Provided by: man-db_2.5.7-2_i386 bug

NOM

       manpath - détermine la liste des chemins d’accès aux pages de manuel

SYNOPSIS

       manpath [-qgdc] [-m systme[,...]] [-C fichier]

DESCRIPTION

       Si $MANPATH est définie, manpath affichera simplement son contenu suivi
       d’un avertissement. Sinon manpath déterminera une liste  appropriée  de
       chemins  d’accès  aux  structures  hiérarchiques des pages de manuel et
       l’affichera.

       Cette liste, formée  des  chemins  d’accès  délimités  par  « : »,  est
       déterminée  en  utilisant  l’information  contenue  dans  le fichier de
       configuration de man-db - (/etc/manpath.config) et en tenant compte  de
       l’environnement d’utilisateur.

OPTIONS

       -q, --quiet
              Ne pas afficher les avertissements.

       -d, --debug
              Génère des informations de mise au point.

       -c, --catpath
              Produit  une  liste  de  chemins  d’accès  aux pages « cat » par
              opposition à une liste de chemins d’accès aux pages « man ». Une
              fois   que   la   liste   des  chemins  d’accès  aux  structures
              hiérarchiques des pages « man » est déterminée,  chaque  élément
              de  cette  liste  est  converti en un chemin d’accès relatif aux
              pages « cat ».

       -g, --global
              Produit  une   liste   de   chemins   d’accès   aux   structures
              hiérarchiques  des  pages  « man »  se  composant  de chacun des
              chemins défini « global » dans le fichier  de  configuration  de
              man-db.

       -m systme[,...], --systems=systme[,...]
              Si  le  système a accès aux structures hiérarchiques des manuels
              d’autres  systèmes  d’exploitation,  cette  option   peut   être
              employée  pour  les  inclure  dans  le résultat de manpath. Pour
              inclure la structure hiérarchique des pages de manuel  de  NewOS
              employez l’option -m NewOS.

              Le systme indiqué peut être une combinaison de noms de systèmes
              d’exploitation, séparés  par  des  virgules.  Pour  inclure  les
              structures  hiérarchiques  natives de pages de manuel du système
              d’exploitation, le nom système « man » doit être inclus dans  la
              chaîne  fournie en argument. Cette option remplacera la variable
              d’environnement $SYSTEM.

       -C fichier, --config-file=fichier
              Utilise le fichier de configuration indiqué au lieu  du  fichier
              par défaut ~/.manpath.

       -h, --help
              Affiche un message d’aide et s’arrête.

       -V, --version
              Affiche le numéro de version.

ENVIRONNEMENT

       MANPATH
              Si $MANPATH est définie, manpath affiche sa valeur plutôt que de
              la déterminer à la volée. Si la valeur de  $MANPATH  débute  par
              « : » alors elle sera ajoutée après la liste déterminée à partir
              du contenu des fichiers de  configuration.  Si  les  deux-points
              terminent  la valeur de $MANPATH, alors la liste déterminée sera
              ajoutée après ce contenu. Si la valeur de la  variable  contient
              deux-points  doublés  « :: »,  alors  la  liste  déterminée sera
              insérée  au  milieu  de  la  valeur  de  $MANPATH,   entre   les
              deux-points doublés.

       SYSTEM Si  $SYSTEM  est définie, l’effet sera le même que si on l’avait
              indiqué comme argument de l’option -m.

FICHIERS

       /etc/manpath.config  Fichier de configuration système.

VOIR AUSSI

       apropos(1), whatis(1), man(1).

AUTEUR

       Wilf. (G.Wilford@ee.surrey.ac.uk).
       Fabrizio Polacco (fpolacco@debian.org).

TRADUCTION

       Valéry Perrin <valery.perrin.debian@free.fr> le 2 janvier 2006.

       L’équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser  une  adaptation
       française de qualité.

       La  version  anglaise  la  plus  à  jour  de  ce  document est toujours
       consultable via la commande  « man -L en nom_de_la_page ».

       N’hésitez pas à signaler à l’auteur ou au  traducteur,  selon  le  cas,
       toute erreur dans cette page de manuel.