Provided by: manpages-fr-dev_2.64.1-1_all bug

NOM

       setnetgrent,  endnetgrent,  getnetgrent, getnetgrent_r, innetgr - Gérer
       les entrées du groupe réseau

SYNOPSIS

       #include <netdb.h>

       int setnetgrent(const char *groupe_rseau);
       void endnetgrent(void);
       int getnetgrent(char **hte, char **utilisateur, char **domaine);

       int getnetgrent_r(char **hte, char **utilisateur,
                         char **domaine, char *tampon, int longueur_tampon);

       int innetgr(const char *groupe_rseau, const char *hte,
                   const char *utilisateur, const char *domaine);

   Exigences pour les macros de test de fonctionnalité de la glibc  (consultez
   feature_test_macros(7)) :

       setnetgrent(), endnetgrent(), getnetgrent(), getnetgrent_r(),
       innetgr() : _BSD_SOURCE || _SVID_SOURCE

DESCRIPTION

       Le  groupe_rseau  est  une  invention  SunOS.  Une  base  de   données
       « groupe_réseau »  est  une  liste  de  triplets  de chaînes (nom_hte,
       nom_utilisateur,  nom_domaine)  ou  d’autres  noms   « groupe_réseau ».
       Chacun des éléments dans un triplet peut être vide, ce qui signifie que
       tout correspond. Les fonctions décrites ici  permettent  d’accéder  aux
       bases  de  données  « groupe_réseau ».  Le  fichier  /etc/nsswitch.conf
       contient la base dans laquelle on effectue les recherches.

       L’appel setnetgrent()  définit  le  « groupe_réseau »  dans  lequel  on
       cherchera   par   un   appel   getnetgrent()   ultérieur.  La  fonction
       getnetgrent() trouve l’entrée « groupe_réseau » suivante et renvoie des
       pointeurs  sur hte, utilisateur, domaine. Un pointeur nul signifie que
       l’entrée correspondante ne concorde avec aucune chaîne.  Les  pointeurs
       sont  valides  tant  qu’il  n’y  a  pas  d’appel  à  d’autres fonctions
       relatives au « groupe_réseau ». Pour éviter ce  problème,  vous  pouvez
       utiliser  la  fonction  GNU  getnetgrent_r() qui enregistre les chaînes
       dans le tampon fourni. Pour libérer tous les tampons alloués,  utilisez
       endnetgrent().

       Dans  la plupart des cas, vous voudrez seulement vérifier si le triplet
       (nom_hôte,nom_utilisateur,nom_domaine) est membre d’un  groupe  réseau.
       La  fonction  innetgr()  peut  être utilisée pour faire cela sans faire
       appel aux trois fonctions précédentes. De nouveau, un pointeur nul  est
       un  joker  (Ndt : wildcard) et correspond à n’importe quelle chaîne. La
       fonction est sûre du point de vue des threads.

VALEUR RENVOYÉE

       Ces fonctions renvoient 1 si elles réussissent et 0 si elles  échouent.

FICHIERS

       /etc/netgroup
       /etc/nsswitch.conf

CONFORMITÉ

       Ces  fonctions  ne  sont  pas  dans  POSIX.1-2001,  mais setnetgrent(),
       endnetgrent(), getnetgrent()  et  innetgr()  sont  disponibles  sur  la
       plupart  des  systèmes Unix. getnetgrent_r() n’est pas très répandu sur
       les autres systèmes.

NOTES

       Dans l’implémentation BSD, setnetgrent() renvoie void.

VOIR AUSSI

       sethostent(3), setservent(3), setprotoent(3)

TRADUCTION

       Cette page de manuel a  été  traduite  par  Alain  Portal  <aportal  AT
       univ-montp2   DOT   fr>   en   2006,   et   mise   à   disposition  sur
       http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement         gérées         par         Nicolas         François
       <nicolas.francois@centraliens.net>   et   l’équipe    francophone    de
       traduction de Debian.

       Veuillez   signaler   toute   erreur   de   traduction  en  écrivant  à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous  pouvez  toujours avoir accès à la version anglaise de ce document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».