Provided by: dpkg_1.16.0.3ubuntu5_i386 bug

NOM

       dpkg - un gestionnaire de paquet pour Debian

SYNOPSIS

       dpkg [options] action

AVERTISSEMENT

       Ce  manuel est destine aux utilisateurs qui souhaitent aller au-dela de
       la commande dpkg --help pour la comprehension des options de  la  ligne
       de commande et des etats des paquets.

       Les responsables de paquet qui veulent comprendre comment dpkg installe
       leur paquet ne doivent  pas  l'utiliser.  Les  descriptions  concernant
       l'installation   ou   la   desinstallation   des   paquets   sont  tres
       insuffisantes.

DESCRIPTION

       dpkg est un outil pour l'installation, la creation, la  suppression  et
       la  gestion des paquets Debian. aptitude(1) est la principale interface
       a dpkg et la plus  agreable  pour  l'utilisateur.   dpkg  lui-meme  est
       entierement  controle  par des parametres sur la ligne de commande. Une
       commande comporte exactement une action et zero ou  plusieurs  options.
       Le  parametre  << action >>  dit  ce que dpkg doit faire et les options
       modifient l'action d'une maniere ou d'une autre.

       On peut aussi utiliser dpkg comme une interface  a  dpkg-deb(1).  Quand
       dpkg rencontre les actions suivantes, qui sont des actions de dpkg-deb,
       il lance simplement dpkg-deb  avec  les  parametres  qui  lui  ont  ete
       fournis :
           -b, --build,
           -c, --contents,
           -I, --info,
           -f, --field,
           -e, --control,
           -x, --extract,
           -X, --vextract, et
           --fsys-tarfile.
       Voyez  dpkg-deb(1)  pour  des  renseignements  supplementaires  sur ces
       actions.

RENSEIGNEMENTS SUR LES PAQUETS

       dpkg conserve des renseignements utiles sur  les  paquets  disponibles.
       Cette  information  est divisee en trois classes : les etats, les etats
       de la selection et les drapeaux. La modification  de  ces  valeurs  est
       principalement devolue a dselect.

   'ETATS DES PAQUETS
       not-installed
              Le paquet n'est pas installe sur le systeme.

       config-files
              Seuls  les  fichiers  de configuration du paquet existent sur le
              systeme.

       half-installed
              L'installation du  paquet  a  commence  mais,  pour  une  raison
              quelconque, ne s'est pas terminee.

       unpacked
              Le paquet est depaquete mais n'est pas configure.

       half-configured
              Le  paquet  est  depaquete  et la configuration a commence mais,
              pour une quelconque raison, ne s'est pas terminee.

       triggers-awaited
              Le paquet attend l'execution d'une action differee qui est a  la
              charge d'un autre paquet.

       triggers-pending
              Une  action  differee  de  ce  paquet  a ete activee, il reste a
              l'executer.

       installed
              Le paquet est depaquete et correctement configure.

   'ETATS DE LA S'ELECTION DES PAQUETS
       install
              Le paquet est selectionne pour etre installe.

       hold   dpkg laisse de cote un paquet marque hold, a moins qu'il ne soit
              lance avec l'option de forcage --force-hold.

       deinstall
              Le  paquet  est selectionne pour etre desinstalle (c.-a-d. qu'on
              veut supprimer tous les fichiers a l'exception des  fichiers  de
              configuration).

       purge  Le  paquet  est  selectionne pour etre purge (c.-a-d. qu'on veut
              tout supprimer dans les repertoire du systeme meme les  fichiers
              de configuration).

   DRAPEAUX DES PAQUETS
       reinst-required
              Un  paquet  marque reinst-required est defectueux et demande une
              reinstallation. dpkg ne peut supprimer de tels paquets, a  moins
              qu'il    ne    soit    lance    avec    l'option    de   forcage
              --force-remove-reinstreq.

ACTIONS

       -i, --install fichier-paquet...
              Installe le paquet. Si l'on donne l'option  --recursive  ou  -R,
              fichier-paquet doit alors indiquer un repertoire.

              L'installation comporte les etapes suivantes :

              1. Extraction des fichiers de controle du nouveau paquet.

              2. Quand une ancienne version du meme paquet est deja installee,
              execution du script prerm de l'ancien paquet.

              3. Lancement du script preinst, s'il est fourni par le paquet.

              4.  Depaquetage  des  nouveaux  fichiers  et,  en  meme   temps,
              sauvegarde  des  anciens  de  maniere a pouvoir les restaurer si
              quelque chose tourne mal.

