Provided by: manpages-fr-dev_3.17.1-1_all bug

NOM

       nfsservctl - Appel système d’interface pour le démon NFS du noyau

SYNOPSIS

       #include <linux/nfsd/syscall.h>

       long nfsservctl(int cmd, struct nfsctl_arg *argp,
                       union nfsctl_res *resp);

DESCRIPTION

       /*
        * Voici les commandes comprises par nfsctl().
        */
       #define NFSCTL_SVC          0       /* Voici le processus serveur */
       #define NFSCTL_ADDCLIENT    1       /* Ajouter un client NFS      */
       #define NFSCTL_DELCLIENT    2       /* Supprimer un client NFS    */
       #define NFSCTL_EXPORT       3       /* Exporter un système de     */
                                           /* fichiers.                  */
       #define NFSCTL_UNEXPORT     4       /* Arrêter l’exportation d’un */
                                           /* système de fichiers.       */
       #define NFSCTL_UGIDUPDATE   5       /* Mise à jour de la table    */
                                           /* uid/gid du client.         */
       #define NFSCTL_GETFH        6       /* obtenir un fh (utilisé par */
                                           /* mountd).                   */

       struct nfsctl_arg {
           int                       ca_version;     /* garde-fou */
           union {
               struct nfsctl_svc     u_svc;
               struct nfsctl_client  u_client;
               struct nfsctl_export  u_export;
               struct nfsctl_uidmap  u_umap;
               struct nfsctl_fhparm  u_getfh;
               unsigned int          u_debug;
           } u;
       }

       union nfsctl_res {
               struct knfs_fh          cr_getfh;
               unsigned int            cr_debug;
       };

VALEUR RENVOYÉE

       En  cas  de  réussite,  zéro est renvoyé, sinon -1 est renvoyé et errno
       contient le code d’erreur.

CONFORMITÉ

       Cet appel système est spécifique à Linux.

COLOPHON

       Cette page fait partie de  la  publication  3.17  du  projet  man-pages
       Linux.  Une description du projet et des instructions pour signaler des
       anomalies      peuvent      être       trouvées       à       l’adresse
       http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

       Cette  page  de  manuel  a  été  traduite et mise à jour par Christophe
       Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> entre 1996 et 2003, puis  par
       Alain  Portal  <aportal AT univ-montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à
       disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement gérées par Julien Cristau <jcristau@debian.org> et l’équipe
       francophone de traduction de Debian.

       Veuillez  signaler  toute  erreur   de   traduction   en   écrivant   à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».