Provided by: dpkg-dev_1.16.0.3ubuntu5_all bug

NOM

       dpkg-source - outil de manipulation des paquets sources Debian (.dsc).

SYNOPSIS

       dpkg-source [options] commande

DESCRIPTION

       dpkg-source empaquete ou depaquete une archive source Debian.

       Aucune  de  ces commandes ne permet la combinaison de plusieurs options
       en une seule et elles ne permettent  pas  d'indiquer  la  valeur  d'une
       option dans un argument separe.

COMMANDES

       -x fichier.dsc [r'epertoire-de-sortie]
              Cette option sert a extraire un paquet source. On doit donner un
              seul argument sans option : le nom du fichier  de  controle  des
              sources  Debian  (.dsc).   Un deuxieme argument sans option peut
              etre donne pour indiquer le repertoire  ou  extraire  le  paquet
              source,  cela  ne doit pas exister. Quand aucun repertoire n'est
              indique,  le  paquet  source  est  extrait  dans  un  repertoire
              source-version du repertoire courant.

              dpkg-source  lit,  dans  le  fichier  de  controle, les noms des
              fichiers qui composent le paquet source ; il suppose qu'ils sont
              dans le meme repertoire que le fichier .dsc.

              Les  fichiers  extraits  du  paquet  auront  le  meme systeme de
              propriete et de permission  que  s'ils  avaient  ete  simplement
              crees  --  les repertoires et les fichiers executables auront un
              systeme de permission egal  a  0777  et  les  simples  fichiers,
              0666 ;  ces  deux systemes etant modifies par le masque de celui
              qui  fait   l'extraction ;   si   le   repertoire   parent   est
              << setgid >>,  les  repertoires extraits le seront aussi et tous
              les fichiers et repertoires heriteront du systeme  de  propriete
              de ce groupe.

              Si   le   paquet   source   utilise   un   format   non-standard
              (actuellement, cela signifie tous les formats  sauf  le  "1.0"),
              son  nom  sera enregistre dans debian/source/format de sorte que
              la construction du paquet source  utilise  le  meme  format  par
              defaut.

       -b r'epertoire [param`etres-dans-un-format-sp'ecifique]
              Construit  un  paquet  source. Le premier argument non optionnel
              est pris comme nom du repertoire  contenant  l'arborescence  des
              sources Debianisees (c'est-a-dire avec un sous-repertoire debian
              et peut-etre des  modifications  sur  les  fichiers  d'origine).
              Selon  le  format  du  paquet  source utilise pour construire le
              paquet, d'autres parametres peuvent etre acceptes.

              dpkg-source va construire  le  paquet  source  dans  le  premier
              format qui fonctionnera dans la liste suivante : le(s) format(s)
              indique(s) avec le parametre de la ligne de  commande  --format,
              le   format   indique   dans   debian/source/format,  << 1.0 >>.
              L'utilisation de << 1.0 >> comme dernier recours  est  depreciee
              et sera retiree dans le futur. Le format source devrait toujours
              etre indique dans debian/source/format. Voir la section  FORMATS
              DE  PAQUETS  SOURCE  pour  une  description  plus  detaillee des
              differents formats de paquet source.

       --print-format r'epertoire
              Affiche le format source qui serait utilise pour  construire  le
              paquet  source  si dpkg-source -b r'epertoire etait utilise (dans
              les memes conditions et avec les memes options).

       --before-build r'epertoire
              Cette commande doit etre utilisee avant  toute  construction  du
              paquet   (dpkg-buildpackage   l'utilise  tres  tot,  avant  meme
              debian/rules clean). Elle doit  etre  << idempotent >>  et  peut
              etre  lancee  plusieurs fois. Tous les formats source ne mettent
              pas en oeuvre ce branchement  et  ceux  qui  le  font  preparent
              l'arborescence  source  pour  la  construction,  par  exemple en
              garantissant que les correctifs Debian sont appliques.

       --after-build r'epertoire
              Cette commande doit etre utilisee apres  toute  construction  du
              paquet  (dpkg-buildpackage l'utilise en dernier). Elle doit etre
              << idempotent >> et peut etre lancee plusieurs  fois.  Tous  les
              formats  source  ne mettent pas en oeuvre ce branchement et ceux
              qui le font s'en servent pour defaire ce  qui  a  ete  fait  par
              --before-build..

       -h, --help
              Affiche un message d'aide puis quitte.

       --version
              Affiche le numero de version puis quitte.

OPTIONS DE CONSTRUCTION G'EN'ERIQUES

       -cfichier/control
              Indique  le principal fichier de controle des sources ou trouver
              les renseignements. Par defaut, c'est le fichier debian/control.
              Lorsqu'un  chemin  relatif  est  fourni,  on considere qu'il est
              relatif au repertoire le plus eleve de l'arborescence source.

