Provided by: multistrap_2.0.4_all bug

Nom

       em_multistrap - Ajoute à debootstrap la capacité de gérer plusieurs
       dépôts

Synopsis

       em_multistrap [-a ARCH] [-d RÉPERTOIRE] -f FICHIER_CONFIG
        em_multistrap -?|-h|--help|--version

Options

       (Ces options peuvent également être définies dans le fichier de
       configuration.)

       --tidy-up - supprimer les données du cache d’apt, les fichiers Packages
       téléchargés et le cache des paquets apt. Identique à cleanup=true.

       --no-auth - autoriser l’utilisation de dépôts non authentifiés.
       Identique à noauth=true

Description

       em_multistrap fournit une méthode semblable à debootstrap, basée sur
       apt et permettant la gestion de dépôts multiples, en utilisant un
       fichier de configuration pour spécifier les suites, l’architecture, les
       paquets supplémentaires et le miroir à utiliser pour chaque
       debootstrap.

       Le but est de créer un debootstrap complet avec tous les paquets
       installés et configurés, plutôt que de créer uniquement le système de
       base.

       Exemple de configuration :

       [General]
        arch=armel
        directory=/opt/multistrap/
        # pareil que l’option --tidy-up si définie à vrai
        cleanup=true
        # pareil que l’option --no-auth si définie à vrai
        # les paquets "keyring" listés dans chaque debootstrap seront
        # toujours installés.
        noauth=false
        # extraire toutes les archives téléchargées (vrai par défaut)
        unpack=true
        # aptsources est une liste de sections à utiliser pour télécharger des
       paquets
        # et des listes. cette liste est placée dans le fichier
       /etc/apt/sources.list.d/multistrap.sources.list
        # de la cible. L’ordre n’est pas important aptsources=Grip Updates
        # l’ordre des sections n’est pas important
        # l’option debootstrap détermine quel dépôt
        # est utilisé pour calculer la liste des priorités : paquets
       nécessaires
        debootstrap=Debian

       [Debian]
        packages=
        source=http://ftp.uk.debian.org/debian
        keyring=debian-archive-keyring
        suite=lenny

       Cela se traduira par un debootstrap tout à fait ordinaire de Debian
       Lenny à partir du miroir spécifié, pour armel dans « /opt/multistrap/
       ».

       Spécifiez un paquet pour étendre le multistrap afin d’inclure ce paquet
       et toutes ses dépendances.

       Spécifiez plus de debootstraps en ajoutant de nouvelles sections. Les
       noms de sections sont utilisés dans l’option générale de debootstrap.

       La casse des lettres n’est pas importante dans les noms de section.

       par exemple, changer

       debootstrap=Debian

       en

        debootstrap=Grip

       Puis ajoutez la nouvelle section de Grip:

        [Grip]
        packages=locales
        keyring=emdebian-archive-keyring
        source=http://www.emdebian.org/grip
        suite=lenny

       Paramètrer Grip au lieu de Debian dans l’option de debootstrap, comme
       ci-dessus, fournira un système de base Emdebian Grip 1.0 et localisera
       toutes les dépendances manquantes dans Debian 5.0 Lenny. Cela permet
       d’ajouter tous les paquets issus de Debian dont vous avez besoin et qui
       ne sont pas encore dans Emdebian Grip.

       Toutes les dépendances sont déterminées uniquement par apt, en
       utilisant tous les dépôts configurés, pour utiliser uniquement les
       dépendances les plus récentes et les plus appropriées. Notez que
       multistrap désactive Install-Recommends. Si le multistrap a besoin d’un
       paquet qui est seulement recommandé, ce paquet devra être indiqué
       explicitement à la ligne des paquets.

       « Architecture » et « directory » peuvent être modifiés en ligne de
       commande. D’autres options générales peuvent ausi être indiquées en
       ligne de commande, sauf debootstrap.

Paramètres généraux:

       « directory » indique le répertoire de haut niveau dans lequel le
       debootstrap sera créé - il n’est pas empaqueté en un .tgz une fois
       complété.

       Comme pour debootstrap, em_multistrap se poursuivra après des erreurs.

       Actuellement, em_multistrap n’implémente pas la gestion machine :
       variant utilisée dans Emdebian mais le répertoire de construction n’est
       pas empaqueté à la fin de l’exécution afin que d’autres scripts
       puissent être utilisés pour implémenter des personnalisations.

Apt sécurisé

       Pour utiliser des dépôts apt authentifiés, multistrap doit pouvoir
       installer des clés à partir d’une source apt existante *en dehors de
       l’environnement du multistrap*, ou bien doit posséder les clés
       pertinentes déjà configurées en utilisant apt-key *sur le système
       hôte*.