              5. Quand une ancienne version du meme paquet est deja installee,
              execution du script postrm de l'ancien paquet. Il faut remarquer
              que ce script est execute apres le  script  preinst  du  nouveau
              paquet, parce que les nouveaux fichiers sont ecrits dans le meme
              temps que les anciens sont supprimes.

              6. Configuration du  paquet.  Voyez  l'action  --configure  pour
              savoir comment cela se passe.

       --unpack fichier-paquet...
              Depaquete  le  paquet,  mais  ne  configure  rien. Si l'on donne
              l'option --recursive ou -R, fichier-paquet doit  alors  indiquer
              un repertoire.

       --configure paquet...|-a|--pending
              Reconfiguration d'un paquet depaquete mais non encore configure.
              Si l'option -a ou --pending est utilisee au lieu de paquet, tous
              les paquets depaquetes mais non configures sont configures.

              Pour  reconfigurer  un  paquet  qui  l'a  deja ete, vous devriez
              plutot utiliser la commande dpkg-reconfigure(8).

              La configuration comporte les etapes suivantes :

              1. Depaquetage des fichiers de configuration, et  dans  le  meme
              temps  sauvegarde  des  anciens  fichiers  de  configuration, de
              maniere a pouvoir les restaurer si quelque chose se passe mal.

              2. Execution du script postinst, s'il est fourni par le paquet.

       --triggers-only paquet ...|-a | --pending
              N'execute  que  les  actions  differees.  Toutes   les   actions
              differees  en  attente  seront traitees. Si des noms des paquets
              sont fournis,  les  actions  differees  de  ces  paquets  seront
              traitees,  une fois chacune lorsque necessaire. L'utilisation de
              cette option peut laisser des paquets dans les etats  incorrects
              de  triggers-awaited  et  de  triggers-pending.  Cela  peut etre
              corrige plus tard en executant : dpkg --configure --pending.

       -r, --remove, -P, --purge paquet...|-a|--pending
              Supprime un paquet installe. L'action -r  ou  --remove  supprime
              tout  sauf  les  fichiers  de configuration. Cela peut eviter la
              reconfiguration  du  paquet  lors  d'une   reinstallation.   Les
              fichiers  de configuration sont les fichiers repertories dans le
              fichier de controle debian/conffiles.  L'option  -P  ou  --purge
              supprime  tout, y compris les fichiers de configuration. Si l'on
              donne l'option -a ou --pending a la place d'un  nom  de  paquet,
              tous  les  paquets  non  depaquetes, mais qui sont marques comme
              devant   etre   supprimes   ou   purges    dans    le    fichier
              /var/lib/dpkg/status,  sont  respectivement supprimes ou purges.
              Note : certains fichiers de configuration peuvent etre  inconnus
              de  dpkg  car ils sont crees et geres a part, via les scripts de
              configuration. Dans ce cas, dpkg ne les supprimera pas  lui-meme
              et  le  script  postrm  du paquet (qui est appele par dpkg) doit
              s'occuper de leur suppression. Bien entendu, cela ne  s'applique
              qu'aux  fichiers  situes  dans les repertoires du systeme, pas a
              ceux existant dans les repertoires personnels des utilisateurs.

              La suppression d'un paquet comporte les etapes suivantes :

              1. Lancement du script prerm

              2. Suppression des fichiers installes

              3. lancement du script postrm

       --update-avail, --merge-avail fichier-Paquets
              Met a jour l'information de dpkg et de dselect sur  les  paquets
              disponibles.  L'action  --merge-avail  combine  les informations
              anciennes   avec   celles    qui    proviennent    du    fichier
              fichier-Packages.    L'action    --update-avail   remplace   les
              informations anciennes par celles  qui  proviennent  du  fichier
              fichier-Packages.  Le  fichier  fichier-Packages  distribue avec
              Debian est appele simplement Packages.  dpkg  garde  son  propre
              enregistrement       des      paquets      disponibles      dans
              /var/lib/dpkg/available.

              A commande unique plus simple permettant de recuperer et  mettre
              a  jour  le fichier available est dselect update. Veuillez noter
              que ce fichier est a peu pres inutile  si  vous  n'utilisez  pas
              dselect  mais une interface basee sur APT. APT comporte en effet
              son propre mecanisme pour suivre les paquets disponibles.

       -A, --record-avail fichier_paquet...
              Met a jour l'information de dpkg et de dselect sur  les  paquets
              disponibles   avec   les   informations   qui   proviennent   de
              fichier-paquet.  Si  l'option  --recursive  ou  -R  est  donnee,
              fichier-paquet doit indiquer un repertoire.

