Provided by: manpages-fr-extra_20080921_all bug

NOM

       mke2fs.conf - Fichier de configuration pour mke2fs

DESCRIPTION

       mke2fs.conf  est  le fichier de configuration de mke2fs(8). Il contrôle
       les paramètres par défaut utilisés par  mke2fs(8)  lorsqu’il  crée  des
       systèmes de fichiers ext2 ou ext3.

       Le  fichier  mke2fs.conf  est  dans un format de type INI. Les têtes de
       section sont délimitées par des crochets : [ ]. Dans chaque section, on
       trouve des affectations de valeurs à des variables ou des sous-sections
       qui contiennent elles-mêmes  des  affectations  ou  des  sous-sections.
       Voici  un  exemple  de  format  INI  qui  est utilisé par ce fichier de
       configuration :

         [section1]
         var1 = valeur_a
         var1 = valeur_b
         var2 = valeur_c

         [section 2]
         var3 = {
         sousvar1 = sousvar_valeur_a
         sousvar1 = sousvar_valeur_b
         sousvar2 = sousvar_valeur_c
         }
         var1 = valeur_d
         var2 = valeur_e
         }

       Les commentaires commencent par un  caractère  « ; »  ou  « # »  et  se
       terminent par la fin de la ligne.

       Les  variables  et  valeurs  doivent  être protégées par des guillemets
       droits (« " ») si elles contiennent des espaces. À l’intérieur  de  ces
       guillemets,  les  barres  obliques  inverses  sont interprétées comme à
       l’habitude :  « \n »  (nouvelle  ligne),  « \t »  (tabulation),  « \b »
       (caractère d’effacement) et « \\ » (barre oblique inverse).

       Les  sections  suivantes  sont  utilisées  dans le fichier mke2fs.conf.
       Elles seront décrites avec plus de détails plus bas dans le document.

       [defaults]
              Contient les variables qui définissent les paramètres par défaut
              utilisés  par  mke2fs(8).  En général, ces paramètres par défaut
              peuvent être remplacés dans  la  section  fs_types  ou  par  une
              option fournie par l’utilisateur en ligne de commande.

       [fs_types]
              Des  relations qui définissent des valeurs par défaut à utiliser
              pour des types de système de fichiers spécifiques.  Le  type  de
              système de fichiers peut être indiqué explicitement en utilisant
              l’option -TQ de mke2fs(8).

SECTION [defaults]

       Les variables suivantes sont définies dans la section [defaults].

       base_features
              Cette relation  spécifie  les  caractéristiques  du  système  de
              fichiers  qui  sont  activées  lors  de  la création de nouveaux
              systèmes de fichiers. Elle peut être remplacée par  la  relation
              base_features qui se trouve dans la section spécifique à un type
              de système de fichiers ou à  une  utilisation  dans  la  section
              [fs_types].

       default_features
              Cette  relation  spécifie un jeu de caractéristiques qui doivent
              être ajoutées ou  retirées  de  la  liste  des  caractéristiques
              listées dans la relation base_features. Elle peut être remplacée
              par la relation default_features spécifique à un type de système
              de  fichiers  qui  se  trouve  dans la sous-section d’un type de
              système de fichiers ou d’une utilisation dans [fs_types] et  par
              l’option -O de la ligne de commande appelant mke2fs(8).

       force_undo
              This  relation, if set to a boolean value of true, forces mke2fs
              to always try to create an undo file,  even  if  the  undo  file
              might  be  huge  and  it  might  extend  the  time to create the
              filesystem image because the inode table isn’t being initialized
              lazily.

       fs_type
              This  relation specifies the default filesystem type if the user
              does not specify it via the -t  option,  or  if  mke2fs  is  not
              started  using a program name of the form mkfs.fs-type.  If both
              the user and the mke2fs.conf file does  not  specify  a  default
              filesystem  type,  mke2fs  will use a default filesystem type of
              ext3 if a journal was requested via a  command-line  option,  or
              ext2 if not.

       blocksize
              Cette  relation  spécifie  la  taille  de  bloc  par  défaut  si
              l’utilisateur ne la précise pas sur la ligne de commande  et  si
              elle  n’est pas précisée dans la sous-section spécifique au type
              de système de fichiers du fichier de configuration.

       inode_ratio
              Cette  relation  spécifie  le  ratio  d’inodes  par  défaut   si
              l’utilisateur ne le précise pas sur la ligne de commande et s’il
              n’est pas précisé dans la sous-section  spécifique  au  type  de
              système de fichiers du fichier de configuration.

       inode_size
              Cette  variable  spécifie  la  taille  des inodes par défaut, si
              l’utilisateur ne la spécifie pas sur la ligne de commande et que
              la  section spécifique au type de système de fichiers ne précise
              pas la taille par défaut des inodes.

       undo_dir
              This relation specifies the directory where the undo file should
              be  stored.   It  can  be  overriden  via the E2FSPROGS_UNDO_DIR
              environemnt variable.  If the directory location is set  to  the
              value none, mke2fs will not create an undo file.

SECTION [fs_types]

       Chaque étiquette de la section [fs_types] indique un type de système de
       fichiers ou d’utilisation qui peut être spécifié par l’option -t ou  -T
       de mke2fs(8), respectivement.