       Si ces paquets existent, spécifiez-les dans l’option ’keyring’ pour
       chaque dépôt. em_multistrap vérifiera alors que apt a déjà installé ce
       paquet : ainsi le dépôt pourra être authentifié avant de télécharger
       des paquets.

       Notez que *tous* les dépôts devant être utilisés avec multistrap
       doivent être authentifiés sinon apt échouera. De même, la sécurisation
       d’apt devra être désactivée pour tous les dépôts (en utilisant l’option
       --no-auth en ligne de commande ou en définissant l’option générale
       noauth dans le fichier de configuration), même s’il n’existe qu’un seul
       dépôt sans trousseau de clés convenable. Tous les paquets n’ont pas
       besoin de paquets de trousseau de clés, si vous configurez apt-key
       correctement.

       Les paquets de trousseau de clés seront également installés à
       l’intérieur de l’environnement du multistrap pour correspondre avec les
       sources apt installés du multistrap.

       Toute configuration de apt-key doit être faite pour la machine
       exécutant multistrap.

État

       multistrap est sans-état - si le répertoire existe, il procédera tout
       simplement de manière ordinaire et apt essaiera de reprendre là où il
       s’était arrêté.

Configuration

       multistrap décompresse les paquets téléchargés, mais d’autres étapes de
       la configuration du système ne sont pas tentées. Les exemples incluent
       :

        /etc/inittab
        /etc/fstab
        /etc/hosts
        /etc/securetty
        /etc/modules
        /etc/hostname
        /etc/network/interfaces
        /etc/init.d
        /etc/dhcp3

       Tout noeud spécifique à un périphérique doit également être créé en
       utilisant MAKEDEV.

       Une fois que multistrap a réussi à créer la structure de base pour les
       fichiers et les répertoires, d’autres scripts spécifiques aux
       périphériques sont nécessaires avant que le système de fichiers puisse
       être installé sur le périphérique cible.

       Une fois installés, les paquets doivent eux-mêmes être configurés en
       utilisant les scripts du responsable du paquet et "dpkg --configure
       -a", à moins qu’il ne s’agisse d’un multistrap natif.

       Pour que "dpkg" puisse fonctionner, /proc et /sysfs doivent être montés
       (ou être montables), /dev/pts est également recommandé.

       Voir aussi : http://wiki.debian.org/Multistrap

Environnement

       Pour configurer les paquets dépaquetés (que ce soit en mode croisé ou
       natif), certaines variables d’environnements sont nécessaires :

       Il est nécessaire de signaler à Debconf que l’interaction utilisateur
       n’est pas souhaitée :

        DEBIAN_FRONTEND=noninteractive DEBCONF_NONINTERACTIVE_SEEN=true

       Il est nécessaire de signaler à Perl qu’aucune locales n’est disponible
       l’intérieur du chroot et de ne pas se plaindre :

        LC_ALL=C LANGUAGE=C LANG=C

       Puis, dpkg peut configurer les paquets :

       méthode chroot (PATH = le répertoire de base du chroot) :

        DEBIAN_FRONTEND=noninteractive DEBCONF_NONINTERACTIVE_SEEN=true \
        LC_ALL=C LANGUAGE=C LANG=C chroot /PATH/ dpkg --configure -a

       dans un interpréteur de commandes de connexion :

        # export DEBIAN_FRONTEND=noninteractive DEBCONF_NONINTERACTIVE_SEEN=true
        # export LC_ALL=C LANGUAGE=C LANG=C
        # dpkg --configure -a

       (Comme ci-dessus, dpkg a besoin que /proc et /sysfs soient montés en
       premier.)

mode natif - multistrap

       em_multistrap n’était pas prévu pour le mode natif, il fut développé
       pour la gestion de plusieurs architectures. Pour que de multiples
       dépôts puissent être utilisés, em_multistrap dépaquette uniquement les
       paquets sélectionnés par apt.

       En mode natif, diverses opérations post-multistrap que debootstrap
       ferait pour vous sont probablement nécessaires :

       1. copiez /etc/hosts dans le chroot
        2. nettoyez l’environnement pour détruire LANGUAGE, LC_ALL and LANG
           pour passer sous silence les nuisance des avertissements cachant
       d’autres erreurs

       (Une alternative pour détruire les variables de localisation est
       d’ajouter locales à votre fichier de configuration multistrap dans
       l’option « packages ».

       Un multistrap natif peut être directement utilisé avec chroot, ainsi
       "multistrap" exécute "dpkg --configure -a" à la fin du processus du
       multistrap.