Provided by: gputils_0.13.6-1_i386 bug

NOM

       gpasm - Assembleur GNU pour PIC

SYNOPSIS

       gpasm [options] fichier

AVERTISSEMENT

       Les  informations  de  cette  page  de  manuel  sont  extraites  de  la
       documentation complète de gputils et sont limitées à  la  signification
       des  options. Pour une documentation complète, reportez-vous au fichier
       « gputils.ps » (en anglais) situé dans le répertoire doc de gputils.

DESCRIPTION

       gpasm est un assembleur pour les microcontrôleurs PIC (TM) de Microchip
       (TM).   Son  objectif  est d’être compatible avec l’assembleur MPASM du
       fabricant.  gpasm est une partie de gputils. Consultez la  page  manuel
       gputils(1) pour avoir des détails sur les autres utilitaires GNU PIC.

OPTIONS

       Voici  un  résumé  des options gpasm.  Les options de gpasm supplantent
       toujours toute configuration contenue dans le code source.

       -a FMT, --hex-format FMT
              GPASM reconnaît les formats  de  fichiers  hexadécimaux  inhx8m,
              inhx8s,  inhx16  et inhx32. Cette option contrôle quel format de
              fichier hexadécimal  est  utilisé.  La  valeur  par  défaut  est
              inhx32.

       -c, --object
              Produire en sortie un objet relogeable (ancien format COFF).

       -C, --new-coff
              Produire en sortie un objet relogeable (nouveau format COFF).

       -d, --debug
              Afficher les messages de débogage.

       -D SYM=VAL, --define SYM=VAL
              Définir  SYM  avec  la  valeur VAL. Ceci est équivalent à placer
              « #define SYM VAL » dans le code source.

       -e [ON|OFF], --expand [ON|OFF]
              Le développement des macros dans le fichier listage est contrôlé
              en  utilisant  les  directives  EXPAND et NOEXPAND. Cette option
              permet d’ignorer l’une ou l’autre directive. Lorsque « ON »  est
              sélectionné,  les  macros  sont  toujours  développées  sans  se
              soucier de la présence de NOEXPAND. De la même manière,  « OFF »
              forcera les macros à ne pas être développées.

       -g, --debug-info
              Utiliser les directives de débogage pour COFF.

       -h, --help
              Afficher un message d’usage.

       -i, --ignore-case
              Tous  les  symboles  et  macros  définis  par l’utilisateur sont
              sensibles  à  la  casse.  Cette  option  permet  de  les  rendre
              insensibles à la casse.

       -I RÉP, --include RÉP
              Le  fichier  d’assemblage  de  plus haut niveau hiérarchique est
              passé comme argument à  gpasm.  Ce  fichier  peut  contenir  des
              directives   INCLUDE.   Ces   directives  ouvrent  les  fichiers
              spécifiés  et  leurs  contenus  sont  alors   assemblés.   GPASM
              recherche ces fichiers dans le répertoire courant. Si le fichier
              n’est pas localisé,  le  chemin  par  défaut  des  en-têtes  est
              parcouru.   Enfin,  tous  les chemins spécifiés par cet argument
              sont parcourus.

       -L, --force-list
              Ignorer les directives  NOLIST.  Ceci  force  gpasm  à  afficher
              chaque ligne assemblée dans le fichier listage de sortie.

       -l, --list-chips
              Afficher la liste des processeurs reconnus.

       -m, --dump
              À  la fin de la dernière étape d’assemblage, afficher le contenu
              de la mémoire programme.

       -M, --deps
              Produire un fichier des dépendances.

       -n, --dos
              Par défaut, gpasm génère des  fichiers  hexadécimaux  au  format
              ISO. Toutefois, certains programmateurs de composants requièrent
              un fichier au format DOS.  Cette option fait que gpasm  génèrera
              un fichier au format DOS.

       -o FICHIER, --output FICHIER
              Nom alternatif du fichier de sortie.

       -p PROC, --processor PROC
              Sélectionner le processeur.

       -q, --quiet
              Supprimer tout ce qui est envoyé sur la sortie standard.

       -r BASE, --radix BASE
              Les  bases  reconnues  sont  BIN,  DEC, OCT, et HEX. La base par
              défaut est HEX.

       -v, --version
              Afficher la version.

       -w [0|1|2], --warning [0|1|2]
              Cette option configure le niveau d’affichage  des  messages.  La
              valeur  par  défaut  est  « 0 ».  Elle  permet  l’affichage  des
              messages, des avertissements et des  erreurs.  « 1 »  supprimera
              les   messages.   « 2 »   supprimera   les   messages   et   les
              avertissements.

       -y, --extended
              Activer le mode étendu 18xx.

VOIR AUSSI

       gputils(1)

AUTEUR

       Craig Franklin <craigfranklin@users.sourceforge.net>

TRADUCTION

       Ce document est une traduction réalisée par Alain  Portal  <aportal  AT
       univ-montp2 DOT fr> le 14 octobre 2004 et révisée le 13 mai 2008.

       L’équipe  de  traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation
       française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document
       est  toujours  consultable  via  la  commande : « LANG=C man 1 gpasm ».
       N’hésitez pas à signaler à l’auteur ou au  traducteur,  selon  le  cas,
       toute erreur dans cette page de manuel.

COPYRIGHT

       Copyright (C) 2002, 2003, 2004, 2005 James Bowman, Craig Franklin

       Ce  programme est un logiciel libre ; vous pouvez le redistribuer et/ou
       le modifier sous les termes de la licence GNU GPL telle que publiée par
       la  Free  Software  Foundation ;  soit  la  version  2,  soit  (à votre
       convenance) toute version ultérieure.

       Ce programme est distribué dans l’espoir qu’il soit  utile,  mais  SANS
       AUCUNE  GARANTIE ;  même  sans la garantie implicite d’UTILISABILITÉ ou
       d’ADAPTATION À UN USAGE PRÉCIS. Lisez la licence GNU GPL pour  plus  de
       détails.

       Vous  devriez  avoir  reçu  une  copie  de  la  licence GNU GPL avec ce
       programme ; si ce n’est pas le cas, écrivez à Free Software Foundation,
       Inc., 675 Mass Ave, Cambridge, MA 02139, USA.