       The  mke2fs  program constructs a list of fs_types by concatenating the
       filesystem type (i.e., ext2, ext3, etc.) with the usage type list.  For
       most  configuration  options,  mke2fs will look for a subsection in the
       [fs_types] stanza corresponding with  each  entry  in  the  constructed
       list,  with later entries overriding earlier filesystem or usage types.
       For example, consider the following mke2fs.conf fragment:

       [defaults]
         base_features = sparse_super,filetype,resize_inode,dir_index
         blocksize = 4096
         inode_size = 256
         inode_ratio = 16384

       [fs_types]
         ext3 = {
         features = has_journal
         }
         ext4 = {
         features = extents,flex_bg
         inode_size = 256
         }
         small = {
         blocksize = 1024
         inode_ratio = 4096
         }
         floppy = {
         features = ^resize_inode
         blocksize = 1024
         inode_size = 128
         }

       If mke2fs  started  with  a  program  name  of  mke2fs.ext4,  then  the
       filesystem  type  of  ext4  will be used.  If the filesystem is smaller
       than 3 megabytes, and no usage type is specified, then mke2fs will  use
       a  default  usage  type of floppy.  This results in an fs_types list of
       "ext4, floppy".  Both the ext4 subsection  and  the  floppy  subsection
       define  an  inode_size  relation,  but  since  the later entries in the
       fs_types list supercede earlier ones, the configuration  parameter  for
       fs_types.floppy.inode_size will be used, so the filesystem will have an
       inode size of 128.

       The exception  to  this  resolution  is  the  features  tag,  which  is
       specifies  a set of changes to the features used by the filesystem, and
       which is cumulative.  So in the above example, first the  configuration
       relation  defaults.base_features  would  enable  an initial feature set
       with the sparse_super, filetype, resize_inode, and  dir_index  features
       enabled.   Then  configuration  relation  fs_types.ext4.features  would
       enable the extents and flex_bg features, and finally the  configuration
       relation   fs_types.floppy.features   would   remove  the  resize_inode
       feature, resulting in  a  filesystem  feature  set  consisting  of  the
       sparse_super,  filetype,  resize_inode,  dir_index, extents_and flex_bg
       features.

       Pour chaque type de  système  de  fichiers,  les  étiquettes  suivantes
       peuvent être utilisées dans cette sous-section de fs_type :

       base_features
              This relation specifies the features which are initially enabled
              for this filesystem type.  Only one base_features will be  used,
              so  if  there  are  multiple  entries in the fs_types list whose
              subsections define the base_features  relation,  only  the  last
              will be used by mke2fs(8).

       features
              This  relation specifies a comma-separated list of features edit
              requests  which  modify  the  feature  set  used  by  the  newly
              constructed  filesystem.   The  syntax  is  the  same  as the -O
              command-line option to mke2fs(8); that  is,  a  feature  can  be
              prefixed  by  a  caret  (’^’) symbol to disable a named feature.
              Each feature relation specified in the  fs_types  list  will  be
              applied in the order found in the fs_types list.

       default_features
              Cette  relation spécifie un jeu de caractéristiques à activer ou
              désactiver après application des caractéristiques  fournies  par
              les  relations base_features et features. Il peut être surchargé
              par l’option -O de la ligne de commande appelant mke2fs(8).

       blocksize
              Cette  variable  spécifie  la  taille  de  bloc  par  défaut  si
              l’utilisateur ne la spécifie pas sur la ligne de commande.

       lazy_itable_init
              This  relation  is  a  boolean which specifies whether the inode
              table should be lazily initialized.  It only has meaning if  the
              uninit_bg  feature  is enabled.  If lazy_itable_init is true and
              the uninit_bg feature is enabled, the inode table will not fully
              initialized   by   mke2fs(8).    This   speeds   up   filesystem
              initialization noitceably, but it requires the kernel to  finish
              initializing   the   filesystem   in  the  background  when  the
              filesystem is first mounted.

       inode_ratio
              Cette variable spécifie le ratio d’inodes (octets par inode) par
              défaut,  si  l’utilisateur  ne  le  précise  pas sur la ligne de
              commande.

       inode_size
              Cette variable spécifie la taille  des  inodes  par  défaut,  si
              l’utilisateur ne la spécifie pas sur la ligne de commande.

       flex_bg_size
              This  relation  specifies the number of block goups that will be
              packed together to create one large virtual block  group  on  an
              ext4   filesystem.    This   improves   meta-data  locality  and
              performance on meta-data heavy workloads.  The number  of  goups
              must  be  a  power of 2 and may only be specified if the flex_bg
              filesystem feature is enabled.  options This relation  specifies
              additional extended options which should be treated by mke2fs(8)
              as if they were prepended to the  argument  of  the  -E  option.
              This  can be used to configure the default extended options used
              by mke2fs(8)  on a per-filesystem type basis.

FICHIERS

       /etc/mke2fs.conf
              Le fichier de configuration de mke2fs(8).

VOIR AUSSI

       mke2fs(8)

TRADUCTION

       La traduction de cette page de manuel est maintenue par les membres  de
       la  liste  <debian-l10n-french  AT lists DOT debian DOT org>.  Veuillez
       signaler toute erreur de traduction par un  rapport  de  bogue  sur  le
       paquet manpages-fr-extra.