Provided by: manpages-fr-dev_3.17.1-1_all bug

NOM

       __fbufsize,  __flbf,  __fpending,  __fpurge,  __freadable,  __freading,
       __fsetlocking, __fwritable, __fwriting, _flushlbf - Interfaces pour  la
       structure FILE (stdio)

SYNOPSIS

       #include <stdio.h>
       #include <stdio_ext.h>

       size_t __fbufsize(FILE *stream);
       size_t __fpending(FILE *stream);
       int __flbf(FILE *stream);
       int __freadable(FILE *stream);
       int __fwritable(FILE *stream);
       int __freading(FILE *stream);
       int __fwriting(FILE *stream);
       int __fsetlocking(FILE *stream, int type);
       void _flushlbf(void);
       void __fpurge(FILE *stream);

DESCRIPTION

       Solaris  a introduit des routines afin de permettre des accès portables
       aux composants internes de la structure  FILE.  La  glibc  a  également
       implémenté ces routines.

       La  fonction  __fbufsize()  renvoie  la  taille  du tampon actuellement
       utilisé par le flux considéré.

       La fonction __fpending()  renvoie  le  nombre  d’octets  du  tampon  de
       sortie.  Pour  les  flux  orientés  caractères  larges,  l’unité est le
       caractère large. Cette fonction n’est pas définie pour les  tampons  en
       mode lecture, ou bien ouverts en lecture seule.

       La fonction __flbf() renvoie une valeur différente de zéro si le flux a
       un tampon de ligne, sinon, elle renvoie zéro.

       La fonction __freadable() renvoie une valeur différente de zéro  si  le
       flux peut être lu, sinon, elle renvoie zéro.

       La fonction __fwritable() renvoie une valeur différente de zéro si l’on
       peut écrire dans le flux, sinon, elle renvoie zéro.

       La fonction __freading() renvoie une valeur différente de  zéro  si  le
       flux est en lecture seule, ou bien si la dernière opération sur le flux
       était une lecture, sinon, elle renvoie zéro.

       La fonction __fwriting() renvoie une valeur différente de  zéro  si  le
       flux  est  en  écriture  seule, ou bien si la dernière opération sur le
       flux était une écriture, sinon, elle renvoie zéro.

       La fonction __fsetlocking() peut être utilisée afin de sélectionner  le
       type  de  verrouillage  souhaité  sur  le  flux.  Elle  renvoie le type
       courant. Le paramètre type peut prendre les trois valeurs suivantes :

       FSETLOCKING_INTERNAL
              réalise un verrouillage  implicite  sur  toutes  les  opérations
              affectant  le flux considéré (à l’exception de fonctions nommées
              *_unlocked). Il s’agit du comportement par défaut.

       FSETLOCKING_BYCALLER
              l’appelant prendra  en  charge  le  verrouillage  (en  utilisant
              potentiellement  flockfile(3)  dans  le  cas où il y a plusieurs
              threads),  et   les   routines   d’entrées   sorties   standards
              n’effectueront  plus  aucun  verrouillage  jusqu’à ce que l’état
              soit rétabli à FSETLOCKING_INTERNAL.

       FSETLOCKING_QUERY
              ne change pas le type de verrouillage (le renvoie seulement).

       La fonction _flushlbf() vide tous les flux  à  tampon  de  ligne  (sans
       doute  de  sorte  que  la sortie d’un terminal soit écrite, par exemple
       avant de lire une entrée sur le clavier).

       La fonction __fpurge() permet de se débarrasser du contenu du tampon de
       flux.

VOIR AUSSI

       flockfile(3), fpurge(3)

COLOPHON

       Cette  page  fait  partie  de  la  publication 3.17 du projet man-pages
       Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler  des
       anomalies       peuvent       être       trouvées      à      l’adresse
       http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

       Cette page de manuel a été traduite  par  Stéphan  Rafin  <stephan  DOT
       rafin  AT  laposte  DOT  net> en 2002, puis a été mise à jour par Alain
       Portal <aportal AT  univ-montp2  DOT  fr>  jusqu’en  2006,  et  mise  à
       disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement         gérées         par         Nicolas         François
       <nicolas.francois@centraliens.net>    et    l’équipe   francophone   de
       traduction de Debian.

       Veuillez  signaler  toute  erreur   de   traduction   en   écrivant   à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».

                               16 décembre 2001                   STDIO_EXT(3)