Provided by: manpages-fr-extra_20090906_all bug

NOM

       fsck.minix  -  Vérificateur  d’intégrité  de  systèmes de fichiers pour
       Linux

SYNOPSIS

       fsck.minix [ -larvsmf ] périphérique

DESCRIPTION

       fsck.minix effectue une vérification de  l’intégrité  d’un  système  de
       fichiers minix sous Linux. La version actuelle gère les options de noms
       de fichiers de 14 caractères ou de 30 caractères.

       Le programme part du principe que le système de fichiers  est  inactif.
       fsck.minix  ne doit pas être utilisé sur un système de fichiers monté à
       moins que vous ne soyez certain que personne n’est en train d’y  écrire
       (souvenez-vous  que  le  noyau  peut  y écrire alors qu’il effectue des
       recherches de fichiers).

       Le nom du périphérique est habituellement de la forme suivante :
              /dev/hda[1-63] (premier disque IDE)
              /dev/hdb[1-63] (deuxième disque IDE)
              /dev/sda[1-15] (premier disque SCSI)
              /dev/sdb[1-15] (deuxième disque SCSI)

       Si le système  de  fichiers  a  été  modifié  (p.  ex.  réparé),  alors
       fsck.minix  affichera  « Le  système  de  fichiers  a été modifié (FILE
       SYSTEM HAS CHANGED) » et exécutera sync(2) trois fois avant de quitter.
       Comme  linux ne gère actuellement pas les périphériques bruts, il n’y a
       pas besoin de redémarrer le système à ce moment.

AVERTISSEMENT

       fsck.minix ne doit pas être utilisé sur un système de  fichiers  monté.
       L’utilisation  de  fsck.minix sur un système de fichiers monté est très
       dangereuse car il est possible que des fichiers effacés  soient  encore
       en  cours d’utilisation, ce qui peut endommager sérieusement un système
       de  fichiers  en  parfait  état.  Si  vous  devez  absolument  exécuter
       fsck.minix  sur  un système de fichiers monté (p. ex. sur le système de
       fichiers racine), assurez-vous que rien ne va écrire sur le disque,  et
       qu’il n’y a pas de fichier « zombie » en attente d’effacement.

OPTIONS

       -l     Afficher tous les systèmes de fichiers

       -r     Effectuer les réparations en mode interactif

       -a     Effectuer automatiquement les réparations (cette option implique
              -r), et donner la réponse par défaut  à  toutes  les  questions.
              Notez  que  ceci  est très dangereux dans le cas d’un système de
              fichiers gravement endommagé.

       -v     Affichage bavard

       -s     Afficher les informations de superbloc

       -m     Activer les  avertissements  « mode  non  initialisé  (mode  not
              cleared) » de type MINIX

       -f     Forcer la vérification du système de fichiers même si le système
              de fichiers est intègre (cette  indication  est  écrite  par  le
              noyau lors du démontage du système de fichiers).

VOIR AUSSI

       fsck(8),    fsck.ext(8),    fsck.ext2(8),    fsck.xiafs(8),    mkfs(8),
       mkfs.minix(8), mkfs.ext(8), mkfs.ext2(8), mkfs.xiafs(8). reboot(8)

DIAGNOSTICS

       Il y a de nombreux messages de diagnostic. Ceux qui sont mentionnés ici
       sont les plus couramment rencontrés lors d’une utilisation normale.

       Si  le périphérique n’existe pas, fsck.minix affichera « unable to read
       super block » (superbloc illisible). Si le périphérique existe mais que
       le  système  de  fichiers n’est pas de type MINIX, fsck.minix affichera
       « bad magic number in super-block » (nombre magique incorrect  dans  le
       superbloc).

CODES DE RETOUR

       Le  code  de  fin  d’exécution retourné par fsck.minix est la somme des
       suivants :

       0      Pas d’erreur.

       3      Les erreurs du système de fichiers ont été corrigées, le système
              devrait être redémarré si le système de fichiers était monté

       4      Il reste des erreurs non corrigées sur le système de fichiers

       8      Erreur lors de l’opération.

       16     Erreur d’utilisation ou de syntaxe

       En pratique, seuls 0, 3, 4, 7, 8, ou 16 peuvent être retournés.

AUTEUR

       Linus Torvalds (torvalds@cs.helsinki.fi)
       Valeurs des codes d’erreurs par Rik Faith (faith@cs.unc.edu)
       Ajout  de  la  gestion  de  l’indicateur  de  validité  du  système  de
       fichiers : Dr. Wettstein (greg%wind.uucp@plains.nodak.edu)
       Vérification afin d’éviter d’exécuter fsck sur un système  de  fichiers
       monté ajoutée par Daniel Quinlan (quinlan@yggdrasil.com)
       Gestion   du   système   de   fichiers  minix  v2  par  Andreas  Schwab
       (schwab@issan.informatik.uni-dortmund.de),  mise  à  jour  de   Nicolai
       Langfeldt (janl@math.uio.no)
       Rustine de portabilité par Russell King (rmk@ecs.soton.ac.uk).

DISPONIBILITÉ

       La  commande  fsck.minix  fait partie du paquet util-linux-ng, elle est
       disponible sur ftp://ftp.kernel.org/pub/linux/utils/util-linux-ng/.

TRADUCTION

       Cette page de manuel a été  traduite  et  est  maintenue  par  Jean-Luc
       Coulon  (f5ibh)  <jean-luc DOT coulon AT wanadoo DOT fr> et les membres
       de la liste <debian-l10n-french AT lists DOT debian DOT org>.  Veuillez
       signaler  toute  erreur  de  traduction  par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr-extra.