Provided by: manpages-fr-dev_3.17.1-1_all bug

NOM

       key_decryptsession,   key_encryptsession,   key_setsecret,  key_gendes,
       key_secretkey_is_set - Interface pour le démon générateur de clé RPC.

SYNOPSIS

       #include <rpc/rpc.h>

       int key_decryptsession(const char *nom_distant, des_block *cle_des);

       int key_encryptsession(const char *nom_distant, des_block *cle_des);

       int key_gendes(des_block *cle_des);

       int key_setsecret(const char *cle);

       int key_secretkey_is_set(void);

DESCRIPTION

       Ces fonctions sont utilisées dans le mécanisme  d’authentification  des
       RPC sécurisées (AUTH_DES). Les programmes utilisateurs ne devraient pas
       en avoir besoin.

       La fonction key_decryptsession() utilise le nom du serveur (distant) et
       effectue  un  décodage  avec  la clé DES transmise. Elle utilise la clé
       publique du serveur et la clé privée associée avec  l’UID  effectif  du
       processus appelant.

       La fonction key_encryptsession() est l’inverse de key_decryptsession().
       Elle crypte les clés DES avec la clé publique  du  serveur  et  la  clé
       secrète associée à l’UID effectif du processus appelant.

       La  fonction  key_gendes()  est utilisée pour demander à un serveur une
       clé de session sécurisée.

       La fonction key_setsecret() fixe la clé associée à  l’UID  effectif  du
       processus appelant.

       La  fonction  key_secretkey_is_set()  sert  à  savoir  su une clé a été
       enregistrée pour l’UID effectif du processus appelant.

VALEUR RENVOYÉE

       Ces fonctions renvoient  1  si  elles  réussissent  et  zéro  si  elles
       échouent.

NOTES

       Notez bien qu’il y a deux types de cryptage ici : l’un est asymétrique,
       avec une clé publique et une clé secrète. L’autre est symétrique,  avec
       la clé DES 64-bits.

       Ces   routines  faisaient  partie  du  projet  Linux/Doors,  à  présent
       abandonné.

VOIR AUSSI

       crypt(3)

COLOPHON

       Cette page fait partie de  la  publication  3.17  du  projet  man-pages
       Linux.  Une description du projet et des instructions pour signaler des
       anomalies      peuvent      être       trouvées       à       l’adresse
       http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

       Cette  page  de  manuel  a  été  traduite et mise à jour par Christophe
       Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> entre 1996 et 2003, puis  par
       Alain  Portal  <aportal AT univ-montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à
       disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement gérées par Florentin Duneau <fduneau@gmail.com> et l’équipe
       francophone de traduction de Debian.

       Veuillez  signaler  toute  erreur   de   traduction   en   écrivant   à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».

                                18 juillet 2002               KEY_SETSECRET(3)