Provided by: dpkg-dev_1.16.0.3ubuntu5_all bug

NOM

       dpkg-buildpackage  - Construire depuis les sources des paquets binaires
       ou sources

SYNOPSIS

       dpkg-buildpackage [options]

DESCRIPTION

       dpkg-buildpackage  est  un  programme  qui  permet   d'automatiser   la
       construction d'un paquet Debian. Il comporte les etapes suivantes :

       1. Preparation  de l'environnement de compilation par positionnement de
          diverses variables d'environnement (voir VARIABLES  D'ENVIRONNEMENT)
          et  appel  de dpkg-source --before-build (sauf si -T ou --target ont
          ete utilises).

       2. Controle  des  dependances  de  constructions  et  des  conflits  de
          construction (non effectue si -d est utilise).

       3. Si  une  cible  particuilere  a  ete indiquee avec les options -T ou
          --target, appel de cette cible et  arret.  Dans  le  cas  contraire,
          appel   de   fakeroot   debian/rules   clean   pour   nettoyage   de
          l'arborescence source (sauf si -nc a ete utilise).

       4. Appel de dpkg-source -b pour creer le paquet  source  (sauf  si  une
          contruction binaire seule a ete demandee avec -b, -B ou -A).

       5. Appel   de   debian/rules   build   suivi  de  fakeoot  debian/rules
          binary-target (sauf si une construction source seule a ete  demandee
          avec  -S).  Noter que binary-target est soit binary (cas par defaut,
          ou avec utilisation de -b) soit binary-arch (si -B est utilise).

       6. Appel de gpg pour  signature  du  fichier  .dsc  (sauf  si  -us  est
          utilise).

       7. Appel   de  dpkg-genchanges  pour  creer  un  fichier  .changes.  De
          nombreuses   options   de   dpkg-buildpackage   sont    passees    a
          dpkg-genchanges.

       8. Appel  de  gpg  pour  signer  le  fichier  .changes (sauf si -uc est
          utilise).

       9. Si -tc est utilise, appel de fakeroot debian/rules clean a  nouveau.
          Enfin, appel de dpkg-source --after-build.

OPTIONS

       -b     Indique  que  seul  un  paquet  binaire est a construire ; aucun
              fichier source n'est a construire et/ou a  distribuer.  Passe  a
              dpkg-genchanges.

       -B     Indique  que  seul  un  paquet  binaire est a construire ; aucun
              fichier, appartenant a un paquet binaire ne dependant pas  d'une
              architecture, n'est a distribuer. Passe a dpkg-genchanges.

       -A     Indique  que  seul  un  paquet  binaire est a construire ; aucun
              fichier, appartenant a un paquet binaire ne dependant pas  d'une
              architecture, n'est a distribuer. Passe a dpkg-genchanges.

       -S     Ne  construit  qu'un paquet source, aucun paquet binaire ne sera
              construit. Passe a dpkg-genchanges.

       -F     Construction complete ou les paquets sources  et  binaires  sont
              construits.  Identique  au  cas  par  defaut ou aucune option de
              construction n'est indiquee.

       --target=cible
       --target cible
       -Tcible
              Appelle  debian/rules   cible   apres   avoir   mis   en   place
              l'environnement de construction, puis interrompt le processus de
              construction. Si --as-root est egalement  utilise,  la  commande
              sera executee avec les privileges du superutilisateur (voir -r).
              Noter que les cibles dont l'execution par root est  imposee  par
              la Charte Debian n'ont pas besoin de cette option.

       --as-root
              N'est  utile  qu'avec  --target. Impose d'executer la cible avec
              les privileges du superutilisateur.

       -si
       -sa
       -sd
       -vversion
       -Cdescription-des-changements
       -madresse-du-responsable
       -eadresse-du-responsable
              Passe tel quel a dpkg-genchanges. Voir sa page de manuel.

       -aarchitecture
              Precise  l'architecture  Debian  pour  laquelle  on   construit.
              L'architecture  de  la  machine  sur  laquelle  on construit est
              automatiquement  determinee ;  c'est  aussi  l'architecture  par
              defaut de la machine hote.

       -ttype-de-syst`eme-gnu
              Precise  le  type de systeme GNU pour lequel construire. Il peut
              etre utilise a la place de -a ou en tant que complement afin  de
              remplacer  le  type  de systeme GNU par defaut de l'architecture
              Debian cible.

       -jjobs Nombre  de  processus  simultanes  qui  peuvent  etre  executes,
              equivalent  a l'option make(1) du meme nom. S'ajoutera tout seul
              a la variable d'environnement MAKEFLAGS,  afin  que  les  appels
              suivants  de  make  en heritent. Ajoute aussi parallel=jobs a la
              variable d'environnement DEB_BUILD_OPTIONS  ce  qui  permet  aux
              fichiers  debian/rules  d'utiliser  cette information pour leurs
              propres besoins. La presence de parallel=jobs dans  la  variable
              d'environnement DEB_BUILD_OPTIONS remplace la valeur de l'option
              -j si elle est precisee.

       -D     Verifier les dependances de constructions et les  conflits ;  se
              termine  en  cas  de  problemes.  Ceci  est  le comportement par
              defaut.

       -d     Ne  pas  verifier  les  dependances  de  constructions  et   les
              conflits.