       --forget-old-unavail
              Desormais obsol`ete et sans effet car dpkg oublie automatiquement
              les paquets desinstalles qui ne sont pas disponibles.

       --clear-avail
              Efface les renseignements existants sur les paquets disponibles.

       -C, --audit
              Recherche les paquets qui n'ont ete que partiellement  installes
              sur   le   systeme.  dpkg  suggere  une  maniere  de  les  faire
              fonctionner.

       --get-selections [motif-nom-paquet...]
              Obtient la liste des selections des paquets, et l'envoie sur  la
              sortie standard. Sans un motif, les paquets non installes (c'est
              a dire ceux qui ont  ete  precedemment  purges)  ne  seront  pas
              affiches.

       --set-selections
              modifie la liste des selections des paquets en lisant un fichier
              sur l'entree standard. Le format de ce fichier doit etre  de  la
              forme   << <paquet>   <etat> >>,  ou  etat  vaut  << install >>,
              << hold >>, << deinstall >> ou << purge >>. Les lignes vides  ou
              les lignes de commentaires debutant par << # >> sont autorisees.

       --clear-selections
              Met  l'etat de chaque paquet non essentiel a << deinstall >>. Il
              faut utiliser cette option juste  avant  --set-selections,  pour
              desinstaller   les   paquets   qui  ne  sont  pas  affiches  par
              --set-selections.

       --yet-to-unpack
              Recherche  les   paquets   qui   ont   ete   selectionnes   pour
              l'installation, mais qui pour une raison quelconque, ne sont pas
              encore installes.

       --print-architecture
              Affiche  l'architecture  des   paquets   installes   (par
              exemple, << i386 >>).

       --compare-versions ver1 op ver2
              Compare  des  numeros  de version, ou op est un operateur
              binaire. dpkg retourne un zero si la condition  specifiee
              est  verifiee,  et  retourne  un nombre different de zero
              dans le cas contraire. Il y a deux groupes d'operateurs ;
              ils different par leur facon de traiter l'absence de ver1
              ou de ver2. Pour les operateurs suivants, lt le eq ne  ge
              gt,   l'absence   d'une   version  est  consideree  comme
              inferieure a toute version ; pour  les  operateurs  lt-nl
              le-nl ge-nl gt-nl, l'absence d'une version est consideree
              comme superieure a toute version. Les operateurs < <<  <=
              =  >= >> > ne sont fournis que pour la compatibilite avec
              la syntaxe du fichier de controle.

       --command-fd <n>
              Cette action  accepte  une  serie  de  commandes  sur  le
              descripteur  du  fichier d'entree <n>. Note : des options
              supplementaires definies  sur  la  ligne  de  commande  a
              travers  ce descripteur de fichier ne sont pas redefinies
              pour les commandes suivantes qui sont  executees  pendant
              la meme sequence.

       --help Affiche un court message d'aide.

       --force-help
              Donne     des     renseignements    sur    les    options
              --force-quelque-chose.

       -Dh, --debug=help
              donne des renseignements sur les options de debogage.

       --version
              Affiche la version de dpkg.

       dpkg-deb actions
              Voyez dpkg-deb(1) pour des renseignements supplementaires
              sur les actions suivantes.

              -b, --build r'epertoire [archive|r'epertoire]
                  Construit un paquet deb.
              -c, --contents archive
                  Liste le contenu d'un paquet deb.
              -e, --control nom-de-fichier [r'epertoire]
                  Extrait les informations de controle d'un paquet.
              -x, --extract r'epertoire de l'archive
                  Extrait et affiche les fichiers contenus dans un paquet.
              -f, --field nom-de-fichier [champ de contr^ole] ...
                  Affiche le(s) champ(s) de controle d'un paquet.
              --fsys-tarfile archive
                  Affiche le contenu du fichier << tar >> d'un paquet Debian.
              -I, --info nom-de-fichier [fichier de contr^ole]
                  Affiche des renseignements sur un paquet.

       dpkg-query actions
              Voyez dpkg-query(1) pour davantage d'explications sur les
              actions suivantes.