       -lfichier/changelog
              Indique le fichier d'enregistrement des changements  ou  trouver
              des    renseignements.    Par    defaut,    c'est   le   fichier
              debian/changelog.  Lorsqu'un  chemin  relatif  est  fourni,   on
              considere  qu'il  est  relatif  au  repertoire  le plus eleve de
              l'arborescence source.

       -Fformat-du-changelog
              Donne le format du fichier  changelog.  Par  defaut,  c'est  une
              ligne  speciale,  pres  de  la  fin  du fichier, qui l'indique ;
              sinon, on utilise le format classique debian.

       --format=valeur
              Utilise le format indique pour la construction du paquet source.
              Ce choix remplace le format indique dans debian/source/format.

       -Vnom=valeur
              Fixe   la  valeur  d'une  variable  de  substitution.  Consultez
              deb-substvars(5)  pour  une  discussion   sur   la   valeur   de
              substitution.

       -Tfichier/substvars
              Lit  les  variables de substitution dans fichier-substvars ; par
              defaut aucun fichier n'est lu. Cette option peut  etre  utilisee
              plusieurs  fois  pour  lire des variables de substitution depuis
              plusieurs fichiers.

       -Dchamp=valeur
              Remplace ou ajoute  en  sortie  un  champ  dans  le  fichier  de
              controle.

       -Uchamp
              Supprime en sortie un champ dans le fichier de controle.

       -Zcompression, --compression=compression
              Specifie  le  niveau de compression a utiliser pour les fichiers
              crees (archives et fichiers diffs). Notez que  cette  option  ne
              causera  pas  la  recompression des archives existantes, cela ne
              concerne que les nouveaux fichiers. Les valeurs  acceptees  sont
              les suivantes : gzip, bzip2, lzma et xz. gzip etant l'option par
              defaut. xz n'est gere que depuis dpkg-dev 1.15.5.

       -zniveau, --compression-level=niveau
              Niveau de compression a utiliser. Comme avec -Z cela ne concerne
              que   les   fichiers  nouvellement  crees.  Les  valeurs  prises
              possibles sont les suivantes : 1 a 9, best, et fast.  9  est  la
              valeur par defaut.

       -i[expr. rat.], --diff-ignore[=expr. rat.]
              Il  est  possible de donner une expression rationnelle Perl pour
              filtrer les fichiers qui doivent etre elimines de la  liste  des
              fichiers  pour  le  << diff >>.  Cette  liste est creee avec une
              commande << find >>. Si le fichier source en construction est un
              fichier  source  de  version  3 utilisant un systeme de suivi de
              versions, cette option est utile pour ignorer les  modifications
              non  envoyees.  L'option  -i  active  cette  fonction  avec  une
              expression rationnelle qui couvre les fichiers de  controle  des
              plus  usuels  systemes  de  gestion  de version, les fichiers de
              sauvegardes, les fichiers d'echange et les repertoires  utilises
              par  Libtool.  Il  ne  peut  y  avoir  qu'une  seule  expression
              rationnelle active ; seule la derniere mentionnee sera prise  en
              compte.

              C'est  tres  utile  pour  supprimer des fichiers qui sont inclus
              dans le diff, par exemple, si vous maintenez un source  avec  un
              systeme  de  controle  de  revision  et que voulez construire un
              paquet  source  sans  inclure  des   fichiers   et   repertoires
              additionnels  qu'il  contient  generalement  (par  exemple CVS/,
              .cvsignore, .svn/). L'expression  rationnelle  par  defaut   est
              deja  tres  exhaustive,  mais  si  avez  besoin de la remplacer,
              veuillez noter que par defaut, il sait verifier n'importe quelle
              partie  d'un  chemin,  donc si vous voulez trouver le debut d'un
              nom de fichier ou des noms de  fichiers  complets,  vous  devrez
              fournir  les  caracteres speciaux vous-meme (par exemple'(^|/)',
              '($|/)').

       --extend-diff-ignore=expr.rat.
              L'expression rationnelle Perl indiquee completera celle associee
              a  -i  en concatenant "|expr.rat. a l'expression rationnelle par
              defaut. Cette option est pratique das debian/source/options pour
              exclure  certains fichiers auto-crees de la creation automatique
              de correctifs.

       -I[motif-fichier], --tar-ignore[=motif-fichier]
              Avec cette option, le fichier est passe a l'option tar(1)  quand
              on  veut  creer un fichier .orig.tar.gz ou .tar.gz. Par exemple,
              -ICVS fera que tar sautera les repertoires du CVS quand il  doit
              creer  un  fichier  .tar.gz.  On  peut repeter cette option pour
              exclure plusieurs fichiers.

              -I ajoute par defaut des options <<--exclude >> qui  elimineront
              les  fichiers  et  les repertoires de controles des systemes les
              plus connus de controle de version, les fichiers d'echange et de
              sauvegarde et les repertoires utilises par Libtool.

