Provided by: manpages-fr-dev_2.64.1-1_all bug

NOM

       updwtmp, logwtmp - Ajouter une entrée dans le fichier wtmp

SYNOPSIS

       #include <utmp.h>

       void updwtmp(const char *fichier_wtmp, const struct utmp *ut);
       void logwtmp(const char *ligne, const char *nom, const char *hte);

DESCRIPTION

       updwtmp() ajoute une structure utmp ut dans le fichier wtmp.

       logwtmp()  construit une structure utmp en utilisant les valeurs ligne,
       nom, hte,  l’heure  actuelle  et  le  numéro  de  processus  appelant.
       Ensuite,  il  appelle updwtmp() pour ajouter cette structure au fichier
       utmp.

FICHIERS

       /var/log/wtmp
              base de données des connexions passées.

CONFORMITÉ

       Pas dans POSIX.1-2001. Présentes sur Solaris, NetBSD et peut  être  sur
       d’autres systèmes.

DISPONIBILITÉ

       Ces  deux  fonctions  sont  disponibles  dans  la glibc2, mais pas dans
       l’ancienne libc5. Néanmoins, logwtmp() existait dans l’ancienne libbsd.
       De  nos  jours, la fonction logwtmp() est incluse dans libutil (il faut
       donc ajouter -lutil sur la ligne de commande du compilateur).

VOIR AUSSI

       wtmp(5)

TRADUCTION

       Cette page de manuel a été traduite  et  mise  à  jour  par  Christophe
       Blaess  <http://www.blaess.fr/christophe/> entre 1996 et 2003, puis par
       Alain Portal <aportal AT univ-montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et  mise  à
       disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement         gérées         par         Nicolas         François
       <nicolas.francois@centraliens.net>    et    l’équipe   francophone   de
       traduction de Debian.

       Veuillez  signaler  toute  erreur   de   traduction   en   écrivant   à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».