Provided by: devscripts_2.19.6ubuntu1_amd64 bug

NOM

       dscextract - Extraire un seul fichier d'un paquet source Debian

SYNOPSIS

       dscextract [options] fichier_dsc fichier

DESCRIPTION

       dscextract  lit un seul fichier à partir d'un paquet source Debian. L'idée est de regarder
       seulement  les  fichiers  .diff.gz  (format  source 1.0)  ou  .debian.tar.gz/bz2   (format
       source 3.0)  si  possible,  en  évitant  ainsi  de  dépaqueter  de grosses archives. C'est
       particulièrement utile pour les fichiers du sous-répertoire debian/.

       fichier est relatif au répertoire de premier niveau contenu dans le  paquet,  c'est-à-dire
       une fois enlevé le premier répertoire.

OPTIONS

       -f     Mode  « rapide ».  Pour le format source 1.0, éviter de se rabattre sur le balayage
              du fichier .orig.tar.gz si fichier n'a pas été trouvé dans le  .diff.gz  (pour  les
              paquets  au  format  source 3.0,  debian/*  est  censé  se trouver directement dans
              .debian.tar.gz/bz2).

VALEURS DE RETOUR

       0      fichier a été extrait.

       1      fichier n'a pas été trouvé dans le paquet source.

       2      Une erreur est survenue, fichier_dsc n'a pas été trouvé par exemple.

EXEMPLE

       dscextract dds_2.1.1+ddd105-2.dsc debian/watch || test $? = 1

AUTEUR

       dscextract a été écrit par Christoph Berg <myon@debian.org>.

TRADUCTION

       Ce   document   est   une   traduction,   maintenue   à    l'aide    de    l'outil    po4a
       <https://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone du projet Debian.

       Nicolas  François, Guillaume Delacour, Cyril Brulebois, Thomas Huriaux et David Prévot ont
       réalisé cette traduction.

       L'équipe de traduction a fait  le  maximum  pour  réaliser  une  adaptation  française  de
       qualité.    Veuillez    signaler    toute    erreur    de   traduction   en   écrivant   à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet devscripts.

       La version anglaise la plus à jour de ce document est  toujours  consultable  en  ajoutant
       l'option « -L C » à la commande man.