       Note : meme si elles ont des roles similaires, -i et -I ont une syntaxe
       et une semantique tres differentes. -i ne  peut  etre  specifie  qu'une
       fois  et  recoit  une expression rationnelle compatible avec le langage
       Perl qui est appliquee sur chaque  chemin  relatif  complet  de  chaque
       fichier.  I  peut etre specifie plusieurs fois et prend un motif de nom
       de fichier avec les meta-caracteres du shell. Le motif est applique  au
       chemin   relatif   complet   mais  aussi  a  chaque  partie  du  chemin
       individuellement. La semantique exacte de l'option << tar  --exclude >>
       est            un            peu            compliquee,            voir
       http://www.gnu.org/software/tar/manuel/tar.html#wildcards   pour    une
       documentation plus complete.

       L'expression  rationnelle  et le motif par defaut pour les deux options
       peuvent etre trouves dans la sortie de la commande --help.

LES OPTIONS GENERIQUES POUR EXTRACTION

       --no-copy
              Ne pas copier l'archive d'origine pres de l'extraction du paquet
              source.

       --no-check
              Ne verifie pas les signatures et les sommes de controle avant de
              depaqueter.

       --require-valid-signature
              Refuse de decompresser le paquet source s'il ne contient pas  de
              signature  OpenPGP pouvant etre verifiee soit avec le fichier de
              cles trustedkeys.gpg de l'utilisateur, un des fichiers  de  cles
              propre a un distributeur ou un des fichiers de cles officiels de
              Debian        (/usr/share/keyrings/debian-keyring.gpg         et
              /usr/share/keyrings/debian-maintainers.gpg).

FORMATS DE PAQUET SOURCE

       Si  vous  ne savez pas quel format source utiliser, il est conseille de
       choisir   soit   << 3.0   (quilt)"   soit    "3.0    (native)".    Voir
       http://wiki.debian.org/Projects/DebSrc3.0  pour plus d'informations sur
       la mise en oeuvre de ces formats dans Debian.

   Format: 1.0
       Un paquet source dans ce  format  se  compose  soit  d'un  .orig.tar.gz
       associe  a un .diff.gz ou un simple .tar.gz (dans ce cas, le paquet est
       appele natif "native").

       Extracting

       Extraire un paquet natif revient a une simple extraction  de  l'archive
       TAR  dans  le  repertoire  cible.  L'extraction  d'un  paquet non-natif
       consiste  au  depaquetage  du  .orig.tar.gz  puis   l'application   des
       correctifs  contenues  dans  le  .diff.gz. La date de tous les fichiers
       correctifs est celle du moment ou a  eu  lieu  l'extraction  depuis  le
       paquet  source  (cela  evite  les heures fausses menant a des problemes
       lorsque des fichiers generes automatiquement sont  modifies).  Le  diff
       peut  creer de nouveaux fichiers (tout le repertoire debian est cree de
       cette facon) mais ne peut pas supprimer de fichiers (les fichiers vides
       seront laisse la).

       Construction

       Construire  un  paquet natif revient simplement a creer une archive TAR
       avec le  repertoire  du  source.  La  creation  d'un  paquet  non-natif
       consiste  a  extraire  l'archive  d'origine  dans  un repertoire separe
       ".orig" puis regenerer le .diff.gz en comparant le r'epertoire du paquet
       source avec repertoire ".orig".

       Options de construction (avec -b):

       Si  l'on  donne un second argument, ce sera le nom du repertoire source
       d'origine ou le nom du fichier << tar >> ou bien une chaine vide si  le
       paquet  est  un  << debian  pure  souche >> et n'a donc pas de fichiers
       << diffs >> concernant sa << debianisation >>. S'il n'y a pas de second
       argument,  et selon les autres arguments donnes, dpkg-source cherche le
       fichier         << tar >>         des         sources         d'origine
       paquet_version-d'origine.orig.tar.gz   ou  bien  le  repertoire  source
       d'origine r'epertoire.orig selon les parametres -sX.

       Les options -sa, -sp, -sk, -su et -sr ne remplacent  pas  les  fichiers
       << tar >> ou les repertoires existants. Pour cela, il faut utiliser les
       options -sA, -sP, -sK, -sU et -sR.

       -sk    Quand  on  specifie  en  fichier  source  d'origine  un  fichier
              << tar >> ;                      par                     defaut,
              paquet_version-d'origine.orig.tarextension.  Il  le  laisse   en
              place  en  tant  que  fichier  << tar >>  ou  le  copie  dans le
              repertoire en cours s'il n'y  est  pas  deja.  Le  fichier  sera
              depaquete  dans  r'epertoire.orig  pour  la generation du fichier
              diff.

