Provided by: emdebian-rootfs_2.0.4_all bug

NAME

       emsandbox - créez des systèmes de fichiers racine Emdebian

SYNOPSIS

       emsandbox [[-a] | [--arch] ARCHITECTURE] [[--create] | [create]] [[[-s]
                 | [--script]] NOMDEFICHIER] [[-S] | [--suite] NOM]
                 [[--machine-path]CHEMIN] [[-m] | [--machine] NOM [[-v] |
                 [--variant] NOM]]

INTERPRÉTEURS SHELL

       emsandbox est du code bash et utilise embootstrap qui est également du
       code bash et qui réutilise aussi du code pbuilder qui est lui aussi du
       code bash.  debootstrap se re-exécute avec le shell par défaut et
       essaye de sourcer le script de distribution qui échoue car la copie
       re-exécutée de debootstrap fonctionne maintenant avec le shell par
       défaut (autre que bash).

       Ce problème peut s'afficher en tant qu'échec dans la commande
       debootstrap

           I: Récupération de zlib1g
           I: Validation de zlib1g

       La ligne suivante devrait être:

           I: Extraction de base-passwd...

       Malheureusement, il s'agit d'une conséquence du changement de shell par
       défaut dans Debian après que les scripts furents écrits, entaînant un
       problème non-trivial. Cela n'est pas possible car embootstrap pourrait
       migrer vers cdebootstrap.

       À l'heure actuelle, l'unique solution est de changer le shell par
       défaut pour /bin/bash au sein de l'environnement exécutant emsandbox.

DESCRIPTION

       emsandbox accepte la création de systèmes de fichiers racines à partir
       de paquets Emdebian créés grâce à la construction croisée, prêts à être
       dépaquetés et configurés sur un appareil embarqué.

       Notez que emsandbox ne supporte pas toutes les options disponibles dans
       debootstrap. Certaines des options prises en charge par debootstrap
       sont implémentées en tant que fichiers de configuration spécifiques à
       une machine dans votre répertoire de travail Emdebian. (Voir --machine
       et --variant.)

       emsandbox est un encapsulateur pour debootstrap afin de préparer un
       système de fichiers racine Emdebian, utilisant des paquets Emdebian et
       un chroot natif via 'debootstrap --foreign' et du code de pbuilder.

       Le système de fichiers racine Emdebian, tel qu'il est créé par
       emsandbox n'est pas entièrement configuré - des paquets sont dépaquetés
       et certains fichiers d'assistance sont créés mais aucun paquet n'est
       configuré (y compris les scripts de pré-installation). Cette dernière
       étape est le seul processus qui doit fonctionner sur l'appareil avant
       le premier dmarrage, en utilisant le script emsecondstage qui
       nécessite un environnement chroot fonctionnel. Typiquement,
       emsecondstage est exécuté à partir d'un programme d'amorçage minimal,
       capable de monter des sous-systèmes comme proc et des systèmes de
       fichiers comme le système de fichiers racine et créer un chroot dans le
       système de fichiers racine. Cette méthode signifie que l'essentiel de
       la création du système de fichiers racine peut être effectué sur la
       machine de construction.

       Le tarball créé par emsandbox devrait être copié sur l'appareil cible
       et dépaqueté en utilisant :

           # cd /mnt/target/dir
           # tar -xzpf emdebian-arm.tgz

       Immédiatement après le dépaquetage, démarrez la configuration du paquet
       en exécutant ./emsecondstage sur le périphérique cible. (La
       configuration implique l'exécution de binaires créés grâce à la
       construction croisée et elle est la seule partie du processus qui doit
       être exécuté sur le périphérique cible.)

       emsecondstage devrait toujours être exécuté à partir du répertoire où
       il a été installé.

           # ./emsecondstage

COMMANDES

       --create|create
           Exécute debootstrap --foreign avec une suite de règles modifiées
           définies pour créer un système de fichiers racine Emdebian de base.

           Vérifie l'existence d'un chroot et quitte s'il en trouve un.

       -h|--help
           Imprime le message d'utilisation et quitte.

       --version
           Imprime le message d'utilisation et quitte.

OPTIONS

       -a|--arch ARCHITECTURE
           Surcharge l'architecture par defaut de dpkg-cross pour cette
           opération sur le chroot.

       -s|--scriptFICHIER
           Modifie la sélection des paquets par défaut et le script
           d'installation avec un script debootstrap personnalisé (écrit en
           shell et compatible avec n'importe quel interpréteur shell pouvant
           être installé sur la cible).

           Certains scripts personnalisés sont fournis avec emdebian-tools.
           Par défaut, le paquet Emdebian standard « busybox » est utilisé
           avec « dpkg » and « apt ». Des scripts de remplacement doivent être
           des scripts shell appartenant à une suite (ou distribution)
           complète pour debootstrap qui spécifient la manière dont les deux
           premières étapes d'installation sont réalisées.

