Provided by: manpages-fr-dev_2.80.1-1_all bug

NOM

       signbit - Tester le signe d’un nombre réel à virgule flottante

SYNOPSIS

       #include <math.h>

       int signbit(x);

       Compilez avec -std=c99 et effectuez l’édition des liens avec -lm.

DESCRIPTION

       signbit()  est  une  macro  générique  qui peut travailler sur tous les
       types de réel à virgule flottante. Elle renvoie une valeur non nulle si
       la valeur de x a son bit de signe positionné.

       Ceci  n’est  pas identique à x < 0.0, car la représentation des nombres
       en virgule flottante IEEE 754 permet à zéro d’être signé (-0 ou +0). La
       comparaison  -0.0  <  0.0  est fausse, mais signbit (-0.0) retourne une
       valeur non nulle.

CONFORMITÉ

       C99. Cette fonction est définie dans IEC  559  (et  l’annexe  avec  les
       fonctions recommandées de IEEE 754/IEEE 854).

VOIR AUSSI

       copysign(3)

COLOPHON

       Cette  page  fait  partie  de  la  publication 2.80 du projet man-pages
       Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler  des
       anomalies       peuvent       être       trouvées      à      l’adresse
       http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

       Cette page de manuel a été traduite par Thierry  Vignaud  <tvignaud  AT
       mandriva  DOT  com>  en  2002,  puis a été mise à jour par Alain Portal
       <aportal AT univ-montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et  mise  à  disposition
       sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement         gérées         par         Nicolas         François
       <nicolas.francois@centraliens.net>    et    l’équipe   francophone   de
       traduction de Debian.

       Veuillez  signaler  toute  erreur   de   traduction   en   écrivant   à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».