       -sp    Comme -sk mais supprimera le repertoire a nouveau par la suite.

       -su    Quand on specifie que le source d'origine est un repertoire ; la
              valeur       par       defaut       est       le      repertoire
              paquet-version-d'origine.orig et dpkg-source cree  une  nouvelle
              archive du source d'origine.

       -sr    Comme -su mais supprimera ce repertoire apres utilisation.

       -ss    Indique  que  le source d'origine est disponible a la fois comme
              un repertoire et comme un fichier  << tar >>.  << dpkg-source >>
              se  servira  du  repertoire  pour  creer  le << diff >>, mais du
              fichier << tar >> pour  creer  le  fichier  .dsc.  Aussi,  faire
              attention  avec  cette  option.  Si  le repertoire et le fichier
              << tar >> ne correspondent pas, une mauvaise archive  source  en
              resulte.

       -sn    Indique  de  ne  pas  chercher  de source d'origine et de ne pas
              creer de << diff >>. Le second argument, s'il existe, doit  etre
              une  chaine  vide. Cela sert pour les paquets Debian pure souche
              qui n'ont pas une source d'origine  distincte  et  donc  pas  de
              fichier << diff >> de debianisation.

       -sa or -sA
              Indique  comme  source d'origine soit un fichier << tar >>, soit
              un repertoire - le deuxieme argument,  s'il  existe,  doit  etre
              l'un  d'eux  ou  bien  une  chaine vide (cela revient a utiliser
              l'option  -sn).  Quand  un  fichier  << tar >>  existe,  il  est
              depaquete  pour  creer  le  fichier  << diff >> ; ensuite il est
              supprime (cela revient  a  utiliser  l'option  -sp) ;  quand  un
              repertoire  est  trouve, il est depaquete et dpkg-source cree le
              source d'origine et supprime ensuite ce repertoire (cela revient
              a  utiliser  l'option  -sr) ;  quand  ni  l'un  ni l'autre n'est
              trouve, dpkg-source suppose que le  paquet  ne  possede  pas  de
              fichier  << diff >>  de debianisation, mais seulement une simple
              archive source (cela revient a utiliser l'option -sn). Quand les
              deux  sont  trouves,  dpkg-source  ignore  le  repertoire  et le
              remplace si  l'option  -sA  a  ete  specifiee  (cela  revient  a
              utiliser l'option -sP) ou il provoque une erreur si l'option -sa
              a ete specifiee. L'option par defaut est -sA.

       --abort-on-upstream-changes
              Ce processus echoue si le fichier de  differences  contient  des
              modifications   apportees   a   des   fichiers   en   dehors  du
              sous-repertoire debian. Cette option n'est  pas  autorisee  dans
              debian/source/options    mais    peut    etre    utilisee   dans
              debian/source/local-options.

       options d'extractions (avec -x):

       Dans tous ces cas, l'arborescence existante des sources  d'origine  est
       supprimee.

       -sp    Quand  on  extrait le repertoire source d'origine (s'il existe),
              il est conserve en tant que fichier << tar >>.  S'il  n'est  pas
              deja  dans le repertoire courant ou si ce repertoire contient un
              fichier different,  le  fichier  << tar >>  est  copie  dans  ce
              repertoire. (Ceci est le comportement par d'efaut).

       -su    Depaquetage de l'arborescence du repertoire source d'origine.

       -sn    Assure  que le repertoire source d'origine ne sera ni copie dans
              le repertoire en cours, ni depaquete. Si une arborescence source
              d'origine  est  presente  dans  le  repertoire courant, elle est
              toujours supprimee.

       Toutes les options -sX s'excluent mutuellement.  Si  vous  en  indiquez
       plusieurs, seule la derniere sera prise en compte.

       --skip-debianization
              Passe l'etape d'application du fichier de differences Debian aux
              sources amont.

   Format: 2.0
       Aussi  connu  sous  le  nom  de  << wig&pen >>.  Ce  format  n'est  pas
       recommande  afin  d'assurer  une  utilisation  massive  du  format "3.0
       (quilt)" qui le remplace. Wig&pen a ete la premiere specification d'une
       nouvelle generation de format de paquet source.

       Le  comportement  de  ce  format  est  le  meme que pour le format "3.0
       (quilt)" sauf qu'il n'utilise pas de  liste  explicite  de  correctifs.
       Tous  les  fichiers  dans  debian/patches/ correspondant a l'expression
       rationnelle Perl [\w-]+ doivent etre des correctifs valides : ils  sont
       appliques au moment de l'extraction.

       Lors  de la construction d'un nouveau paquet source, toute modification
       apportee a la source amont  est  enregistre  dans  un  correctif  nomme
       zz_debian-diff-auto.

