Provided by: po4a_0.55-1_all bug

NOM

       po4a-updatepo - Mettre la traduction (au format PO) de la documentation à jour

SYNOPSIS

       po4a-updatepo -f fmt (-m maître.doc)+ (-p XX.po)+

       (XX.po sont les fichiers de sortie, tous les autres sont des entrées)

DESCRIPTION

       L’objectif du projet po4a [PO for anything — PO pour tout] est de simplifier la traduction
       (et de façon plus intéressante, la maintenance des traductions) en utilisant les outils
       gettext dans des domaines pour lesquels ils n’étaient pas destinés, comme la
       documentation.

       Le script po4a-updatepo met à jour un fichier PO afin qu’il reflète les changements
       apportés au fichier original. Pour cela, il convertit le fichier POD en fichier POT, puis
       invoque msgmerge(1) sur ce nouveau POT et sur les fichiers PO fournis.

       Il est possible de donner plus d’un fichier PO à la fois (si vous voulez mettre plusieurs
       langues à jour d’un coup), et plusieurs fichiers de documentation (si vous voulez stocker
       la traduction de plusieurs documents dans le même fichier PO).

       Si le document maître contient des caractères non ASCII, il convertit les fichiers PO en
       UTF-8 (si ce n’est pas déjà le cas), de façon à autoriser les caractères non standard en
       fonction des paramètres régionaux.

OPTIONS

       -f, --format
           Type de format de la documentation que vous souhaitez traiter. Utilisez l’option
           --help-format pour afficher la liste des formats disponibles.

       -m, --master
           Fichier(s) contenant les documents maîtres à traduire.

       -M, --master-charset
           Jeu de caractères des fichiers contenant les documents à traduire. Notez que tous les
           fichiers doivent partager le même jeu de caractères.

       -p, --po
           Fichier(s) PO à mettre à jour. Si ces fichiers n’existent pas, ils sont créés par
           po4a-updatepo.

       -o, --option
           Passe une ou des options supplémentaires au greffon de format. Spécifiez chaque option
           en utilisant le format name=value. Veuillez vous référer à la documentation de chaque
           greffon pour la liste des options valides et leur signification.

       --no-previous
           Cette option supprime --previous des options passées à msgmerge. Elle permet de
           prendre en charge les versions de gettext antérieures à 0.16.

       --previous
           Cette option ajoute --previous aux options passées à msgmerge. Elle nécessite une
           version 0.16 ou ultérieure de gettext et est activée par défaut.

       --msgmerge-opt options
           Options additionnelles pour msgmerge(1).

       -h, --help
           Affiche un message d’aide.

       --help-format
           Énumère les formats de documentations connus de po4a.

       -V, --version
           Affiche la version du script et quitte.

       -v, --verbose
           Rend le programme plus bavard.

       -d, --debug
           Affiche quelques informations de débogage.

       --porefs type[,wrap|nowrap]
           Indique le format des références. L’argument type peut-être never pour ne pas produire
           de référence, file pour n’indiquer que le fichier sans le numéro de ligne, counter
           pour remplacer le numéro de ligne par un décompte croissant, et full pour inclure des
           références complètes (par défaut, la valeur full est utilisée).

           L’argument peut être suivi d’une virgule et d’un des mots clefs wrap ou nowrap. Les
           références sont écrites par défaut sur une seule ligne. Avec l’option wrap, les
           références sont placées sur plusieurs lignes, pour imiter le comportement des outils
           gettext (xgettext and msgmerge). Cette option deviendra la valeur par défaut dans une
           prochaine version, car elle est plus pertinente. L’option nowrap est disponible pour
           permettre aux utilisateurs de conserver l’ancien comportement s’ils le désirent.

       --msgid-bugs-address adresse@email
           Fixe l’adresse à laquelle les bogues des msgid doivent être envoyés. Par défaut, les
           fichiers POT créés n’ont pas de champ Report-Msgid-Bugs-To.

       --copyright-holder chaîne
           Fixe le détenteur du copyright dans l’en-tête du fichier POT. La valeur par défaut est
           « Free Software Foundation, Inc. ».

       --package-name chaîne
           Fixe le nom du paquet pour l’en-tête du fichier POT. La valeur par défaut est
           « PACKAGE ».

       --package-version chaîne
           Fixe la version du paquet pour l’en-tête du fichier POT. La valeur par défaut est
           « VERSION ».

VOIR AUSSI

       po4a-gettextize(1), po4a-normalize(1), po4a-translate(1), po4a(7)

AUTEURS

        Denis Barbier <barbier@linuxfr.org>
        Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>
        Martin Quinson (mquinson#debian.org)

TRADUCTION

        Martin Quinson (mquinson#debian.org)

COPYRIGHT ET LICENCE

       Copyright 2002-2012 par SPI, inc.

       Ce programme est un logiciel libre ; vous pouvez le copier et / ou le modifier sous les
       termes de la GPL (voir le fichier COPYING).