Provided by: manpages-fr-dev_2.64.1-1_all bug

NOM

       getdate - Conversion d’une chaîne de caractères en structure tm.

SYNOPSIS

       #define _XOPEN_SOURCE 500
       #include <time.h>

       struct tm *getdate(const char *string);

       extern int getdate_err;

       #define _GNU_SOURCE
       #include <time.h>

       int getdate_r (const char *string, struct tm *res);

DESCRIPTION

       La  fonction  getdate()  convertit une chaîne de caractères pointée par
       string en une structure tm qu’elle  renvoie.  Cette  structure  tm  est
       susceptible  d’être  allouée  de façon statique et d’être ainsi écrasée
       lors du prochain appel.

       Contrairement à strptime(3), (qui  a  un  argument  format),  getdate()
       utilise  les  formats  présents  dans le fichier dont le chemin d’accès
       complet est donné par la variable d’environnement DATEMSK. La  première
       ligne  du  fichier  qui peut être mise en correspondance avec la chaîne
       passée en paramètre d’entrée est utilisée pour la conversion.

       La correspondance n’est pas sensible à la casse. Les espaces superflus,
       qu’ils  soient  dans  le  motif  ou  dans  la  chaîne à convertir, sont
       ignorés.

       Les paramètres de conversion qu’un motif peut contenir sont  les  mêmes
       que  pour  strptime(3).  Un indicateur de conversion supplémentaire est
       accepté :

       %Z     Nom du fuseau horaire.

       Lorsque %Z est spécifié, la valeur renvoyée est initialisée sous  forme
       humaine  à  l’heure courante du fuseau horaire indiqué. Sinon, elle est
       initialisée sous forme humaine à l’heure locale actuelle.

       Lorsque seul le jour de la semaine est donné, le jour  pris  en  compte
       sera le premier jour correspondant à partir d’aujourd’hui inclus.

       Lorsque  seul  le  mois  est spécifié (et pas l’année), le mois pris en
       compte est le premier mois  correspondant  à  partir  du  mois  courant
       inclus.  Si  aucun jour n’est indiqué, le premier jour du mois est pris
       par défaut.

       Lorsque les heures, minutes et secondes ne sont pas indiquées,  l’heure
       courante (heures, minutes et secondes) est prise par défaut.

       Si  aucune  date n’est indiquée, mais que l’on connaît l’heure, l’heure
       prise en compte sera la première occurrence de cette heure, à partir de
       l’heure courante incluse.

VALEUR RENVOYÉE

       En cas de succès, cette fonction renvoie un pointeur vers une structure
       struct tm. sinon elle renvoie NULL et positionne  la  variable  globale
       getdate_err.   La  modification  éventuelle  de  errno  est  indéfinie.
       getdate_err peut prendre les valeurs suivantes :

       1   La variable d’environnement DATEMSK est null ou non définie.

       2   Le fichier patron (template) ne peut être ouvert pour être lu.

       3   Impossible de lire l’état du fichier.

       4   Le fichier patron n’est pas un fichier régulier.

       5   Une erreur est survenue en cours de lecture du fichier patron.

       6   Échec d’allocation mémoire (pas assez de mémoire disponible).

       7   Il n’y a pas de ligne dans le  fichier  qui  puisse  être  mise  en
           correspondance avec l’entrée.

       8   Paramètres d’entrée invalides.

ENVIRONNEMENT

       DATEMSK
              Fichier contenant les motifs de formatage.

       TZ, LC_TIME
              Variables utilisées par strptime(3).

CONFORMITÉ À

       POSIX.1-2001

NOTES

       Puisque  getdate()  n’est  pas  ré-entrante à cause de l’utilisation de
       getdate_err et du tampon statique  utilisé  pour  stocker  le  résultat
       renvoyé,   la   glibc  fournit  une  variante  utilisable  en  contexte
       multi-threads. La fonctionnalité est la même. Le résultat  est  renvoyé
       dans  le  tampon  pointé par res et, en cas d’erreur, le code de retour
       est différent de  zéro  avec  les  mêmes  valeurs  que  celles  données
       précédemment pour getdate_err.

       La   spécification   POSIX.1-2001   pour   strptime(3)   contient   des
       spécifications de conversion utilisant les modificateurs %E ou %O alors
       que  de  tels  modificateurs  ne  sont  pas  indiqués  pour  getdate().
       L’implémentation glibc de getdate() utilise strptime(3) si bien que les
       deux    fonctions   supportent   exactement   les   mêmes   conversions
       automatiquement.

       L’implémentation  de  la  glibc  ne  supporte   pas   l’indicateur   de
       conversion : %Z.

VOIR AUSSI

       time(2),    localtime(3),   setlocale(3),   strftime(3),   strptime(3),
       feature_test_macros(7)

TRADUCTION

       Cette page de manuel a été traduite  par  Stéphan  Rafin  <stephan  DOT
       rafin  AT  laposte  DOT  net> en 2002, puis a été mise à jour par Alain
       Portal <aportal AT  univ-montp2  DOT  fr>  jusqu’en  2006,  et  mise  à
       disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement gérées par Florentin Duneau <fduneau@gmail.com> et l’équipe
       francophone de traduction de Debian.

       Veuillez   signaler   toute   erreur   de   traduction  en  écrivant  à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous  pouvez  toujours avoir accès à la version anglaise de ce document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».

                                  2007-07-26                        GETDATE(3)