   Format: 3.0 (native)
       Ce  format  est  une extension du format de paquet natif tel que defini
       dans le format 1.0. Il gere  toutes  les  methodes  de  compression  et
       ignore  par defaut tout fichier et repertoire VCS ainsi que de nombreux
       fichiers temporaires (voir la valeur par defaut associe a  l'option  -I
       dans la sortie de --help).

   Format: 3.0 (quilt)
       Un  paquet  source  dans  ce  format  contient au moins une archive tar
       d'origine (.orig.tar.ext ou ext peut etre gz, bz2 lzma et  xz)  et  une
       archive  tar  debian  (.debian.tar.ext).  Il  peut  egalement  contenir
       d'autres archives tar d'origine (.orig-composant.tar.ext). composant ne
       peut  etre  constitue  que  de  caracteres alphanumeriques et de tirets
       (<< - >>).

       Extracting

       L'archive principale tar d'origine  est  extraite  tout  d'abord,  puis
       toutes  les  autres  archives  tar  d'origine  sont  extraites dans des
       sous-repertoires dont le nom est forme a partir de la partie  composant
       de leur nom. L'archive tar Debian est extraite par dessus le repertoire
       source, apres la suppression de tout repertoire debian existant.  Notez
       que  l'archive tar Debian doit contenir un sous-repertoire debian, mais
       il peut egalement contenir  des  fichiers  binaires  en  dehors  de  ce
       repertoire (voir l'option --include-binaries).

       Toutes  les modifications figurant dans debian/patches/debian.series ou
       debian/patches/series sont alors appliquees. Si  l'ancien  fichier  est
       utilise  et  qu'il  n'y  a  pas  de  plus  recent (ou que c'est un lien
       symbolique), alors celui-ci est remplace par un  lien  symbolique  vers
       l'ancien.   Cette   disposition  vise  a  simplifier  l'utilisation  de
       << quilt >> pour gerer l'ensemble des patches. Notez toutefois  que  si
       dpkg-source analyse correctement une serie de fichiers avec les options
       utilisees pour l'application du correctif (stockees  sur  chaque  ligne
       apres  le  nom  du patch et d'un ou plusieurs espaces), il n'ignore pas
       cesoptions et s'attendra toujours  que  les  correctifs  puissent  etre
       appliques   avec   l'option  -p1  de  patch.  Il  va  donc  emettre  un
       avertissement lorsqu'il rencontre ces options, et la  construction  est
       susceptible d'echouer.

       Similaire  au comportement par defaut de << quilt >>, les modifications
       peuvent aussi supprimer des fichiers.

       Le fichier .pc/applied-patches est cree si certains correctifs ont  ete
       appliques au cours de l'extraction.

       Construction

       Les  originaux  de  toutes les archives tar trouvees dans le repertoire
       courant sont extraits dans un repertoire temporaire en suivant la  meme
       logique que pour le depaquetage, le repertoire debian est copie dans le
       repertoire   temporaire,   et   toutes   les   mises   a   jour    sauf
       debian-changes-version  sont  appliquees.  Le repertoire temporaire est
       compare a celui du paquet source et le fichier de differences (s'il est
       non  vide)  est  stocke  dans le correctif automatique. Si le correctif
       automatique est cree ou supprime, il est ajoute  ou  supprime  dans  le
       fichier series et les meta-donnees de quilt.

       Tout  changement  dans  un fichier binaire ne peut etre indique dans le
       diff et va deboucher sur un echec a  moins  que  le  mainteneur  decide
       deliberement  d'inclure  cette  modification binaire dans l'archive tar
       Debian  (en  le  listant   dans   debian/source/include-binaries).   La
       construction  pourra  egalement  echouer  si des fichiers binaires sont
       trouves dans le sous-repertoire debian sans etre indique dans la  liste
       blanche de debian/source/include-binaries.

       Le  repertoire debian mis a jour et la liste des binaires modifies sont
       ensuite utilises pour recreer l'archive tar debian.

       Le diff genere automatiquement n'inclut pas les changements specifiques
       sur  les  fichiers  VCS  ainsi sur que de nombreux fichiers temporaires
       (pour la valeur par defaut associee a l'option -i, voir  la  sortie  de
       --help).  En particulier, le repertoire .pc utilise par << quilt >> est
       ignore lors de la generation automatique du patch.

       Note : dpkg-source s'attend a ce que  l'arbre  source  ait  toutes  les
       corrections  d'appliquees lorsque vous creez le paquet source. Ce n'est
       pas le cas lorsque l'arbre source a ete obtenu par le depaquetage  d'un
       paquet  source  utilisant  le format : 1.0 par exemple. Pour reduire le
       probleme, dpkg-source appliquera les corrections lui-meme s'il  detecte
       qu'elles  ne  l'ont pas ete. Pour effectuer cette detection, il suit le
       raisonnement suivant : il recherche la liste des correctifs supposement
       non appliques (ils sont mentionnes dans le fichier series mais pas dans
       .pc/applied-patches) et si le premier de cette liste peut etre applique
       dans  erreur, il les applique tous. L'option --no-preparation peut etre
       utilisee pour  desactiver  ce  comportement.  Cette  operation  est  en
       general  effectuee  dans  le  cadre  de  l'utilisation  de  la commande
       --prepare-build.

