Provided by: menu_2.1.43ubuntu1_i386 bug

NOM

       update-menus - génère les menus d’un système Debian

SYNOPSIS

       update-menus   [-v]   [-d]   [-h|--help]   [--version]  [--menufilesdir
       <répertoire>] [--menumethod <méthode>] [--nodefaultdirs] [--stdout]

DESCRIPTION

       Avant l’utilisation de  update-menus,  quand  l’administrateur  système
       installait  un  paquet  sur  un  système  Debian, il devait modifier de
       nombreux fichiers de configuration des gestionnaires de  fenêtres  afin
       de  rendre  accessible  ce  nouveau  programme  (les menus de fvwm, par
       exemple). Ces menus pouvaient facilement ne plus lister les  programmes
       effectivement  accessibles, certains éléments des menus ne fonctionnant
       pas, alors que d’autres programmes n’étaient pas  référencés.   update-
       menus et le paquet Debian menu ont pour but de résoudre ce problème.

       update-menus  génère automatiquement les menus des programmes installés
       pour les gestionnaires de fenêtres et  pour  les  autres  programmes  à
       menus.  Il  doit  être  lancé à chaque fois qu’un fichier de menu (voir
       menufile(5)) ou qu’un  script  de  génération  de  menus  est  modifié.
       update-menus   sera  automatiquement  lancé  dès  qu’un  paquet  Debian
       contenant des fichiers de menus sera installé ou supprimé du système.

       update-menus utilise les fichiers de menu fournis par le  paquet  (dans
       /usr/share/menu)  pour  obtenir  ses  informations concernant les menus
       (mais l’administrateur du système ou un utilisateur peuvent modifier ce
       comportement,  voir  plus loin).  Si le fichier de menu est exécutable,
       update-menus l’exécute et utilise sa sortie standard  pour  générer  la
       base de données du menu.

OPTIONS

       -v     Mode   bavard.   Affiche   tous  les  arguments  des  programmes
              /etc/menu-methods

       -d     Mode Debug. Génère un tas de messages inintelligibles.

       -h, --help
              Affiche un message d’aide et s’arrête.

       --menufilesdir <répertoire>
              Ajoute le répertoire <répertoire> à  la  liste  des  répertoires
              dans laquelle on recherche des fichiers de menu.

       --menumethod <méthode>
              Traite uniquement le script de génération de menus <méthode>, et
              non tous les scripts de génération de menus trouvés.

       --nodefaultdirs
              Désactive la recherche de fichiers de menu dans les  répertoires
              de menu du système.

       --nodpkgcheck
              Ne pas supprimer les entrées de menu correspondant à des paquets
              non installés d’après dpkg.

       --remove
              Supprime les menus générés  en  passant  l’option  --remove  aux
              scripts de génération de menus.

       --stdout
              Génère  une  liste  de menu acceptable comme entrée par install-
              menu ou par un script de génération de menus.

       --version
              Affiche les informations de version, puis s’arrête.

CONFIGURATION

       Il y a plusieurs façons de régler le fonctionnement d’update-menus :

       par fichier de menu, dans /etc/menu/$paquet
              Dans ce répertoire, l’administrateur  système  ou  l’utilisateur
              peut  passer  outre  les  réglages par défaut (lorsqu’un fichier
              /etc/menu/$paquet  existe,  le  fichier  /usr/share/menu/$paquet
              n’est  plus  consulté).  Un  utilisateur  qui  veut  modifier le
              réglage par défaut du  système  placera  ses  fichiers  dans  le
              répertoire ~/.menu. Voir aussi menufile(5)
       par gestionnaire de fentres, dans /etc/menu-methods/$wm
              Dans  ces  fichiers de configuration, on peut ajuster le fichier
              system.${wm}rc généré pour chacun des gestionnaires de fenêtres.
              Par  exemple,  on  peut définir que le gestionnaire doit ignorer
              toute icône que  le  paquet  pourrait  fournir,  ou  définir  le
              programme   générique   pour  les  applications  en  mode  texte
              (normalement, c’est xterm qui  est  lancé  pour  accueillir  une
              application  en  mode  texte telle que vi). Les utilisateurs qui
              veulent passer outre les réglages par défaut du système déposent
              leurs  fichiers  dans ~/.menu-methods. Pour plus d’informations,
              consultez /usr/share/doc/menu/html.
       globalement, dans /etc/menu-methods/translate_menus
              Ce fichier contient les  transformations  qui  seront  utilisées
              pour  chaque  entrée de menu et dans chacun des gestionnaires de
              fenêtres. Vous pouvez définir des points tels que : « Toutes les
              sections  qui  commencent par ‘‘Games’’ doivent être référencées
              par ‘‘Applications/Games’’ », ou « l’entrée de menu  ‘‘gnuplot’’
              doit  avoir  le titre ‘‘GnuTeken’’ » .  Jetez un oeil au fichier
              par  défaut   /etc/menu-methods/translate_menus   pour   prendre
              exemple.   Les   utilisateurs   qui  veulent  passer  outre  les
              transformations par défaut du  système  le  font  dans  ~/.menu-
              methods/translate_menus.    Note :  ne  pas  utiliser  pour  une
              traduction complète du menu. Servez-vous des fichiers  po  comme
              indiqué dans le paquet source.
       pour les rapports derreurs, dans /etc/menu-methods/menu.config
              Ce   fichier   contient   des   informations  générales  sur  le
              comportement d’ update-menus. Pour le  moment,  vous  ne  pouvez
              régler  que  le  niveau  de  bavardage  de la sortie standard du
              programme,  ainsi  que  la  définition  de  cette  sortie.    La
              quantité   d’information   est  définie  par  « verbosity=VAL ».
              Choisissez VAL=quiet pour empêcher update-menu d’afficher  autre
              chose   que   les  erreurs  les  plus  importantes,  VAL=normal,
              VAL=verbose, VAL=debug pour des informations  de  plus  en  plus
              détaillées.

