Provided by: net-tools_1.60-23ubuntu2_i386 bug

NOM

       rarp - manipule la table système RARP

SYNOPSIS

       rarp [-V] [--version] [-h] [--help]
       rarp -a
       rarp [-v] -d nom_d_hote ...
       rarp [-v] [-t type] -s nom_d_hote adr_materiel

DESCRIPTION

       Rarp  manipule  la  table  RARP  du  noyau  de différentes façons.  Les
       options de base  permettent  d’effacer  une  entrée  de  correspondance
       d’adresses  et  d’en  redéfinir  une manuellement.  Pour des besoins de
       débogage, le programme rarp permet aussi de vider complètement la table
       RARP.

OPTIONS

       -V     Affiche la version de RARP utilisé.

       -v     Dit à l’utilisateur ce qui se passe, en étant verbeux.

       -t type
              En  définissant  ou lisant la table RARP, ce paramètre optionnel
              dit à rarp quelles classes  d’entrées  il  doit  contrôler.   La
              valeur  par défaut de ce paramètre est ether (i.e. code matériel
              0x01 pour IEEE 802.3 10Mbps Ethernet .  D’autres valeurs doivent
              correspondre à des technologies réseaux telles que AX.25 (ax25).
              et NET/ROM (netrom).

       -a

       --list Liste les entrées de la table RARP.

       -d nom_d_hote

       --delete nom_d_hote
              Supprime toutes les entrées RARP relatives à l’hôte spécifié.

       -s nom_d_hote adr_materielle

       --set nom_d_hote adr_materielle
              Crée manuellement une correspondance d’adresses RARP pour l’hôte
              nom_d_hôte  avec l’adresse matérielle adr_materielle.  Le format
              de l’adresse matérielle est dépendant du matériel, mais pour  la
              plupart  on  peut  considérer que la présentation classique peut
              être utilisée.  Pour la  classe  Ethernet,  c’est  6  octets  en
              hexadécimal, séparés par des double-points.

ATTENTION

       Certains  systèmes  (notamment  des  vieux  Sun’s) supposent que l’hôte
       répondant à une requête RARP peut aussi fournir  d’autres  services  de
       boot  à  distance.  Par conséquent n’ajoutez jamais d’entrées RARP à la
       légère à moins  que  vous  souhaitiez  affronter  la  colère  de  votre
       administrateur réseau.

FICHIERS

       /proc/net/rarp,

VOIR AUSSI

       arp(8), route(8), ifconfig(8), netstat(8)

AUTEURS

       Ross D. Martin, <martin@trcsun3.eas.asu.edu>
       Fred N. van Kempen, <waltje@uwalt.nl.mugnet.org>
       Phil Blundell, <Philip.Blundell@pobox.com>

TRADUCTION

       Jean-Michel VANSTEENE (vanstee@worldnet.fr)