       Options de construction

       --allow-version-of-quilt-db=version
              Autotide dpkg-source a construire le fichier si la  version  des
              meta-donnees  de  quilt  est celle indiquee, meme si dpkg-source
              n'en n'a pas connaissance. En fait, cela indique que la  version
              indiquee  des  meta-donnees  de  quilt  est  compatible  avec la
              version 2 que dpkg-source gere. La version des  meta-donnees  de
              quilt est conservee dans .pc/.version.

       --include-removal
              Ne  pas  ignorer  les  fichiers supprimes et les inclure dans le
              fichier de modification genere automatiquement.

       --include-timestamp
              Inclure la date dans le patch genere automatiquement.

       --include-binaries
              Ajouter tous les binaires modifies dans  l'archive  tar  debian.
              Les   ajouter  aussi  a  debian/source/include-binaries :  elles
              seront   ajoutees   par   defaut    dans    les    constructions
              correspondantes aussi cette option n'est donc plus necessaire.

       --no-preparation
              Ne  pas  essayer  de  preparer  l'arbre  de  la  construction en
              appliquant les  correctifs  qui  ne  lui  sont  apparemment  pas
              appliques.

       --single-debian-patch
              Utilise     debian/patches/debian-changes     au     lieu     de
              debian/patches/debian-changes-version  comme  nom  du  correctif
              automatiquement  cree  au cours de la construction. Cette option
              est particulierement pratique lorsque le paquet est gere avec un
              outil  de gestion de versions et qu'un jeu de correctifs ne peut
              etre cree de facon fiable. Dans ce cas, les differences avec  la
              version  amont doivent etre conservees dans un correctif unique.
              Lorsque cette option est utilisee, il est recommande  d'utiliser
              un  fichier debian/source/patch-header qui explique la mailleure
              methode pour relire les corrections specifiques  a  Debian,  par
              exemple dans le gestionnaire de versions utilise.

       --create-empty-orig
              Cree  automatiquement une archive tar d'origine vide si elle est
              manquante  et  qu'il   existe   des   archives   tar   d'origine
              additionnelles.  Cette  option  peut  etre  utilisee  lorsque le
              paquet source est une collection de differentes sources amont et
              qu'il n'existe pas de logiciel << principal >>.

       --unapply-patches
              Retire  les  correctifs  dans  le  point d'entree --after-build.
              Cette option est principalement  utile  lorsque  le  paquet  est
              construit  directement  depuis  un  gestionnaire de versions qui
              contient les sources amont non modifiees et  que  l'on  souhaite
              conserver  l'arborescence  non modifiee apres la construction du
              paquet.   Cette   option   est   en   general   utilisee    dans
              debian/source/local-options   (elle   n'est   pas   permis  dans
              debian/source/options afin que tous  les  paquets  source  crees
              aient le meme comportement par defaut.

       --abort-on-upstream-changes
              Ce  processus  echouera  si un correctif automatique a ete cree.
              Elle peut servir a verifier que toutes les modifications ont ete
              enregistrees  correctement  dans  des correctifs quilt distincts
              avant la construction du paquet source. Elle n'est pas autorisee
              dans   debian/source/options   mais   peut  prendre  place  dans
              debian/source/local-options.

       Options d'extraction

       --skip-debianization
              Passe l'etape d'extraction de l'archive tar  debian  par  dessus
              les sources amont

       --skip-patches
              Ne pas appliquer des correctifs a la fin de l'extraction.

   Format: 3.0 (custom)
       Ce  format  est  particulier.  Il  ne  represente pas un reel format de
       paquet source mais peut etre utilise pour  creer  des  paquets  sources
       avec des fichiers arbitraires.

       Options de construction

       Tous  les  arguments  qui  ne  sont  pas des options sont pris pour des
       fichiers a integrer dans le paquet source genere. Ils  doivent  exister
       et  etre  de preference dans le repertoire courant. Au moins un fichier
       doit etre donne.

       --target-format=valeur
              Required. Definit le format reel du  paquet  source  genere.  Le
              fichier  genere  .dsc  contiendra  cette  valeur  dans son champ
              format et non "3.0 (custom)".

   Format: 3.0 (git)
       Ce format est experimental.

       Un paquet source qui utilise ce format est constitue d'un ensemble d'un
       seul  depot  git  .git  qui  contient  les  sources du paquet.  Il peut
       egalement exister un fichier .gitshallow qui donne les  revisions  d'un
       clone git << shallow >>.

