Provided by: manpages-fr-dev_2.80.1-1_all bug

NOM

       drem,  dremf, dreml, remainder, remainderf, remainderl - Fonction reste
       en virgule flottante

SYNOPSIS

       #include <math.h>

       /* Les versions C99 */
       double remainder(double x, double y);
       float remainderf(float x, float y);
       long double remainderl(long double x, long double y);

       /* Synonymes obsolètes */
       double drem(double x, double y);
       float dremf(float x, float y);
       long double dreml(long double x, long double y);

       Effectuez l’édition des liens avec l’option -lm.

   Exigences pour les macros de test de fonctionnalité de la glibc  (consultez
   feature_test_macros(7)) :

       remainder(), remainderf(), remainderl() : _SVID_SOURCE || _BSD_SOURCE
       || _XOPEN_SOURCE >= 500 || _ISOC99_SOURCE ; ou cc -std=c99
       drem(), dremf(), dreml() : _SVID_SOURCE || _BSD_SOURCE

DESCRIPTION

       La fonction remainder() calcule le reste de la division de x par y.  La
       valeur  retournée  est  x - n * y, où n est la valeur x / y, arrondie à
       l’entier le plus proche. Si ce quotient vaut 1/2  (modulo  1),  il  est
       arrondi au nombre pair le plus proche (indépendamment du mode d’arrondi
       actuel). Si la valeur de retour est nulle, elle aura le signe de x.

       La fonction drem() fait précisément la même chose.

VALEUR RENVOYÉE

       La fonction remainder() renvoie le reste,  à  moins  que  y  soit  nul,
       auquel  cas la fonction échoue et errno contient la valeur de l’erreur.

ERREURS

       EDOM   Le dénominateur y est nul.

CONFORMITÉ

       IEC  60559.  Les   trois   fonctions   remainder(),   remainderf()   et
       remainderl()  proviennent  de C99. La fonction drem() vient de BSD 4.3.
       Les variantes float et long double  dremf()  et  dreml()  existent  sur
       certains systèmes, comme Tru64 et glibc2.

EXEMPLE

       L’appel « remainder(29.0, 3.0) » renvoie -1.

VOIR AUSSI

       fmod(3), remquo(3)

COLOPHON

       Cette  page  fait  partie  de  la  publication 2.80 du projet man-pages
       Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler  des
       anomalies       peuvent       être       trouvées      à      l’adresse
       http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

       Cette page de manuel a été traduite et mise à  jour  par  Alain  Portal
       <aportal  AT  univ-montp2  DOT  fr>  entre  2004  et  2006,  et  mise à
       disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement         gérées         par         Nicolas         François
       <nicolas.francois@centraliens.net>   et   l’équipe    francophone    de
       traduction de Debian.

       Veuillez   signaler   toute   erreur   de   traduction  en  écrivant  à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous  pouvez  toujours avoir accès à la version anglaise de ce document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».

                                26 juillet 2007                   REMAINDER(3)