              -l, --list motif-du-nom-du-paquet ...
                  Affiche la liste des paquets qui correspondent au motif.
              -s, --status nom-du-paquet ...
                  Donne l'etat du paquet indique.
              -L, --listfiles nom-paquet ...
                  Affiche la liste des fichiers installes qui appartiennent
                  a paquet.
              -S, --search motif-du-fichier-`a-rechercher ...
                  Recherche un fichier dans les paquets installes.
              -p, --print-avail nom-du-paquet
                  Affiche les informations trouvees dans /var/lib/dpkg/available
                  a propos de paquet. Les utilisateurs des interfaces a APT
                  devraient plutot utiliser apt-cache show nom-du-paquet.

OPTIONS

       On peut specifier une option a la fois sur la ligne de  commande
       et  dans le fichier de configuration de dpkg, /etc/dpkg/dpkg.cfg
       ou  dans   les   fichiers   du   repertoire   de   configuration
       /etc/dpkg/dpkg.cfg.d/.  Chaque  ligne de ce fichier est soit une
       option (identique a une option en ligne de  commande  mais  sans
       tiret), soit un commentaire, commencant par #.

       --abort-after=nombre
              Modifie le nombre d'erreurs au dela duquel dpkg s'arrete.
              Il est par defaut egal a 50.

       -B, --auto-deconfigure
              Quand un paquet  est  supprime,  il  peut  arriver  qu'un
              paquet   installe   dependait   du  paquet  supprime.  En
              specifiant cette option, on  obtient  la  deconfiguration
              automatique du paquet qui dependait du paquet supprime.

       -Doctal, --debug=octal
              Demande  de  debogage.  octal  est  forme  en  faisant un
              << ou >> logique entre des valeurs souhaitees appartenant
              a  la  liste  ci-dessous  (notez que ces valeurs pourront
              changer   dans   les   prochaines   versions).   -Dh   ou
              --debug=help affiche ces valeurs de debogage.

                  Number   Description
                       1   Generally helpful progress information
                       2   Invocation and status of maintainer scripts
                      10   Output for each file processed
                     100   Lots of output for each file processed
                      20   Output for each configuration file
                     200   Lots of output for each configuration file
                      40   Dependencies and conflicts
                     400   Lots of dependencies/conflicts output
                   10000   Trigger activation and processing
                   20000   Lots of output regarding triggers
                   40000   Silly amounts of output regarding triggers
                    1000   Lots of drivel about e.g. the dpkg/info dir
                    2000   Insane amounts of drivel

       --force-quelque-chose,                 --no-force-quelque-chose,
       --refuse-quelque-chose

              Forcer ou refuser (no-force et refuse signifient la  meme
              chose)  de  faire  quelque  chose.  quelque-chose est une
              liste  d'actions  separees  par  des  virgules,  decrites
              ci-apres. --force-help affiche un message qui les decrit.
              Les actions marquees d'un (*) sont forcees par defaut.

              Avertissement : Ces options sont principalement destin'ees
              aux   experts.   Un   usage   auquel   manque  la  pleine
              compr'ehension de leurs  effets  peut  casser  le  syst`eme
              entier.

              all :  Met  en  oeuvre  (ou  pas)  toutes  les options de
              forcage.

              downgrade(*) : Installe un paquet, meme  si  une  version
              plus recente du paquet est deja installee.

              Avertissement : Pour l'instant, dpkg ne recherche pas les
              d'ependances lors d'un retour  `a  une  version  inf'erieure
              d'un  paquet ;  il  ne  vous pr'eviendra pas si la version
              choisie casse les d'ependances  d'un  autre  paquet.  Cela
              peut avoir de s'erieuses cons'equences ; et si l'on revient
              `a des versions ant'erieures des programmes  essentiels  du
              syst`eme,  cela  peut  rendre  votre syst`eme inutilisable.
              N'utiliser qu'avec pr'ecaution.

              configure-any : Configure aussi  les  paquets  depaquetes
              mais non configures dont depend le paquet en question.

              hold :  Traite  meme  les  paquets marques << a garder >>
              (<< hold >>).

              remove-reinstreq : Supprime un paquet, meme defectueux et
              marque  comme  demandant  une reinstallation. Il se peut,
              des lors, que des elements  du  paquet  restent  dans  le
              systeme et soient oublies par dpkg.

              remove-essential :  supprime  un  paquet  meme  s'il  est
              considere    comme     indispensable.     Les     paquets
              << Essential >>  comportent  les  commandes Unix les plus
              fondamentales et  les  enlever  peut  casser  le  systeme
              entier. Il faut utiliser cette option avec prudence.

              depends :  Change  tous  les  problemes  de dependance en
              avertissements.

              depends-version : Ignore les versions dans les  questions
              de dependance.

              breaks:  Force  l'installation,  meme  si  cela risque de
              casser un autre paquet.