       Extracting

       Cet  ensemble  est  clone  sous forme d'un depot git dans le repertoire
       cible. S'il existe un fichier .gitshallow, il est installe en tant  que
       << .git/shallow >> dans le depot git clone.

       Veuillez  noter  que, par defaut, le nouveau depot aura la meme branche
       recuperee que celle qui etait  recuperee  dans  les  sources  d'origine
       (souvent  << master >>  mais  cela  peut etre tout a fait autre chose).
       Toutes    les    autres    branches     seront     disponibles     sous
       << remotes/origin >>.

       Construction

       Avant d'aller plus loin, quelques verifications sont effectuees afin de
       s'assurer qu'il n'existe  aucun  changement  non-soumis  et  a  ne  pas
       ignorer.

       git-bundle(1)  permet  de  creer un ensemble a partir du depot git. Par
       defaut, toutes les branches et etiquettes du depot sont inclus dans cet
       ensemble.

       Options de construction

       --git-ref=r'ef
              Permet  d'indiquer  une  reference git a inclure dans l'ensemble
              git. L'utilisation de cette option desactive le comportement par
              defaut  qui  est  d'inclure  toutes  les branches et etiquettes.
              Cette option peut-etre utilisee plusieurs fois. Le parametre r'ef
              peut  etre  le  nom d'une branche ou une etiquette a inclure. Il
              peut egalement etre  tout  parametre  que  l'on  peut  passer  a
              git-rev-list(1).    Par   exemple,   pour   n'inclure   que   la
              << master >>, on peut utiliser  --git-ref=master.  Pour  inclure
              toutes  les  etiquettes  et toutes les branches, sauf la branche
              privee, on peut utiliser -git-ref=--all -- git-ref=^private.

       --git-depth=nombre
              Cree un clone << shallow >> dont  l'historique  est  tronque  au
              nombre indique de revisions.

   Format: 3.0 (bzr)
       Ce  format est experimental. Il cree une archive tar contenant le depot
       bzr correspondant.

       Extracting

       L'archive tar est decompressee puis bzr est utilise afin  de  recuperer
       la branche courante.

       Construction

       Avant d'aller plus loin, quelques verifications sont effectuees afin de
       s'assurer qu'il n'existe  aucun  changement  non-soumis  et  a  ne  pas
       ignorer.

       Ensuite,  la  partie specifique du repertoire source du gestionnaire de
       versions est  copiee  dans  un  repertoire  temporaire.  Avant  que  ce
       repertoire  temporaire  ne  soit empaquete dans une archive tar, divers
       nettoyages sont effectuees pour economiser de l'espace.

AVERTISSEMENTS ET ERREURS

   aucun format source indiqu'e dans debian/source/format
       Le fichier debian/source/format devrait toujours exister et indiquer le
       format   source   souhaite.   Pour   preserver  la  compatibilite  avec
       d'anciennes versions,  le  format  << 1.0 >>  est  implicite  quand  le
       fichier n'existe pas. Il est deconseille de dependre de ce comportement
       qui pourrait etre modifie dans de futures versions de dpkg-source,  qui
       echoueront alors en l'absence d'une mention explicite de format.

       Cela  est  du  au  fait  que  le  format << 1.0 >> n'est plus le format
       recommande, qu'il est conseille de choisir  un  des  formats  les  plus
       recents  (<< 3.0 (quilt) >> ou << 3.0 (native) >>) mais que dpkg-source
       ne le fera pas automatiquement. Si vous souhaitez continuer a  utiliser
       l'ancien  format,  il  est  necessaire  d'etre  explicite  et  indiquer
       << 1.0 >> dans debian/source/format.

   le fichier de diff'erences modifie les fichiers amont suivants
       Lors de l'utilisation du format source << 1.0 >>, il est deconseille de
       modifier  directement  les fichiers amont car les modifications restent
       alors cachees et souvent non documentees dans le  fichier  diff.gz.  AU
       contraire,  il  est conseille de conserver les modifications sous forme
       de correctifs dans le repertoire debian et de les appliquer  au  moment
       de  la  construction.  Pour  eviter ces operations plus complexes, vous
       pouvez egalement choisir le format << 3.0  (quilt) >>  qui  permet  ces
       operations de maniere native.

   impossible d'identifier les changements de fichier
       Les modifications des sources amont sont en general conservees dans des
       fichiers de correctifs mais certaines  modifications  ne  peuvent  etre
       representees  sous  forme  de tels fichiers qui ne peuvent modifier que
       des fichiers texte. Si vous essayez de remplacer  un  fichier  avec  un
       objet d'un type different (par exemple remplacer un fichier par un lien
       ou un repertoire), ce message d'erreur s'affichera.