           Les scripts de paquets personnalisés avec emdebian-tools incluent
           des scripts pour le système de fichiers racine y compris
           libgtk2.0-0 et un système de fichiers racine GPE complet.

       --machine-path  CHEMIN
           Modifie le chemin par défaut de la machine et des variantes. Par
           défaut, emsandbox utilise ${WORK}/machine où $WORK est le
           répertoire de travail spécifié à emdebian-tools lors de la
           configuration debconf. Le chemin spécifié doit déjà exister et
           contenir une configuration de packages.conf pertinente, de même
           pour les scripts shell setup.sh et config.sh (pouvant être vide).

           Des exemples de packages.conf, setup.sh et config.sh sont
           disponibles dans /usr/share/doc/emdebian-rootfs/examples/

       -m|--machine MACHINE
           Charge les données de configuration spécifiques à une machine à
           partir de votre répertoire de travail Emdebian. Si aucune variante
           n'est spécifiée, config est lue à partir de
           $WORK/machine/$MACHINE/default/ où $WORK est le répertoire de
           travail spécifié dans debconf pour emdebian-tools.

       -v|--variant VARIANTE
           Charge les données de configuration spécifiques à une variante à
           partir de votre répertoire de travail Emdebian. Nécessite
           --machine. Les données de configuration sont lues à partir de
           $WORK/machine/$MACHINE/$VARIANT/ où $WORK est le répertoire de
           travail spécifié dans debconf pour emdebian-tools.

       -S|--suite NOM
           Modifie la version de la distribution (ou suite) par défaut
           [unstable] et indique une autre version possible. Notez que si le
           dépôt Emdebian est utilisé, la version choisie doit être un nom de
           distribution Emdebian/Debian ordinaire (unstable, testing ou sid)
           ou un nom de code d'une version de Debian (lenny ou supérieure).
           Aucun autre nom de version n'est accepté dans Emdebian.

           La version sélectionnée est définie dans le système de fichiers
           racine en tant que version par défaut pour apt lors de la recherche
           de mises à jour.

VARIANTES DE MACHINES

       emsandbox permet un ensemble de routines de personnalisation pour
       chaque combinaison de machine et de variante. Le système de fichiers
       racine peut être personnalisé en des variantes spécifiques d'une
       machine spécifique. Les données de configuration sont stockées dans le
       sous-répertoire machine de votre répertoire de travail Emdebian.
       L'utilisation de l'option -m à emsandbox charge packages.conf à partir
       du sous-répertoire $WORK/machine/$MACHINE/default avant de démarrer
       debootstrap. Une fois que la première étape d'installation est achevée,
       emsandbox appelle setup.sh à partir du même répertoire, passant
       l'emplacement et l'architecture du tarball, ce qui permet d'affiner les
       réglages avant de créer le tarball. À ce stade, toutes les opérations à
       l'intérieur du système de fichiers racine ne doivent pas essayer
       d'exécuter d'autre binaires au sein du système de fichiers racine.
       Immédiatement avant la création du tarball, config.sh est copié dans le
       répertoire /machine/$MACHINE/default/ du système de fichiers racine,
       prêt à être appelé quand emsecondstage a terminé la seconde étape du
       processus debootstrap.

       Des versions squelette de packages.conf, setup.sh et config.sh sont
       disponibles dans /usr/share/emdebian-tools/machine/.

       packages.conf est le meilleur moyen pour adapter le tarball emsandbox
       aux besoins des variantes de machines spécifiques.  setup.sh et
       config.sh peuvent affiner les résultats mais, afin de ne pas réinventer
       la roue, si plusieurs machines nécessitent des adaptations aux même
       fichiers, les futures versions de packages.conf les rassemblera en un
       seul paramètre de configuration, disponible pour tous.

       packages.conf gère :

       INCLUDE
           Ajoute une liste de noms de paquets séparés par une virgule à la
           liste des paquets ajoutés au tarball et installés à la deuxième
           étape. Actuellement, debootstrap a des problèmes avec les dépôts
           multiples. Il faut donc, soit uploader ce paquet dans le même dépôt
           que vos autres paquets soit créer un apt-proxy qui peut servir de
           dépôt local. On peut le définir dans PROXY et spécifier un miroir
           utilisable pour le périphérique dans MIRROR.

           PAR DÉFAUT : vide

       SCRIPT
           Modifie le script par défaut de emsandbox que debootstrap utilise
           pour déterminer les paquets de base et les paquets exigés, ainsi
           que l'ordre très important dans lequel les paquets peuvent être
           installés. SCRIPT peut être modifié par emsandbox depuis la ligne
           de commande.

           PAR DÉFAUT : /usr/share/emdebian-tools/emdebian.crossd

       MIRROR
           Surchage le miroir par défaut de emsandbox. Ce dépôt sera défini
           dans /etc/apt/sources.list et sera aussi utilisé par debootstrap
           pour obtenir tous les paquets nécessaires pour le tarball à moins
           que PROXY ne soit également définie.

