Provided by: manpages-fr_3.23.1-1_all bug

NOM

       sd - Contrôleur de disques SCSI.

SYNOPSIS

       #include <linux/hdreg.h>        /* pour HDIO_GETGEO */
       #include <linux/fs.h>           /* pour BLKGETSIZE et BLKRRPART */

CONFIGURATION

       Les  noms  de  ces périphériques blocs suivent la convention suivante :
       sdlp, ou l est une lettre indiquant le lecteur physique, et  p  est  un
       nombre  caractérisant  la  partition sur ce disque physique. Souvent le
       numéro de partition p, sera absent  si  le  périphérique  correspond  à
       l’ensemble du disque.

       Les  disques SCSI ont un numéro majeur valant 8, et un numéro mineur de
       la forme (16 * numro_disque) + numro_partition, où numro_disque  est
       le   numéro   du   disque   physique  dans  l’ordre  de  détection,  et
       numro_partition est le suivant :

       partition 0 = disque entier
       partitions 1-4 = partitions primaires DOS.
       partitions 5-8 = partitions étendues (logiques) DOS.

       Par exemple, /dev/sda aura un majeur 8, mineur  0,  et  se  référera  à
       l’ensemble  du  premier  disque SCSI. /dev/sdb3 aura un majeur 8 mineur
       19, et indiquera la troisième partition  primaire  DOS  sur  le  second
       disque SCSI du système.

       Actuellement,  seuls  les  périphériques  blocs  sont  disponibles, les
       interfaces « raw » ne sont pas encore implémentées.

DESCRIPTION

       Les ioctls suivants sont disponibles :

       HDIO_GETGEO
              Renvoie  les  paramètres  disques  du  BIOS  dans  la  structure
              suivante :

                  struct hd_geometry {
                      unsigned char  heads;
                      unsigned char  sectors;
                      unsigned short cylinders;
                      unsigned long  start;
                  };

              Un  pointeur  sur  cette  structure  est  passé  en paramètre de
              ioctl(2).

              En retour, on obtient  les  informations  sur  la  géométrie  du
              disque  telle  quelle est comprise par le DOS ! Cette géométrie
              n’est pas la géométrie physique du  disque.  Elle  est  utilisée
              lors  de  la  construction de la table des partitions du disque,
              néanmoins,  elle  est  quand  même  nécessaire  pour   fdisk(1),
              efdisk(1),  et lilo(1). Si les informations de géométrie ne sont
              pas valables, zéro sera renvoyé pour tous les paramètres.

       BLKGETSIZE
              Renvoie la taille du  périphérique  en  secteurs.  Le  paramètre
              ioctl(2) doit être un pointeur sur un long.

       BLKRRPART
              Force  la  relecture  de la table des partitions du disque SCSI.
              Aucun paramètre n’est nécessaire.

              Les opérations ioctl(2) scsi(4) sont également supportées. Si le
              paramètre d’ioctl(2) est nécessaire, et est NULL, alors ioctl(2)
              produira l’erreur EINVAL.

FICHIERS

       /dev/sd[a-h] : Les disques entiers.
       /dev/sd[a-h][0-8] : Les partitions individuelles.

COLOPHON

       Cette page fait partie de  la  publication  3.23  du  projet  man-pages
       Linux.  Une description du projet et des instructions pour signaler des
       anomalies      peuvent      être       trouvées       à       l’adresse
       http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

       Cette  page  de  manuel  a  été  traduite et mise à jour par Christophe
       Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> entre 1996 et 2003, puis  par
       Alain  Portal  <aportal AT univ-montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à
       disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

       Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont
       directement          gérées          par         Simon         Paillard
       <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>  et  l’équipe  francophone   de
       traduction de Debian.

       Veuillez   signaler   toute   erreur   de   traduction  en  écrivant  à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous  pouvez  toujours avoir accès à la version anglaise de ce document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».