   le fichier fichier, nouvellement cr'e'e,  ne  sera  pas  repr'esent'e  dans  le
       fichier de diff'erences
       Les  fichiers  vides  ne peuvent pas etre crees avec des correctifs. En
       consequence, la modification  n'est  pas  enregistree  dans  le  paquet
       source, ce qui provoque cet avertissement.

   le  mode  ex'ecutable  permissions de fichier ne sera pas repr'esent'e dans le
       fichier de diff'erences
   le mode sp'ecial permissions de fichier  ne  sera  pas  repr'esent'e  dans  le
       fichier de diff'erences
       Les  fichiers correctifs n'enregistrent pas les permissions de fichiers
       et, en consequence, les permissions modifiees ne sont pas  enregistrees
       dans le paquet source, ce qui provoque cet avertissement.

FORMATS DE FICHIERS

   debian/source/format
       Ce  fichier  contient  sur  une  seule  ligne le format a utiliser pour
       construire le paquet source (les formats  acceptes  sont  decrits  plus
       haut). Il ne doit pas contenir d'espaces avant ou apres l'indication du
       format.

   debian/source/include-binaries
       Ce fichier contient une liste de fichiers binaires (un par  ligne)  qui
       doivent etre inclus dans l'archive tar debian. Les espaces places avant
       ou apres ces noms sont supprimes. Les  lignes  commencant  par  << # >>
       sont des commentaires et sont ignorees, ainsi que les lignes vides.

   debian/source/options
       Ce  fichier  contient  la  liste des options qui seront automatiquement
       ajoutees  au  jeu  d'options  de  ligne  de  commande   utilisees   par
       dpkg-source   -b  ou  dpkg-source  --print-format.  Des  options  comme
       --compression et --compression-level conviennent bien pour ce fichier.

       Chaque option doit etre placee sur  une  ligne  distincte.  Les  lignes
       vides  et les lignes commencant par le caractere << # >> sont ignorees.
       Les caracteres initiaux << -- >> doivent etre retires  et  les  options
       courtes  ne  peuvent  pas  etre  utilisees. Des espaces optionnels sont
       autorises  autour  du  symbole  << = >>,  ainsi  que   des   guillemets
       optionnels  autour  de  la valeur d'une option donnee. Voici un exemple
       d'un tel fichier :

         # autoriser dpkg-source a creer un  fichier  debian.tar.bz2  avec  la
       compression maximale
         compression = "bzip2"
         compression-level = 9
         # utiliser debian/patches/debian-changes comme correctif automatique
         single-debian-patch

       Note :  les  options  de  format ne sont pas acceptees dans ce fichier.
       Vous devriez utiliser debian/source/format a la place.

   debian/source/local-options
       Identique a debian/source/options mais n'est  pas  enregistre  dans  le
       paquet  source  cree.  Ce  fichier  peut  etre utile pour conserver une
       preference propre  au  responsable  ou  au  depot  de  gestionnaire  de
       versions ou le paquet source est gere.

   debian/source/patch-header
       Texte  en  format  libre  qui sera ajoute au correctif automatique cree
       dans les formats << 2.0 >> et << 3.0 (quilt) >>.

   debian/patches/series
       Ce fichier comporte la liste de toutes  les  corrections  qui  ont  ete
       appliquees (dans l'ordre indique) aux sources amont. Les espaces situes
       avant et apres les noms sont ignores. Les lignes commencant par << # >>
       sont des commentaires et sont ignorees, ainsi que les lignes vides. Les
       autres lignes debutent par le nom du fichier de correction (relatif  au
       repertoire  debian/patches/)  qui  se termine au premier espace ou a la
       fin de la ligne. Des options facultatives de quilt peuvent etre placees
       jusqu'a  la  fin  de  la  ligne  ou  jusqu'au premier caractere << # >>
       precede par un ou plusieurs espaces (qui indique un commentaire qui  se
       poursuit jusqu'a la fin de la ligne).

BOGUES

       Le  moment ou a lieu le remplacement d'un champ par rapport a certaines
       determinations de champ affichees sur la  sortie  standard  est  plutot
       embrouille.

VOIR AUSSI

       dpkg-deb(1), dpkg(1), dselect(1).

AUTEURS

       Copyright (C) 1995-1996 Ian Jackson
       Copyright (C) 2000 Wichert Akkerman
       Copyright (C) 2008-2010 Raphael Hertzog

       Ce  programme  est  un  logiciel libre ; voyez la << GNU General Public
       Licence >> version 2 ou superieure pour le copyright. Il n'y a  PAS  de
       garantie.

TRADUCTION

       Ariel VARDI <ariel.vardi@freesbee.fr>, 2002.  Philippe Batailler, 2006.
       Nicolas   Francois,   2006.    Veuillez   signaler   toute   erreur   a
       <debian-l10n-french@lists.debian.org>.