Provided by: vim-common_7.2.079-1ubuntu5_i386 bug

NOM

       xxd - convertit en représentation hexadécimale et inversement.

SYNOPSIS

       xxd -h[elp]
       xxd [options] [fichier_entree [fichier_sortie]]
       xxd -r[evert] [options] [fichier_entree [fichier_sortie]]

DESCRIPTION

       xxd  crée  un  fichier  contenant  la  représentation hexadécimale d’un
       fichier binaire ou de l’entrée standard.  Il peut  également  convertir
       un  fichier  de  codes  hexadécimaux  en  un  fichier  binaire.   Comme
       uuencode(1)  et  uudecode(1)  il  permet  la  transmission  de  données
       binaires  dans  une  représentation  ASCII  compatible avec le courrier
       électronique, mais a l’avantage de  décoder  la  sortie  standard.   De
       plus,  il  peut être utilisé pour appliquer des rustines à des fichiers
       binaires.

OPTIONS

       Si aucun fichier_entree n’est spécifié, l’entrée standard est utilisée.
       Si  fichier_entree  correspond  au caractère ’-’  l’entrée standard est
       employée comme source des données en entrée.  Si  aucun  fichier_sortie
       n’est  spécifié  (ou  qu’un  caractère  ’-’  est  donné à sa place), le
       résultat est envoyé sur la sortie standard.

       NOTE : un analyseur paresseux est utilisé. Il ne vérifie pas au-delà de
       la  première lettre de l’option, à moins que cette dernière ne requiert
       un paramètre.  L’espace entre l’option et son paramètre est  optionnel.
       Les paramètres des options peuvent être spécifiés en notation décimale,
       hexadécimale ou octale.  Ainsi -c8, -c 8, -c 010 et -cols 8  sont  tous
       équivalents.

       -a | -autoskip
              active  la fonctionnalité "autoskip" : le caractère ’*’ remplace
              les lignes d’octets nuls. Désactivée par défaut.

       -b | -bits
              Convertit en binaires plutôt qu’en  hexadécimal.   Cette  option
              écrit  les  octets  comme  une séquence de "1" et de "0" au lieu
              d’une conversion en hexadécimal traditionnel. Chaque  ligne  est
              précédée  par  un numéro de ligne en hexadécimal et suivie de la
              représentation ASCII (ou EBCDIC) correspondante. Les options -r,
              -p, -i ne fonctionnent pas dans ce mode.

       -c cols | -cols cols
              place <cols> octets par ligne. 16 par défaut (-i : 12, -ps : 30,
              -b : 6). Maximum 256.

       -E | -EBCDIC
              Passe le codage des caractères de la colonne de droite de  ASCII
              à  EBCDIC.   Cela  ne change pas la représentation hexadécimale.
              Cette option est sans effet quand elle est utilisée avec -r,  -p
              or -i.

       -g octets | -groupsize octets
              Regroupe les octets (deux chiffres hexadécimaux ou huit chiffres
              binaires) par groupe  de  <octets>    séparés  par  des  espaces
              blancs. Spécifiez -g 0 pour supprimer le regroupement.  <octets>
              vaut 2 par défaut dans le mode normal  et  1  en  représentation
              binaire. Le regroupement ne s’applique pas aux styles Postscript
              et Include.

       -h | -help
              Affiche un résumé des commandes disponibles  et  quitte.  Aucune
              conversion n’est effectuée.

       -i | -include
              produit une sortie dans le style #include (fichier C à inclure).
              La définition complète d’un tableau statique est écrite  et  est
              nommée d’après le fichier d’origine, à moins que xxd lise depuis
              l’entrée standard.

       -l long | -len long
              Arrête après l’écriture de <long> octets.

       -p | -ps | -postscript | -plain
              Produit  une  conversion  continue  dans  le  style   Postscript
              (postscript  continuous hexdumd style).  Également connu sous le
              nom de « conversion brute » (plain hexdump style).

       -r | -revert
              Opération inverse :  convertit  un  fichier  hexadécimal  en  un
              fichier  binaire (ou applique une rustine à un fichier binaire).
              Si l’écriture n’a pas lieu sur la  sortie  standard,  xxd  écrit
              dans  le  fichier  qu’il  produit  sans le tronquer. Utilisez la
              combinaison  -r  -p  pour  lire  de  l’hexadécimal   brut   sans
              information  sur le numéro des lignes et sans format de colonnes
              particulier.  Des  espaces  blancs   et   coupures   de   lignes
              supplémentaires sont autorisés à n’importe quel endroit.

       -seek dcalage
              Utilisé  après  l’option  -r:  inverse la conversion en ajoutant
              <dcalage> aux positions dans le fichier données  dans  le  code
              hexadécimal.

