/lib/toto usr/lib/toto
        usr/share/man/man1/toto.1 usr/share/man/man1/titi.1

       Comme précédemment, mais comme contenu d'un fichier debian/paquet.links.

VOIR AUSSI

       debhelper(7)

       Ce programme fait partie de debhelper.

AUTEUR

       Joey Hess <joeyh@debian.org>

TRADUCTION

       Cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe francophone de traduction de Debian.

       Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet debhelper.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la
       commande « man -L C <section> <page_de_man> ».