              conflicts : Installe un paquet, meme s'il est en  conflit
              avec  un autre paquet. C'est dangereux car habituellement
              cela produit le remplacement de certains fichiers.

              confmiss : Installe un fichier de configuration manquant.
              Cette  operation  estdangereuse,  puisque les changements
              apportes   au   fichier   ne   seront    pas    preserves
              (suppression).

              confnew : Quand un << conffile >> a ete modifie, toujours
              installer la nouvelle version et ne rien  demander,  sauf
              si  l'option  --force-confdef  est aussi presente, auquel
              cas l'action par defaut est choisie.

              confold : Quand un << conffile >> a ete  modifie,  garder
              l'ancienne  version et ne rien demander, sauf si l'option
              --force-confdef est aussi presente, auquel  cas  l'action
              par defaut est choisie.

              confdef :  Utilise  toujours l'action par defaut quand un
              << conffile >> a ete modifie. Quand il n'y a pas d'action
              par   defaut,   la   commande   s'arrete   et   interroge
              l'utilisateur, a moins que  l'option  --force-confnew  ou
              l'option  --force-confold  n'ait  ete  donnee, auquel cas
              elle se sert de ces options pour determiner ce qu'il faut
              faire.

              confask :  Si  un fichier de configuration a ete modifie,
              propose de le remplacer avec la version du  paquet,  meme
              si   celle-ci  n'a  pas  change.  Si  l'une  des  options
              --force-confmiss,  --force-confnew,  --force-confold,  ou
              --force-confdef    est    egalement    mentionnee,   elle
              determinera l'action finalement utilisee.

              overwrite : Remplace un fichier par un fichier d'un autre
              paquet.

              overwrite-dir :  Remplace un repertoire par un repertoire
              d'un autre paquet.

              overwrite-diverted : Remplace un  fichier  detourne  avec
              une version non detournee.

              unsafe-io: Ne pas effectuer d'actions d'entree/sortie non
              sure lors de la decompression. Cela implique actuellement
              de  ne  pas  synchroniser le systeme de fichiers avant le
              renommage de fichiers, ce qui est  une  cause  connue  de
              degradation  des  performances  sur certains systemes, en
              general ceux qui, peu fiables, ont besoin d'actions sures
              pour  eviter de terminer avec des fichiers de taille vide
              en cas d'interruption inopinee.

              Note: Pour ext4, le principal concerne, il est suggere de
              plutot  utiliser  l'option  de  montage  nodelalloc,  qui
              corrigera a la fois la degradation  des  performances  et
              les  problemes  de  securite  des  donnees.  Elle  permet
              notamment d'eviter de terminer avec  des  fichiers  vides
              lors  des  arrets  brutaux  pour  tout  logiciel  qui  ne
              synchronise pas  le  systeme  de  fichiers  avant  chaque
              renommage.

              Avertissement   :  L'utilisation  de  cette  option  peut
              am'eliorer la performance mais augmente le risque de perte
              de donn'ees. Elle est donc `a utiliser avec pr'ecautions.

              architecture:  Process  even  packages  with  wrong or no
              architecture.

              bad-path : Programmes  importants  non  visibles  par  la
              variable PATH, ce qui va poser des problemes.

              not-root : Tente de (des)installer meme sans etre root.

              bad-verify :  Installe  un paquet meme si la verification
              de son authenticite a echoue.

       --ignore-depends=paquet,...
              Ne tient pas compte de la  verification  des  dependances
              pour  les paquets specifies (en fait, la verification est
              faite  mais  on   ne   donne   rien   d'autre   que   des
              avertissements).

       --new, --old
              Selectionne  soit  l'ancien  format  des paquet binaires,
              soit le nouveau. C'est une option de dpkg-deb(1).

       --nocheck
              Ne pas lire ni verifier le contenu du fichier de controle
              pendant  la construction d'un paquet. C'est une option de
              dpkg-deb(1).

       --no-act, --dry-run, --simulate
              Faire tout ce qui doit etre fait,  mais  n'ecrire  aucune
              modification. On utilise cette option pour voir ce qui se
              passe sans modifier quoi que ce soit.

              Assurez-vous  de  donner  l'option  --no-act   avant   le
              parametre   action,  sinon  des  resultats  facheux  sont
              probables. Par exemple,  la  commande  dpkg  --purge  foo
              --no-act purge d'abord le paquet foo et essaie ensuite de
              purger le paquet --no-act, meme si vous comptiez  qu'elle
              ne ferait rien du tout.