           PAR DÉFAUT : http://www.emdebian.org/crush/

       PROXY
           Spécifie un dépôt distinct à passer à debootstrap qui peut être
           local ou ne pas être destiné à l'utilisation une fois que le
           tarball est installé. Il faut utiliser MIRROR pour définir la même
           valeur à debootstrap et /etc/apt/sources.list. Si PROXY est
           spécifiée sans MIRROR, le MIRROR (miroir) par défaut de emsandbox
           (http://buildd.emdebian.org/emdebian/) sera écrit dans
           /etc/apt/sources.list.

           PAR DÉFAUT : vide

       TARBALL_NAME
           Modifie le nom par défaut (emdebian-$ARCH) du tarball. Il ne faut
           pas indiquer un chemin mais juste un nom de fichier ayant .tgz pour
           suffixe.

           PAR DÉFAUT : emdebian-$ARCH.tgz où $ARCH est spécifié à emsandbox
           ou comme l'architecture par défaut de dpkg-cross.

       SUITE
           Modifie la version de la distribution (ou suite) par défaut
           [unstable] et indique une autre version possible. Notez que si le
           dépôt Emdebian est utilisé, la version choisie doit être un nom de
           distribution Emdebian/Debian ordinaire (unstable, testing ou sid)
           ou un nom de code d'une version de Debian (lenny ou supérieure).
           Aucun autre nom de version n'est accepté dans Emdebian.

           La version sélectionnée est définie dans le système de fichiers
           racine en tant que version par défaut pour apt lors de la recherche
           de mises à jour.

           Changement non recommandé.

           PAR DÉFAUT : unstable

       À cause de certaines limitations du debootstrap actuel, la seule
       manière d'ajouter des paquets à la première étape est de fournir un
       script de distribution personnalisée. Même si emsandbox migre pour
       utiliser un outil provenant de Stag pour surmonter des lacunes de
       debootstrap, l'assistance pour packages.conf, setup.sh et config.sh
       demeurera.

AUTOMATISATION DE LA CONSTRUCTION DE SYSTèME DE FICHIERS RACINE

       Si vous êtes en train d'essayer de construire un système de fichiers
       racine pour une architecture gérée dans Debian, emdebian-tools peut
       vous aider à automatiser la construction des paquets. Voir em_autobuild
       (1)

VARIABLES SHELL

       Notez que le programme Debian chroot de coreutils s'attend à ce que
       vouliez le même shell à l'extérieur et à l'intérieur du chroot.
       Typiquement, le shell par défaut dans /etc/passwd est bash qui n'est
       pas présent dans le système de fichiers racine de Emdebian, ainsi
       chroot nécessite l'option /bin/sh.

FICHIERS

       La plupart des emdebian-tools utilisent des données de configuration de
       apt-cross et dpkg-cross.  emsource et emsandbox permettent également la
       configuration à l'aide de debconf pour définir un nom d'utilisateur
       subversion et un répertoire de travail par défaut (qui doit avoir les
       droits d'écriture) pour le dépaquetage des sources des téléchargements.
       Les valeurs par défaut de Debconf peuvent être surchargées par des
       valeurs spécifiques à l'utilisateur à l'aide de ~/.apt-cross/emsource
       ou ~/.apt-cross/emsandbox respectivement.

   /etc/emsandbox.conf
       Fichier de configuration à l'échelle du système manipulé par debconf.
       Il contrôle le dépaquetage des sources des archives dans un répertoire
       de travail par défaut. Il peut également inclure un nom d'utilisateur
       subversion, destiné aux installations mono-utilisateur. Les paramètres
       de /etc/emsandbox.conf peuvent être modifiés pour chaque utilisateur en
       copiant le fichier actuel dans ~/.apt-cross/emsandbox et en éditant les
       valeurs.

       Deux variables peuvent être définies (voir aussi /etc/emsandbox.conf) :

       ·   workingdir : un simple emplacement par défaut afin que emsandbox
           puisse créer un arbre source pour télécharger et dépaqueter des
           paquets binaires pré-construits. S'il est laissé vide, un nouveau
           répertoire haut niveau de l'arbre est utilisé mais est destiné
           uniquement au support du chroot.

       ·   targetsuite : Emdebian suit Debian en imposant par défaut la
           construction à partir d'unstable. Ce paramètre détermine les
           versions des bibliothèques et paquets liés aux paquets emdebian
           construits à l'aide de la construction croisée.

   ~/.apt-cross/emsandbox
       Version de /etc/emsandbox.conf spécifique à l'utilisateur, utilisant
       les mêmes variables modifiables par l'utilisateur.

AUTEUR

       emsandbox a été écrit par Neil Williams codehelp@debian.org.

       Cette page de manuel a été écrite par Neil Williams codehelp@debian.org

VOIR AUSSI

       Voir aussi apt-cross (1), em_make (1), dpkg-cross (1), emdebian-tools
       (1).