Provided by: manpages-fr_3.07.1-1_all bug

NOM

       shells  -  Chemins d’accès vers les interpréteurs de commandes initiaux
       valables.

DESCRIPTION

       /etc/shells est un fichier texte contenant les chemins d’accès complets
       aux  interpréteurs  de  commandes de connexion valables. Ce fichier est
       consulté par chsh(1) et peut être également lu par d’autres programmes.

       Soyez  conscient  que certaines applications consultent ce fichier pour
       vérifier si  un  utilisateur  donné  est  un  utilisateur  normal.  Par
       exemple,  les  démons  ftp  interdisent  traditionnellement l’accès aux
       utilisateurs dont l’interpréteur de commandes de connexion ne se trouve
       pas dans ce fichier.

FICHIERS

       /etc/shells

EXEMPLE

       /etc/shells peut contenir les chemins suivants :

              /bin/sh
              /bin/csh

VOIR AUSSI

       chsh(1), getusershell(3)

COLOPHON

       Cette  page  fait  partie  de  la  publication 3.07 du projet man-pages
       Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler  des
       anomalies       peuvent       être       trouvées      à      l’adresse
       http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

       Cette page de manuel a été traduite  et  mise  à  jour  par  Christophe
       Blaess  <http://www.blaess.fr/christophe/> entre 1996 et 2003, puis par
       Alain Portal <aportal AT univ-montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et  mise  à
       disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement      gérées      par      Jean-Luc      Coulon      (f5ibh)
       <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>  et  l’équipe francophone de traduction de
       Debian.

       Veuillez  signaler  toute  erreur   de   traduction   en   écrivant   à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».

                               21 novembre 1993                      SHELLS(5)