       -R, --recursive
              Traite   recursivement  tous  les  simples  fichiers  qui
              correspondent au motif *.deb et qui se trouvent dans  les
              repertoires   et   sous-repertoires  specifies.  On  peut
              utiliser cette option avec les actions -i, -A, --install,
              --unpack et --avail.

       -G     Ne pas installer un paquet si une version plus recente de
              ce  paquet  est  deja  installee.  C'est  un  alias  pour
              --refuse-downgrade.

       --admindir=dir
              Modifie  le  repertoire  d'administration par defaut, qui
              contient de nombreux fichiers donnant des informations au
              sujet  de  l'etat  des paquets installes ou non, etc. (Le
              repertoire par defaut etant /var/lib/dpkg)

       --instdir=repertoire
              Change  le  repertoire  d'installation  par  defaut   qui
              indique  ou  les paquets vont etre installes. instdir est
              aussi le nom du repertoire indique a chroot(2) avant  que
              ne  soient  lances  les  scripts  d'installation,  ce qui
              signifie que ces scripts voient instdir comme  repertoire
              racine. (Le repertoire par defaut est /).

       --root=r'epertoire
              Modifier  root  change instdir par r'epertoire et admindir
              par dir/var/lib/dpkg.

       -O, --selected-only
              Traiter seulement les paquets qui sont selectionnes  pour
              l'installation.  La  selection  est  reellement faite par
              dselect ou par dpkg quand ils manipulent les paquets. Par
              exemple,  quand  un  paquet  est  supprime, il est marque
              comme ayant ete selectionne pour une desinstallation.

       -E, --skip-same-version
              Ne pas installer le paquet si la meme version  du  paquet
              est deja installee.

       --pre-invoke=commande
       --post-invoke=commande
              Programme  l'execution  de commande via << sh -c >> avant
              ou apres l'execution de dpkg  pour  les  actions  unpack,
              configure, install, triggers-only, remove et purge. Cette
              option peut etre utilisee plusieurs  fois.  L'ordre  dans
              lequel les options multiples sont indiquees sera preserve
              et celles indiquees  dans  le  fichier  de  configuration
              auront   la   priorite.   La   variable   d'environnement
              DPKG_HOOK_ACTION est utilisee pour indiquer  aux  scripts
              utilises quelle est l'action actuelle de dpkg. Note : les
              interfaces de dpkg peuvent  l'appeler  plusieurs  fois  a
              chaque  invocation, ce qui peut provoquer l'execution des
              << hooks >> plus souvent que prevu.

       --path-exclude=motif-global
       --path-include=motif-global
              Utilise motif-global comme filtre  de  chemins,  soit  en
              excluant,  soit  en  re-incluant des chemins precedemment
              exclus,   correspondant   au   motif   indique,   pendant
              l'installation.

              Attention : d'ependre  des chemins exclus peut enti`erement
              casser le syst`eme. Ce r'eglage soit donc ^etre utilis'e avec
              pr'ecautions.

              Les  motifs  globaux utilisent les memes caracteres joker
              que  le  shell ou << * >>  correspond  a   une   sequence
              quelconque de caracteres, y compris une chaine vide ou le
              caractere  << / >>.  Ainsi,   '/usr/*/READ*'   comportera
              '/usr/share/doc/package/README'.   Comme   toujours,   le
              caractere << ? >> correspond a un caractere quelconque (y
              compris  << / >>).  Le  caractere << [ >> marque le debut
              d'une classe de caracteres, qui  contient  une  liste  de
              caracteres,   series  de  caracteres  ou  complements  de
              series.   Veuillez   consulter    glob(7)    pour    plus
              d'informations  a  propos  des  correspondances globales.
              Note : l'implementation actuelle pourrait re-inclure plus
              de  repertoires  et liens symboliques que necessaire, par
              souci de securite et pour eviter des eches  possibles  de
              decompression.   Des  modifications  a  venir  pourraient
              changer cela.

              Cela peut servir a exclure tous les chemins sauf certains
              specifiques. Un cas classique d'utilisation est :

              --path-exclude=/usr/share/doc/*
              --path-include=/usr/share/doc/*/copyright

              qui   permet   de   supprimer   tous   les   fichiers  de
              documentation sauf les fichiers de << copyright >>.

              Ces deux options peuvent etre utilisees plusieurs fois et
              eventuellement  etre alternees entre elles. Les deux sont
              traitees  dans  l'ordre   indique : la   derniere   regle
              correspondant a un fichier donne est alors celle qui sera
              utilisee.