       -s [+][-]dcalage
              Débute  au  <dcalage> absolu ou relatif dans fichier_entree.  +
              fRindique que le dcalage est relatif    la  position  courante
              dans  lentre  standard  (sans effet si la lecture na pas lieu
              sur lentre standard). -  indique  un  décalage  en  caractères
              depuis  la  fin de l’entrée (utilisé avec +, désigne la position
              avant la position actuelle de l’entrée standard).  Sans l’option
              -s, xxd démarre à la position courante du fichier.

       -u     Utilise  des  chiffres  hexadécimaux  majuscules.  La  casse par
              défaut est minuscule.

       -v | -version
              Affiche la version de xxd.

MISE EN GARDE

       xxd -r effectue  des  opérations  internes  un  peu  obscures  lors  de
       l’évaluation  des informations sur les numéros de lignes. Si le fichier
       de sortie est adressable, alors les  numéros  de  lignes  au  début  de
       chaque  ligne  d’hexadécimal  peuvent  être  désordonnées,  des  lignes
       peuvent manquer ou se chevaucher. Dans ces cas, xxd utilisera  lseek(2)
       pour  déterminer  la  prochaine  position.  Si  le  fichier  n’est  pas
       adressable, seuls les vides sont autorisés, et ils seront  comblés  par
       des octets nuls.

       xxd  -r  ne  génère  aucune  erreur lors de l’analyse. Le problème sont
       passés silencieusement.

       Lors de l’édition de la représentation hexadécimale, veuillez noter que
       xxd  -r  ignore  tout  ce  qui  se  trouve  sur la ligne après avoir lu
       suffisamment de données hexadécimales (voir l’option -c). Cela signifie
       également  que les modifications dans la colonne ASCII (ou EBCDIC) sont
       toujours ignorées.  La  conversion  inverse  de  données  hexadécimales
       brutes (postscript) avec xxd -r -p ne dépend pas d’un nombre correct de
       colonnes. Dans ce cas, tout ce qui ressemble à une  paire  de  chiffres
       hexadécimaux est interprété.

       Remarquez la différence entre
       % xxd -i fichier
       et
       % xxd -i < fichier

       xxd  -s  +seek  peut  différer de xxd -s seek, car lseek(2) est utilisé
       pour « revenir en arrière ». Le ’+’ fait une différence quand la source
       des  données est l’entrée standard et si la position dans le fichier de
       l’entrée standard n’est pas au début du fichier lorsque xxd est démarré
       et  qu’il  reçoit  ses  données.   L’exemple  suivant peut vous aider à
       comprendre (ou bien vous perdre davantage encore !)...

       Remettre l’entrée standard au départ avant de  lire  ;  nécessaire  car
       ’cat’ a déjà lu jusqu’à la fin de l’entrée standard.
       % sh -c cat > donnees_binaires; xxd -s 0 > donnees_hexa < fichier

       Convertir  à partir de la position 0x480 (= 1024 + 128) du fichier.  Le
       symbole ’+’ signifie "relativement à la position actuelle’,  ainsi  128
       est ajouté aux 1024 octets comptabilisés pour dd.
       %   sh  -c  dd  of=donnees_binaires  bs=1k  count=1;  xxd  -s  +128  >
       donnees_hexa < fichier

       Convertir de fichier depuis  la  position  0x100  (=  1024  -  768)  du
       fichier.
       %  sh  -c  dd  of=donnees_binaires  bs=1k  count=1;  xxd  -s  +-768  >
       donnees_hexa < fichier

       Toutefois, cette situation est peu fréquente et  l’utilisation  de  ’+’
       est  rarement  requise.  L’auteur  préfère surveiller les effets de xxd
       avec strace(1) ou truss(1) quand -s est employé.

EXEMPLES

       Afficher la totalité du fichier sauf les trois premières  lignes  (0x30
       octets en hexadécimal).
       % xxd -s 0x30 fichier

       afficher  les  trois  dernières  lignes (0x30 octets en hexadécimal) du
       fichier
       % xxd -s -0x30 fichier

       Afficher 120 octets convertis en continu, avec 20 octets par ligne.
       % xxd -l 120 -ps -c 20 xxd-fr.1
       2e54482058584420312022616ffb742031393936
       22202250616765206465206d616e75656c20706f
       757220787864220a2e5c220a2e5c222032317374
       204d617920313939360a2e5c22204d616e207061
       676520617574686f723a0a2e5c2220202020546f
       6e79204e7567656e74203c746f6e79407363746e
       204e7567656e74203c746f6e79407363746e7567
       2e54482058584420312022417567757374203139

