Provided by: manpages-fr-dev_2.64.1-1_all bug

NOM

       htonl,  htons,  ntohl,  ntohs - Convertir des données entre l’ordre des
       octets de l’hôte et du réseau

SYNOPSIS

       #include <arpa/inet.h>

       uint32_t htonl(uint32_t hostlong);

       uint16_t htons(uint16_t hostshort);

       uint32_t ntohl(uint32_t netlong);

       uint16_t ntohs(uint16_t netshort);

DESCRIPTION

       La fonction  htonl()  convertit  l’entier  non  signé  hostlong  depuis
       l’ordre des octets de l’hôte vers celui du réseau.

       La fonction htons() convertit l’entier court non signé hostshort depuis
       l’ordre des octets de l’hôte vers celui du réseau.

       La fonction ntohl() convertit l’entier non signé netlong depuis l’ordre
       des octets du réseau vers celui de l’hôte.

       La fonction ntohs() convertit un entier court non signé netshort depuis
       l’ordre des octets du réseau vers celui de l’hôte.

       Sur  les  i80x86,  l’ordre  des  octets  de  l’hôte  est  LSB  (« Least
       Significant  Byte  first »),  c’est-à-dire  l’octet  de poids faible en
       premier, alors que sur les réseaux, notamment internet, l’ordre est MSB
       (« Most Significant Byte first ») octet de poids fort en premier.

CONFORMITÉ À

       POSIX.1-2001.

       Certains   systèmes  nécessite  d’inclure  <netinet/in.h>  au  lieu  de
       <arpa/inet.h>.

VOIR AUSSI

       gethostbyname(3), getservent(3)

TRADUCTION

       Cette page de manuel a été traduite  et  mise  à  jour  par  Christophe
       Blaess  <http://www.blaess.fr/christophe/> entre 1996 et 2003, puis par
       Alain Portal <aportal AT univ-montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et  mise  à
       disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement gérées par Florentin Duneau <fduneau@gmail.com> et l’équipe
       francophone de traduction de Debian.

       Veuillez   signaler   toute   erreur   de   traduction  en  écrivant  à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous  pouvez  toujours avoir accès à la version anglaise de ce document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».