Provided by: net-tools_1.60-23ubuntu2_i386 bug

NOM

       ifconfig - configure une interface réseau

SYNOPSIS

       ifconfig [interface]
       ifconfig interface [aftype] options | adresse ...

DESCRIPTION

       Ifconfig  est  utilisé  pour  configurer  (et  maintenir  ensuite)  les
       interfaces réseau résidentes dans le noyau.  Il  est  utilisé  lors  du
       boot  pour  configurer  la  plupart  d’entre-elles  et  ainsi rendre le
       système opérationnel.  Après, ce n’est quasiment plus utilisé que  pour
       le débogage ou pour des réglages si nécessaire.

       Si  aucun  argument n’est donné, ifconfig affiche simplement l’état des
       interfaces actuellement définies. Si seul le  paramètre  interface  est
       donné,  il  affiche  seulement l’état de l’interface correspondante; si
       seul le paramètre -a est  fourni,  il  affiche  l’état  de  toutes  les
       interfaces,  même  celles  qui  ne  sont  pas  actives.   Autrement, il
       considère qu’il faut positionner de nouvelles valeurs.

Familles dadresses
       Si le premier argument après le nom de l’interface  est  reconnu  comme
       étant  un  nom de famille d’adresses supporté, cette famille d’adresses
       est  utilisée  pour   décoder   et   afficher   toutes   les   adresses
       protocolaires.    Les   familles   d’adresses  actuellement  supportées
       comprennent inet (TCP/IP,  default)  ax25  (AMPR  Packet  Radio.)   ddp
       (Appletalk Phase 2) and ipx (Novell IPX).

OPTIONS

       interface
              Le  nom  de  l’interface  réseau.   C’est généralement un nom de
              pilote suivi d’un numéro d’ordre comme  eth0  pour  la  première
              interface Ethernet.

       up     Cette   option   active  l’interface.   Elle  est  implicitement
              spécifiée si une nouvelle adresse  est  affectée  à  l’interface
              (voir plus loin).

       down   Cette  option  arrête  le  fonctionnement  du  pilote pour cette
              interface, et est utilisée lorsque les choses commencent à aller
              mal.

       [-]arp Valide  ou  invalide  l’utilisation  du  protocole ARP sur cette
              interface. Si le signe  moins  (-)  est  présent,  l’option  est
              invalidée.

       [-]promisc
              Valide  ou  invalide le mode promiscuous.  S’il est validé, tous
              les paquets circulant sur  le  réseau  seront  reçus  sur  cette
              interface.

       [-]allmulti
              Valide ou invalide le fonctionnement de l’interface en mode all-
              multicast.   S’il  est  validé,  tous  les   paquets   multicast
              circulant sur le réseau seront reçus sur cette interface.

       metric N
              Ce  paramètre  définit la métrique de l’interface. Il n’est pour
              l’instant pas implémenté, mais le sera prochainement.

       mtu N  Ce     paramètre  définit le  MTU     (Maximum   Transfer  Unit)
              d’une interface.

       dstaddr adr
              Définit  l’adresse  IP  de  "l’autre bout" dans le cas d’un lien
              point-à-point, comme PPP. Ce paramètre  est  obsolète;  utilisez
              plutôt le paramètre pointopoint.

       netmask adr
              Définit  le  masque de réseau IP pour cette interface. La valeur
              par défaut de cette valeur correspond  au  masque  réseau  usuel
              pour les classes A, B ou C (déduite de l’adresse IP), mais toute
              autre valeur peut  être  définie  selon  les  besoins  en  sous-
              réseaux.

       add adr/lg_prefix
              Ajoute une adresse IPv6 à une interface.

       del adr/lg_prefix
              Supprime une adresse IPv6 d’une interface.

       tunnel aa.bb.cc.dd
              Crée  un  nouveau  périphérique  SIT  (IPv6-dans-IPv4),  en mode
              tunnel jusqu’à la destination.