       --status-fd n
              Envoie un etat du paquet comprehensible par la machine et
              met   a   jour  cette  information  dans  le  fichier  de
              description n. Cette option peut etre specifiee plusieurs
              fois.  L'information  est  generalement  constituee  d'un
              enregistrement  par  ligne,   dans   l'une   des   formes
              suivantes :

              status: paquet: status
                     L'etat  du paquet a change ; le status est tel que
                     dans le fichier d'etat ( <<status file >>).

              status: paquet : error : message-d'erreur-complet
                     An  error  occurred.  Any  possible  newlines   in
                     extended-error-message will be converted to spaces
                     before output.

              status: fichier : conffile-prompt : 'real-old' 'real-new'
              useredited distedited
                     Une  question  pour un fichier de configuration va
                     etre posee a l'utilisateur.

              processing: stage: paquet
                     Envoye juste avant le  debut  du  traitement  d'un
                     stage.  Les stages sont upgrade, install (les deux
                     sont envoyes  avant  le  depaquetage),  configure,
                     trigproc, disappear, remove, purge.

       --status-logger=command
              Send   machine-readable   package   status  and  progress
              information to the shell command's standard  input.  This
              option can be specified multiple times. The output format
              used is the same as in --status-fd.

       --log=fichier
              Enregistre la modification de l'etat, la mise a  jour  ou
              l'action    sur    fichier    au   lieu   de   l'habituel
              /var/log/dpkg.log. Si cette option est  donnee  plusieurs
              fois,  le  dernier  fichier  est  utilise.  Les  messages
              d'enregistrement sont de  la  forme  AAAA-MM-JJ  HH:MM:SS
              status   <etat>  <paquet>  <version-installee>  pour  les
              modifications d'etat  et  les  mises  a  jour.  Pour  une
              action,  ou  <action>  est  << install >>, << upgrade >>,
              << remove >> ou << purge >>, le message est de  la  forme
              AAAA-MM-JJ HH:MM:SS <action> <paquet> <version-installee>
              <version-disponible>. Pour une modification de  conffile,
              le  message  est de la forme AAAA-MM-JJ HH:MM:SS conffile
              <fichier> <decision> ou <decision> est soit install  soit
              keep.

       --no-debsig
              Ne pas tenter de verifier la signature des paquets.

       --no-triggers
              Durant  ce  traitement  ne pas lancer d'actions differees
              (les activations seront toujours enregistrees). S'il  est
              utilise avec --configure paquet ou --triggers-only paquet
              alors le postinst du paquet sera toujours execute meme si
              seule  l'execution  d'une action differee est necessaire.
              L'utilisation de cette option peut  laisser  des  paquets
              dans    les    mauvais    etats    triggers-awaited    et
              triggers-pending. Cela peut etre  corrige  plus  tard  en
              executant dpkg --configure --pending.

       --triggers
              Annule un precedent --no-triggers.

FICHIERS

       /etc/dpkg/dpkg.cfg
              Fichier   de  configuration  contenant  les  options  par
              defaut.

       /var/log/dpkg.log
              Fichier journal standard. Voyez /etc/dpkg/dpkg.cfg(5)  et
              l'option --log.

       Les  autres  fichiers  repertories ici sont dans leur repertoire
       par  defaut,  voyez  l'option  --admindir  pour  savoir  changer
       l'emplacement de ces fichiers.

       /var/lib/dpkg/available
              Liste des paquets disponibles.

       /var/lib/dpkg/status
              Etats  des  paquets  disponibles. Ce fichier contient des
              informations qui permettent de savoir si  un  paquet  est
              marque  comme  devant  etre  supprime ou pas, devant etre
              installe ou pas, etc. Voyez la section RENSEIGNEMENTS SUR
              LES PAQUETS pour des informations supplementaires.

              Le  fichier  d'etat  est  sauvegarde quotidiennement dans
              /var/backups. Cela peut etre utile en cas de perte ou  de
              corruption due a des problemes de systeme de fichiers.

       Les  fichiers  suivants  font  partie d'un paquet binaire. Voyez
       deb(5) pour des informations supplementaires :

       control

       conffiles

       preinst

       postinst

       prerm

       postrm

ENVIRONNEMENT

       HOME   Si  cette  option  est  utilisee,   dpkg   utilisera   le
              repertoire  indique pour lire le fichier de configuration
              propre a l'utilisateur.

       TMPDIR Si  cette  option  est  utilisee,   dpkg   utilisera   le
              repertoire  indique pour creer les fichiers et repertoire
              temporaires.