       Convertir les 120 premiers octets de  cette  page  de  manuel  avec  12
       octets par ligne.
       % xxd -l 120 -c 12 xxd-fr.1
       0000000: 2e54 4820 5858 4420 3120 2261  .TH XXD 1 "a
       000000c: 6ffb 7420 3139 3936 2220 2250  o.t 1996" "P
       0000018: 6167 6520 6465 206d 616e 7565  age de manue
       0000024: 6c20 706f 7572 2078 7864 220a  l pour xxd".
       0000030: 2e5c 220a 2e5c 2220 3231 7374  .
       000003c:  204d  6179  2031 3939 360a 2e5c   May 1996...br 0000048: 2220
       4d61 6e20 7061 6765 2061  " Man page a
       0000054: 7574 686f 723a 0a2e 5c22 2020  uthor:..
       0000060: 2020 546f 6e79 204e 7567 656e    Tony Nugen
       000006c: 7420 3c74 6f6e 7940 7363 746e  t <tony@sctn

       Afficher la date écrite au début du fichier xxd-fr.1.
       % xxd -s 0x38 -l 13 -c 13 xxd.1
       0000036: 3231 7374 204d 6179 2031 3939 36  21st May 1996

       Copier fichier_entree vers fichier_sortie en  ajoutant  100  octets  de
       valeur 0x00 avant.
       % xxd fichier_entree | xxd -r -s 100 > fichier_sortie

       Patcher la date dans le fichier xxd.1
       % echo 0000037: 3574 68 | xxd -r - xxd-fr.1
       % xxd -s 0x38 -l 13 -c 13 xxd-fr.1
       0000036: 3235 7468 204d 6179 2031 3939 36  25th May 1996

       Créer  un fichier de 65537 octets tous nuls (0x00), sauf le dernier qui
       vaut ’A’ (0x41 en hexadécimal).
       % echo 010000: 41 | xxd -r > fichier

       Convertir le fichier de  l’exemple  précédent  avec  la  fonctionnalité
       "autoskip".
       % xxd -a -c 12 fichier
       0000000: 0000 0000 0000 0000 0000 0000  ............
       *
       000fffc: 0000 0000 40                   ....A

       Créer un fichier d’un octet, contenant seulement le caractère ’A’.  Les
       nombres après ’-r -s’ s’ajoutent au numéros de lignes trouvées dans  le
       fichier ; XXX in effects, les octets initiaux sont supprimés.
       % echo 010000: 41 | xxd -r -s -0x10000 > fichier

       Utiliser xxd comme filtre dans un éditeur tel que vim(1) pour convertir
       une zone comprise entre les marques ’a’ et ’z’.
       :a,z!xxd

       Utiliser xxd comme filtre dans un éditeur tel que vim(1) pour récupérer
       une conversion binaire comprise entre les marques ’a’ et ’z’.
       :a,z!xxd -r

       Utiliser xxd comme filtre dans un éditeur tel que vim(1) pour récupérer
       une ligne convertie. Placez le curseur sur la ligne et tapez :
       !!xxd -r

       Lire des caractères depuis une connexion série :
       % xxd -c1 < /dev/term/b &
       % stty < /dev/term/b -echo -opost -isig -icanon min 1
       % echo -n foo > /dev/term/b

VALEURS DE RETOUR

       Les erreurs suivantes sont rapportées :

       0      aucune erreur ne s’est produit.

       -1     opération non supportée ( xxd -r -i reste impossible).

       1      erreur lors de l’analyse des options.

       2      problème avec le fichier d’entrée.

       3      problème avec le fichier de sortie.

       4, 5   la position spécifiée n’est pas atteignable.

VOIR AUSSI

       uuencode(1), uudecode(1), patch(1)

AVERTISSEMENTS

       L’étrangeté de cet outil reflète celle du  cerveau  de  ses  créateurs.
       Utilisez  cet  outil  à  vos risques et périls. Dupliquez vos fichiers.
       Surveillez l’outil. Devenez un gourou.

VERSION

       Cette page de manuel documente la version 1.7 de xxd.

AUTEUR

       (c) 1990-1997 par Juergen Weigert
       <jnweiger@informatik.uni-erlangen.de>

       "Distribute freely and credit me,
       make money and share with me,
       lose money and don’t ask me."

       Distribution libre en citant l’auteur,
       gagnez de l’argent, pensez à moi,
       perdez de l’argent, oubliez-moi.

       Page de manuel débutée par Tony Nugent
       <tony@sctnugen.ppp.gu.edu.au> <T.Nugent@sct.gu.edu.au>
       Modifications mineures par Bram Moolenaar.  Édité par Juergen  Weigert.

TRADUCTION

       Cette   page   de   manuel   a   été   traduite   par   David  Blanchet
       <david.blanchet@free.fr> 2004-12-24.