Provided by: manpages-fr_3.17.1-1_all bug

NOM

       motd.tail - Modèle pour créer un message du jour pour le système

DESCRIPTION

       Sur  les  systèmes  Debian,  le  message du jour (MOTD: « Mesage Of The
       Day » du système est recréé à chaque démarrage,  afin  de  fournir  des
       informations  à  jour.  /etc/motd.tail  est  le  fichier  à éditer pour
       effectuer des modifications permanentes du message du jour.

VUE DENSEMBLE
       Le script d’initialisation /etc/init.d/bootmisc.sh ajoute une ligne  au
       début  de /etc/motd.tail, contenant des informations sur le système, et
       sauve ce fichier dans /var/run/motd. /etc/motd est un  lien  symbolique
       vers  /var/run/motd.  Ceci  permettant de ne pas modifer /etc, comme le
       système ne peut pas supposer que /etc est disponible en écriture.

       Les modification de /etc/motd finissent dans un fichier de /var/run qui
       sera recréé à chaque redémarrage.

       Un  lien  symbolique  vers  un  autre  fichier,  comme /etc/motd.static
       désactive ce comportement.

FICHIERS

       /etc/init.d/bootmisc.sh
              Le fichier d’initialisation qui construit /var/run/motd

       /etc/motd
              Lien  symbolique  vers  le   message   du   jour   du   système,
              /var/run/motd

       /etc/motd.tail
              Modèle pour créer un message du jour pour le système

       /var/run/motd
              Le message du jour du système recréé à chaque démarrage

VOIR AUSSI

       login(1), issue(5), motd(5).

TRADUCTION

       Cette  page  de  manuel  a  été  traduite et est maintenue par Jean-Luc
       Coulon  (f5ibh)  <jean-luc.coulon  AT  wanadoo  DOT  fr>  et   l’équipe
       francophone de traduction de Debian.

       Veuillez   signaler   toute   erreur   de   traduction  en  écrivant  à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous  pouvez  toujours avoir accès à la version anglaise de ce document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».