              Pour   définir   où   le   flux  sortant  doit  aller,  utilisez
              « method=stdout », « method=stderr » ou « method=syslog facility
              priorité ».  « facility »  est  soit   auth, authpriv, authcron,
              authdaemon,  authkern,   authlocal0,   authlocal1,   authlocal2,
              authlocal3,       authlocal4,       authlocal5,      authlocal6,
              authlocal7,authlpr, authmail, authnews, authsyslog, authuser, ou
              authuucp.  « priorité »  est  l’un des termes suivants :  emerg,
              alert, crit, err, warning, notice, info, debug.

FICHIERS

       Fichiers de menu : (les répertoires cités en premier sont  prioritaires
       sur ceux cités plus loin)
              ~/.menu/*
                     Fichiers  de  menu  ajoutés par l’utilisateur (ignorés si
                     l’administrateur lance update-menus)
              /etc/menu/*
                     Fichiers de menu ajoutés par l’administrateur système.
              /usr/lib/menu/*
                     Fichiers de menu (dépendant  de  l’architecture)  fournis
                     par d’autres paquets Debian.
              /usr/share/menu/*
                     Fichiers  de menu (indépendant de l’architecture) fournis
                     par d’autres paquets Debian.
              /usr/share/menu/default/*
                     Fichiers de menu fournis par le paquet menu.
       Fichiers de génération de menu (menu methods):
              /etc/menu-methods/
                     Fichiers de configuration  exécutables  ajoutés  par  les
                     gestionnaires  de  fenêtres et autres programmes à menus,
                     qui sont exécutés par update-menus afin  de  générer  les
                     menus   pour   ces   différents  programmes.  Le  fichier
                     translate_menus figure aussi dans ce répertoire, et  sert
                     aux réglages locaux du modèle d’arborescence des menus.
              ~/.menu-methods/
                     Permet aux utilisateurs d’outrepasser le comportement par
                     défaut de /etc/menu-methods.  Si  ce  répertoire  existe,
                     aucun des fichiers de /etc/menu-methods n’est lu.

DISTRIBUTION

       La distribution est soumise à la Licence Publique Générale GNU.

BOGUES

       update-menus peut connaître des dysfonctionnements quand il est invoqué
       par un simple utilisateur pour générer ses propres menus. C’est souvent
       parce  que  le  gestionnaire  de  fenêtres  n’attend  pas  les fichiers
       system.${wm}rc dans le répertoire (normalement ~/.${wm},  à  configurer
       dans  /etc/menu-methods).  Si vous repérez quelque chose de ce genre et
       que  vous   trouvez   une   solution,   envoyez-moi   un   courrier   à
       <menu@packages.debian.org>.  Cela  doit  parfaitement  fonctionner pour
       fvwm et  fvwm2 :  je  teste  d’abord  le  paquet  en  tant  que  simple
       utilisateur.

AUTEURS

       Joost  Witteveen  <joostje@debian.org>,  sur une idée originale de Lars
       Wirzenius  <liw@iki.fi>.  Actuellement  maintenu  par  Bill   Allombert
       <ballombe@debian.org>.

REMERCIEMENTS

       À Joey Hess, pour toutes ses bonnes idées et le test de la pré-version,
       et à Tom Lees pour son update-menus en C natif (dont  je  n’ai  utilisé
       qu’une fonction, mais c’est la vie).

       (page de manuel par Joey Hess, <joeyh@debian.org>)

VOIR AUSSI

       menufile(5), /usr/share/doc/menu/html

TRADUCTION

       Sylvain Cherrier <sylvain.cherrier@free.fr>