Provided by: manpages-fr-extra_20090906_all bug

NOM

       test - Vérifier le type d’un fichier, et comparer des valeurs

SYNOPSIS

       test EXPRESSION
       test

       [ EXPRESSION ]
       [ ]
       [ OPTION

DESCRIPTION

       Quitter avec un code de retour déterminé par EXPRESSION

       --help afficher l’aide-mémoire et quitter

       --version
              afficher le nom et la version du logiciel et quitter

       Une  expression  omise  est  fausse  par  défaut. Sinon, EXPRESSION est
       évaluée comme vraie ou  fausse,  et  détermine  la  valeur  de  retour.
       EXPRESSION doit être d’une des formes suivantes :

       ( EXPRESSION )
              EXPRESSION est vraie

       ! EXPRESSION
              EXPRESSION est fausse

       EXPRESSION1 -a EXPRESSION2
              EXPRESSION1 et EXPRESSION2 sont vraies

       EXPRESSION1 -o EXPRESSION2
              EXPRESSION1 ou EXPRESSION2 sont vraies

       -n CHAÎNE
              la longueur de CHAÎNE est non nulle

       CHAÎNE équivalent à -n CHAÎNE

       -z CHAÎNE
              la longueur de la CHAÎNE est nulle

       CHAÎNE1 = CHAÎNE2
              les deux chaînes sont égales

       CHAÎNE1 != CHAÎNE2
              les deux chaînes sont différentes

       ENTIER1 -eq ENTIER2
              ENTIER1 et ENTIER2 sont égaux

       ENTIER1 -ge ENTIER2
              ENTIER1 est supérieur ou égal à ENTIER2

       ENTIER1 -gt ENTIER2
              ENTIER1 est strictement supérieur à ENTIER2

       ENTIER1 -le ENTIER2
              ENTIER1 est inférieur ou égal à ENTIER2

       ENTIER1 -lt ENTIER2
              ENTIER1 est strictement inférieur à ENTIER2

       ENTIER1 -ne ENTIER2
              ENTIER1 et ENTIER2 sont différents

       FICHER1 -ef FICHIER2
              FICHIER1  et  FICHIER2  ont les mêmes numéros de périphérique et
              d’inode

       FICHIER1 -nt FICHIER2
              la date de modification de FICHIER1 est plus récente  que  celle
              de FICHIER2

       FICHIER1 -ot FICHIER2
              FICHIER1 est plus vieux que FICHIER2

       -b FICHIER
              FICHIER existe, c’est un fichier spécial en mode bloc

       -c FICHIER
              FICHIER existe, c’est un fichier spécial en mode caractère

       -d FICHIER
              FICHIER existe et est un répertoire

       -e FICHIER
              FICHIER existe

       -f FICHIER
              FICHIER existe et est un fichier ordinaire

       -g FICHIER
              FICHIER existe et a son bit set-GID positionné

       -G FICHIER
              FICHIER existe et appartient au GID effectif de l’appelant

       -h FICHIER
              FICHIER existe et est un lien symbolique (identique à -L)

       -k FICHIER
              FICHIER existe, son bit collant (« sticky ») est positionné

       -L FICHIER
              FICHIER existe et est un lien symbolique (identique à -h)

       -O FICHIER
              FICHIER existe et appartient à l’UID effectif de l’appelant

       -p FICHIER
              FICHIER existe et est un tube nommé

       -r FICHIER
              FICHIER existe et est lisible

       -s FICHIER
              FICHIER existe et a une taille non nulle

       -S FICHIER
              FICHIER existe et est une socket

       -t FD  le descripteur de fichier FD est ouvert sur un terminal

       -u FICHIER
              FICHIER existe et son bit setuid est positionné

       -w FICHIER
              FICHIER existe et est accessible en écriture

       -x FICHIER
              FICHIER  existe et est exécutable (ou peut être parcouru dans le
              cas d’un répertoire)

       Excepté -h et -L, tous les tests opérant sur des fichiers déréférencent
       les liens symboliques. Prenez garde au fait que les parenthèses doivent
       être protégées (par exemple par des backslashes) pour l’interpréteur de
       commandes.  Un  ENTIER  peut  également être « -l CHAÎNE», qui donne la
       longueur de la CHAÎNE.

       NOTE : [ prend en charge les options --help et --version, mais test  ne
       le fait pas. test les considèrent comme toute autre CHAÎNE non vide.

       NOTE :  votre interpréteur de commandes peut avoir sa propre version de
       test et/ou de [, qui  remplace  en  général  la  version  décrite  ici.
       Veuillez  vous  référer  à  la  documentation  de votre interpréteur de
       commandes pour en connaître les options.

AUTEUR

       Écrit par Kevin Braunsdorf et Matthew Bradburn.

SIGNALER DES BOGUES

       Signaler toute anomalie de test à bug-coreutils@gnu.org
       Page          d’accueil          de           GNU           coreutils :
       <http://www.gnu.org/software/coreutils/>
       Aide     générale     sur    l’utilisation    des    logiciels    GNU :
       <http://www.gnu.org/gethelp/>

COPYRIGHT

       Copyright © 2009 Free Software Foundation, Inc.  Licence  GPLv3+ :  GNU
       GPL version 3 ou supérieures <http://gnu.org/licenses/gpl.html>
       Ce  programme  est  un  logiciel  libre.  Vous pouvez le modifier et le
       redistribuer. Il n’y a AUCUNE GARANTIE dans la mesure autorisée par  la
       loi.

VOIR AUSSI

       La  documentation  complète  pour  test  est  disponible dans un manuel
       Texinfo. Si les programmes info et test sont correctement installés sur
       votre système, la commande

              info coreutils 'test invocation'

       devrait vous donner accès au manuel complet (en anglais).

TRADUCTION

       Cette  page de manuel a été traduite par Michel Robitaille <robitail AT
       iro DOT umontreal DOT ca> et mise à jour pour Debian par Julien Cristau
       <julien.cristau@ens-lyon.org>    et    les    membres   de   la   liste
       <debian-l10n-french AT lists DOT debian DOT  org>.   Veuillez  signaler
       toute  erreur  de  traduction  par  un  rapport  de bogue sur le paquet
       manpages-fr-extra.