       -nc    Ne  pas  nettoyer  l'arborescence  des  sources  (implique -b si
              aucune des options -B, -A ou -S n'est utilisee).

       -tc    Nettoyage      de       l'arborescence       (en       utilisant
              commande-pour-obtenir-privil`eges-de-root   debian/rules   clean)
              apres la construction du paquet.

       -rcommande-pour-obtenir-privil`eges-de-root
              Quand dpkg-buildpackage doit executer une partie du processus de
              construction  en  tant que root, il prefixe la commande executee
              par  commande-pour-obtenir-privil`eges-de-root,  si  une  a   ete
              specifie.  Si ce n'est pas le cas alors fakeroot est utilise par
              defaut.  commande-pour-obtenir-privil`eges-de-root  doit  debuter
              par  le nom d'un programme accessible depuis PATH et avoir comme
              arguments le nom  de  la  commande  reelle  avec  les  arguments
              qu'elle  doit  prendre. commande-pour-obtenir-privil`eges-de-root
              peut recevoir des parametres (ils doivent etre separes  par  des
              espaces)  mais  aucun  << metacaractere >>  de l'interpreteur de
              commandes.                                         Classiquement
              commande-pour-obtenir-privil`eges-de-root  devrait etre fakeroot,
              sudo, super ou really. su ne va pas, puisque ce  programme  peut
              uniquement utiliser l'interpreteur de commandes de l'utilisateur
              avec l'option -c au lieu de passer directement les  arguments  a
              la commande qui doit etre executee.

       -Rfichier-rules
              Construire  un  paquet Debian implique generalement l'invocation
              de debian/rules comme une commande avec de  nombreux  parametres
              standards.  Avec  cette  option,  il  est possible d'utiliser un
              autre programme a utiliser pour la construction de paquet (ainsi
              que   ses   parametres  separes  par  des  espaces).  Une  autre
              utilisation possible est d'executer le  fichier  rules  standard
              avec   un  autre  programme  de  construction  (par  exemple  en
              utilisant    /usr/local/bin/make    -f    debian/rules     comme
              fichier-rules).

       -pcommande-de-signature
              Quand  dpkg-buildpackage doit executer GPG ou PGP pour signer un
              fichier source de controle (.dsc) ou  un  fichier  .changes,  il
              execute commande-de-signature (recherche via PATH si necessaire)
              au lieu de pgp. commande-de-signature recoit tous les parametres
              qu'aurait  recupgp.  Si  commande-de-signature veut recevoir ses
              parametres a la maniere de GPG plutot qu'a la maniere de PGP, il
              faut   utiliser   l'option   -sgpg.   commande-de-signature   ne
              contiendra  pas  d'espace  ni   aucun   << metacaractere >>   de
              l'interpreteur de commandes.

       -kkey-id
              Precise une cle pour la signature des paquets.

       -us    Ne pas signer le paquet source.

       -uc    Ne pas signer le fichier .changes.

       -i[regexp]
       -I[motif]
       -s[nsAkurKUR]
       -z, -Z
              Chaine passee telle quelle a dpkg-source. Voir la page de manuel
              correspondante.

       --source-option=opt
              Passe l'option opt a dpkg-source.

       --changes-option=opt
              Passe l'option opt a dpkg-genchanges.

       --admindir=dir
       --admindir r'ep
              Change l'endroit ou se trouve la base de donnees  de  dpkg.  Par
              defaut, c'est /var/lib/dpkg.

       -h, --help
              Affiche un message d'aide puis quitte.

       --version
              Affiche le numero de version puis quitte.

ENVIRONNEMENT

       Meme  si dpkg-buildpackage exporte certaines variables, debian/rules ne
       doit pas dependre de leur presence, mais doit  preferablement  utiliser
       l'interface correspondante pour retrouver les valeurs necessaires.

   Variables positionn'ees par dpkg-architecture
       dpkg-architecture  est  lance  avec  les parametres de -a and -t. Toute
       variable retournee par l'option -s est integree dans l'environnement de
       construction.

   Drapeaux de compilation
       Les  variables  d'environnement  CFLAGS,  CXXFLAGS, FFLAGS, CPPFLAGS et
       LDFLAGS prennent les valeurs renvoyees  par  dpkg-buildflags.  Veuillez
       consulter la page de manuel de ce programme pour plus d'informations.

BOGUES

       On  devrait  pouvoir  mettre des espaces et des metacaracteres du shell
       dans les arguments initiaux de commande-pour-obtenir-privil`eges-de-root
       et commande-de-signature.

VOIR AUSSI

       dpkg-source(1),  dpkg-architecture(1), dpkg-genchanges(1), fakeroot(1),
       gpg(1).

AUTEURS

       Copyright (C) 1995-1996 Ian Jackson
       Copyright (C) 2000 Wichert Akkerman
       Copyright (C) 2007 Frank Lichtenheld
       Copyright (C) 2008-2010 Raphael Hertzog

       Ce programme est un logiciel libre ; voyez  la  << GNU  General  Public
       Licence >>  version  2 ou superieure pour le copyright. Il n'y a PAS de
       garantie.

TRADUCTION

       Ariel VARDI <ariel.vardi@freesbee.fr>, 2002.  Philippe Batailler, 2006.
       Nicolas   Francois,   2006.    Veuillez   signaler   toute   erreur   a
       <debian-l10n-french@lists.debian.org>.