Provided by: devscripts_2.10.53ubuntu3_i386 bug

NOM

       checkbashisms  -  Rechercher  des constructions spécifiques à bash dans
       les scripts /bin/sh

SYNOPSIS

       checkbashisms script ...
       checkbashisms --help|--version

DESCRIPTION

       checkbashisms se base sur l’un des tests de lintian pour effectuer  des
       tests simples sur des scripts de type /bin/sh pour détecter la présence
       de possibles  constructions  spécifiques  à  bash  [ NdT :  bashism  en
       anglais ].  Il  prend  en  argument  le  nom des scripts et affiche des
       avertissements lorsqu’une telle construction est détectée.

       Notez que la définition d’une construction spécifique à  bash  dans  ce
       contexte   correspond   grossièrement   à   « une  fonctionnalité  d’un
       interpréteur de commandes qu’il n’est pas nécessaire de  gérer  d’après
       POSIX » ;  ceci  signifie  que certains des points relevés peuvent être
       permis dans des sections optionnelles de POSIX,  comme  XSI  ou  « User
       Portability ».

       Dans  les  cas  où  POSIX  et  la  politique  Debian sont en désaccord,
       checkbashisms autorise  par  défaut  les  extensions  permises  par  la
       politique  mais fournit des options pour une vérification plus stricte.

OPTIONS

       --help, -h
              Afficher un résumé des options.

       --newline, -n
              Vérifier l’utilisation de « echo  -n »  (pas  dans  POSIX,  mais
              permise par la politique Debian, section 10.4).

       --posix, -p
              Vérifier  les points qui ne sont pas POSIX, mais dont le support
              est exigé par la politique Debian, section 10.4 (implique -n).

       --force, -f
              Forcer la vérification  de  tous  les  scripts,  même  s’ils  ne
              l’auraient pas été normalement (par exemple par ce qu’ils ont un
              shebang qui demande une exécution par bash ou un autre shell non
              POSIX ou ressemble à un wrapper shell).

       --extra, -x
              Met en évidence les lignes qui, même si elles ne contiennent pas
              construction propre à bash, peuvent être utiles pour  déterminer
              si  certains  problèmes  particuliers sont des faux positifs qui
              peuvent   être   ignorés.   Par   exemple,   l’utilisation    de
              « $BASH_ENV »   peut   être  précédée  d’une  vérification  pour
              s’assurer que « $BASH » est définie.

       --version, -v
              Affiche la version et le copyright.

VALEURS DE RETOUR

       La valeur de retour est 0 si aucune construction spécifique à  bash  ou
       autre  problème  n’a  été  détecté.  Sinon,  la  somme  des erreurs est
       renvoyée. Les erreurs sont pondérées de la façon suivante :

       1      Une probable construction spécifique à bash a été détectée.

       2      Un fichier a été ignoré, par exemple  parce  qu’il  n’était  pas
              lisible  ou  n’a pas été trouvé. Le message d’erreur donnera des
              précisions.

VOIR AUSSI

       lintian(1).

AUTEUR

       checkbashisms a été initialement écrit sous forme de script  shell  par
       Yann  Dirson  <dirson@debian.org> et a été récrit en Perl avec beaucoup
       plus de fonctionnalités par Julian Gilbey <jdg@debian.org>.

TRADUCTION

       Ce  document  est  une  traduction,  réalisée  par  Nicolas   François,
       Guillaume Delacour, Cyril Brulebois et Thomas Huriaux.

       L’équipe  de  traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation
       française de qualité.

       La version anglaise  la  plus  à  jour  de  ce  document  est  toujours
       consultable en ajoutant l’option « -L C » à la commande man.

       N’hésitez  pas  à  signaler  à  l’auteur  ou  à  la liste de traduction
       <debian-l10-french@lists.debian.org>, selon le cas, toute  erreur  dans
       cette page de manuel.