       irq adr
              Définit la ligne d’interruption utilisée  par  ce  périphérique.
              Certains périphériques ne supportent pas le changement dynamique
              de l’IRQ.

       io_addr adr
              Définit pour ce périphérique, l’adresse de début  dans  l’espace
              d’entrée-sortie I/O.

       mem_start adr
              Définit   l’adresse   de  début  de  mémoire  partagée  pour  ce
              périphérique. Seuls quelques  périphériques  ont  besoin  de  ce
              paramètre.

       media type
              Définit  le  port  physique  ou le type de medium utilisé par ce
              périphérique.  Tous les périphériques ne peuvent pas changer  de
              configuration  et  les  valeurs  supportées  varient  de  l’un à
              l’autre.  Les  valeur  typiques  sont  10base2  (Ethernet  fin),
              10baseT  (10Mbps  Ethernet  paire  torsadée),  AUI  (transceiver
              externe) etc.  Le type  auto  permet  d’indiquer  au  pilote  de
              détecter  automatiquement  le  medium utilisé. Une fois de plus,
              tous les périphériques ne supportent pas cette option.

       [-]broadcast [adr]
              Si l’adresse est également donnée, définit  l’adresse  broadcast
              protocolaire  pour cette interface. Autrement, il permet d’armer
              (ou désarmer) l’indicateur IFF_BROADCAST de l’interface.

       [-]pointopoint [adr]
              Ce  mot  clé  valide  le  mode  point-à-point  d’une  interface,
              signifiant  qu’il  existe  un lien direct entre 2 machines, sans
              que personne d’autre ne puisse être à l’écoute.
              Si  l’argument  d’adresse  est  également  donné,   il   définit
              l’adresse  de  l’autre  machine,  de  la  même  manière  que  le
              paramètre  obsolète  dstaddr  Autrement  il  arme  (ou  désarme)
              l’indicateur IFF_POINTOPOINT de l’interface.

       hw classe adresse
              Définit  l’adresse  matérielle  de  l’interface, si le pilote du
              périphérique supporte cette opération.  Le  mot  clé  doit  être
              suivi  du nom de la classe matérielle et de l’adresse matérielle
              en  caractères  imprimables  ASCII.  Les   classes   matérielles
              actuellement supportées comprennent ether (Ethernet), ax25 (AMPR
              AX.25), ARCnet et netrom (AMPR NET/ROM).

       multicast
              Positionne l’indicateur multicast sur  l’interface.  Elle  n’est
              généralement  pas  nécessaire  puisque  les pilotes positionnent
              l’option correcte eux même.

       adresse
              L’adresse IP de cette interface.

       txqueuelen length
              Set the length of the transmit queue of the device. It is useful
              to  set  this  to  small  values  for slower devices with a high
              latency (modem links, ISDN) to prevent fast bulk transfers  from
              disturbing interactive traffic like telnet too much.

NOTES

       Depuis le noyau 2.2 il n’y a plus de statistiques d’interface explicite
       pour les interfaces  en  alias.  Les  statistiques  affichées  pour  la
       véritable adresse sont partagées avec toutes les adresses alias du même
       périphérique.  Si vous voulez des adresses par  interface,  vous  devez
       ajouter  des  règles  de  comptabilité  particulières pour l’adresse en
       utilisant la commande ipchains(8)

FICHIERS

       /proc/net/socket
       /proc/net/dev
       /proc/net/if_inet6

BUGS

       Même si les adresses appletalk DDP et IPX peuvent être affichées, elles
       ne peuvent être modifiées avec cette commande.

VOIR AUSSI

       route(8),   netstat(8),   arp(8),  rarp(8),  ipchains(8),  iptables(8),
       ifup(8), interfaces(5).

AUTHORS

       Fred N. van Kempen, <waltje@uwalt.nl.mugnet.org>
       Alan Cox, <Alan.Cox@linux.org>
       Phil Blundell, <Philip.Blundell@pobox.com>
       Andi Kleen,

TRADUCTION

       Jean-Michel VANSTEENE (vanstee@worldnet.fr)