Provided by: net-tools_1.60-23ubuntu2_i386 bug

NOM

       arp - manipule la table ARP du système

SYNOPSIS

       arp [-vn] [-H type] [-i if] -a [nom_hôte]

       arp [-v] [-i if] -d nom_hôte [pub]

       arp [-v] [-H type] [-i if] -s nom_hôte hw_addr [temp]

       arp [-v] [-H type] [-i if] -s nom_hôte hw_addr [netmask nm] pub

       arp [-v] [-H type] [-i if] -Ds nom_hôte ifa [netmask nm] pub

       arp [-vnD] [-H type] [-i if] -f nom_fichier

DESCRIPTION

       Arp  manipule la table ARP du noyau de différentes façons.  Les options
       principales permettent d’effacer  une  correspondance  d’adresses    et
       d’en  définir  une  manuellement.   Pour  les  besoins  de débogage, le
       programme arp permet aussi d’effectuer un dump complet de la table ARP.

OPTIONS

       -v, --verbose
              Dit à l’utilisateur ce qui se passe en étant verbeux.

       -n, --numeric
              Affiche  les adresses numériques au lieu d’essayer de déterminer
              les nom d’hôtes symboliques.

       -H type, --hw-type type
              En  positionnant  ou  lisant  les  entrées  ARP,  ce   paramètre
              optionnel  indique  à  arp  les  classes  d’entrées  qu’il  doit
              contrôler.  La valeur par défaut de ce paramètre est ether (i.e.
              code  de  matériel  0x01  pour  IEEE  802.3  10Mbps  Ethernet  .
              D’autres valeurs doivent correspondre à des technologies réseaux
              telles  que ARCnet (arcnet) , PROnet (pronet) , AX.25 (ax25) and
              NET/ROM (netrom).

       -a [nom_d_hôte], --display [nom_d_hôte]
              Affiche les entrées concernant l’hôte spécifié.  Si le paramètre
              nom_d_hôte   n’est   pas  utilisé,  toutes  les  entrées  seront
              affichées.

       -d nom_d_hôte, --delete nom_d_hôte
              Enlève une entrée pour l’hôte spécifié.  Ceci peut être  utilisé
              si l’hôte concerné ne fonctionne plus, par exemple.

       -D, --use-device
              Utilise l’adresse matérielle de l’interface ifa

       -i If, --device If
              Sélectionne une interface. Lors du dump du cache ARP, seules les
              entrées correspondant à l’interface spécifiée seront  affichées.
              Lorsque  l’on définit une entrée permanente ou une entrée temp ,
              cette interface lui sera associée; si  cette  option  n’est  pas
              utilisée,  le  noyau  fera des tentatives de résolution selon la
              table de routage. Pour les entrées pub l’interface spécifiée est
              celle  pour laquelle les requêtes ARP auront trouvé une réponse.
              NOTE: Ceci  est  différent  de  l’interface  vers  laquelle  les
              datagrammes IP seront routés.

       -s nom_d_hôte hw_addr, --set hostname hw_addr
              Crée  manuellement une correspondance d’adresses ARP pour l’hôte
              nom_d_hôte avec l’adresse matérielle positionnée à hw_addr.   Le
              format  de  l’adresse  matérielle  est dépendant de la classe du
              matériel, mais  pour  la  plupart  on  peut  considérer  que  la
              présentation  classique  peut  être  utilisée.   Pour  la classe
              Ethernet, c’est 6 octets en hexadécimal, séparés par des double-
              points.  Pour ajouter des entrées proxy-arp (Ce sont celles avec
              l’indicateur publish positionné) un masque réseau  (  netmask  )
              peut être spécifié au proxy-arp pour le sous-réseau entier. Ceci
              n’est pas très recommandé, mais est  supporté  par  les  anciens
              noyaux,  car c’est utile dans certains cas. Si l’indicateur temp
              n’est pas fourni, les entrées ARP seront permanentes.
              NOTE: A partir du noyau 2.2.0 il n’est plus possible de  définir
              des entrées ARP pour un sous réseau entier.

       -f nom_de_fichier, --file nom_de_fichier
              Similaire  à  l’option  -s  ,  mais  cette fois les informations
              d’adresses sont prises dans  le  fichier  nom_de_fichier.   Ceci
              peut   être  utilisé  si  les  entrées  ARP  à  configurer  sont
              nombreuses.  Le nom du fichier de données est très souvent nommé
              /etc/ethers , mais ce n’est pas officiel.

              Le  format  du  fichier  est  simple;  Il contient seulement des
              lignes de texte ASCII avec sur chaque ligne un nom d’hôte et une
              adresse  matérielle,  séparés  par  des espaces. Les indicateurs
              pub, temp et netmask peuvent également être utilisés.

       A tous les endroits où un nom dhôte est attendu, on peut aussi  entrer
       une addresse IP en notation décimale pointée.

       Chaque  entrée  complète  se  trouvant dans le cache ARP est marquée de
       l’indicateur C.  Les entrées permanentes sont marquées de  l’indicateur
       M et les entrées ’pub’ ont l’indicateur P

FICHIERS

       /proc/net/arp,
       /etc/networks
       /etc/hosts
       /etc/ethers

VOIR AUSSI

       rarp(8), route(8), ifconfig(8), netstat(8)

AUTEUR

       Fred N. van Kempen, <waltje@uwalt.nl.mugnet.org> avec les améliorations
       apportées   par   le   mainteneur   des   net-tools   Bernd   Eckenfels
       <net-tools@lina.inka.de>.

TRADUCTION

       Jean Michel VANSTEENE (vanstee@worldnet.fr)