       PAGER  Cette option indique le programme execute par dpkg  quand
              il affiche les fichiers de configuration.

       SHELL  Le  programme  execute  par dpkg quand il lance un nouvel
              interpreteur de commandes.

       COLUMNS
              Fixe le nombre de colonnes utilises  par  dpkg  lorsqu'il
              affiche  un  texte  formate.  Seule  l'action  -l se sert
              actuellement de cette variable.

       DPKG_SHELL_REASON
              Cette variable definit l'invite du shell lance  par  dpkg
              lorsqu'il  lui est demande d'<<  examiner la situation >>
              lors du traitement  des  fichiers  de  configuration.  La
              valeur actuellement valable est : conffile-prompt/

       DPKG_CONFFILE_OLD
              Cette  variable  est definie pour le shell lance par dpkg
              lorsqu'il lui est demande d'<<  examiner la  situation >>
              lors  du  traitement  des fichiers de configuration. Elle
              contient le nom de l'ancien fichier de configuration.

       DPKG_CONFFILE_NEW
              Cette variable est definie pour le shell lance  par  dpkg
              lorsqu'il  lui est demande d'<<  examiner la situation >>
              lors du traitement des fichiers  de  configuration.  Elle
              contient le nom du nouveau fichier de configuration.

       DPKG_RUNNING_VERSION
              Cette variables est definie par dpkg dans l'environnement
              du script du responsable. Elle  contient  la  version  de
              l'instance de dpkg en cours d'execution.

       DPKG_MAINTSCRIPT_PACKAGE
              Definie  par  dpkg  dans  l'environnement  du  script  du
              responsable, cette variable contient le nom du paquet  en
              cours de traitement.

       DPKG_MAINTSCRIPT_ARCH
              Definie  par  dpkg  dans  l'environnement  du  script  du
              responsable, cette variable contient l'architecture  pour
              laquelle le paquet a ete construit.

       DPKG_MAINTSCRIPT_NAME
              Definie  par  dpkg  dans  l'environnement  du  script  du
              responsable, cette variable contient le nom du script  en
              cours d'execution (preinst, postinst, prerm, postrm).

EXEMPLES

       Pour afficher les paquets lies au programme vi(1) :
           dpkg -l '*vi*'

       Pour voir les entrees de /var/lib/dpkg/available concernant deux
       paquets :
           dpkg --print-avail elvis vim | less

       Pour rechercher vous-meme dans la liste des paquets :
           less /var/lib/dpkg/available

       Pour supprimer le paquet installe elvis :
           dpkg -r elvis

       Pour installer un paquet, vous devez d'abord le trouver dans une
       archive  ou  sur un CD. Le fichier << available >> montre que le
       paquet vim se trouve dans la section << editors >> :
            cd /media/cdrom/pool/main/v/vim
            dpkg -i vim_4.5-3.deb

       Pour faire une copie locale des etats de selection des paquets :
           dpkg --get-selections >myselections

       Vous pourriez transferer ce fichier sur un autre  ordinateur  et
       l'installer de cette maniere :
           dpkg --clear-selections
           dpkg --set-selections <myselections

       On  remarquera que cela n'installe ou ne supprime rien du tout ;
       cela ne fait qu'enregistrer l'etat souhaite  des  paquets.  Vous
       aurez  besoin  d'autres applications pour recuperer et installer
       reellement les paquets requis.  Par  exemple,  executez  apt-get
       dselect-upgrade.

       Habituellement,  vous trouverez que dselect(1) fournit une facon
       plus aisee de modifier les etats de selection des paquets.

FONCTIONNALIT'ES SUPPL'EMENTAIRES

       D'autres possibilites sont offertes en  installant  les  paquets
       suivants : apt, aptitude et debsums.

VOIR AUSSI

       aptitude(1),  apt(1),  dselect(1),  dpkg-deb(1),  dpkg-query(1),
       deb(5), deb-control(5), dpkg.cfg(5) et dpkg-reconfigure(8).

BOGUES

       L'option --no-act ne donne pas assez d'informations utiles.

AUTEURS

       Consultez /usr/share/doc/dpkg/THANKS pour la liste de  ceux  qui
       ont contribue a dpkg.

TRADUCTION

       Ariel    VARDI    <ariel.vardi@freesbee.fr>,   2002.    Philippe
       Batailler, 2006.  Nicolas  Francois,  2006.   Veuillez  signaler
       toute erreur a <debian-l10n-french@lists.debian.org>.