Provided by: devscripts_2.11.1ubuntu3_i386 bug

NOM

       dscverify - Verifier la validite d'un paquet Debian

SYNOPSIS

       dscverify [--keyring trousseau_de_clefs] ... fichier_changes_ou_dsc ...

DESCRIPTION

       dscverify  verifie  que les signatures GPG ou PGP des fichiers .changes
       ou .dsc sont des signatures correctes  effectuees  avec  des  clefs  du
       trousseau  de  clefs  Debian  actuel,  que  l'on  peut trouver dans les
       paquets   debian-keyring   et   debian-maintainers.   (Des   trousseaux
       supplementaires peuvent etre precises avec l'option --keyring autant de
       fois que necessaire.) Il verifie ensuite que les fichiers  listes  dans
       les  fichiers .changes ou .dsc ont une taille et des sommes de controle
       (MD5 plus SHA1 et SHA256 si ces dernieres sont presentes) correctes. La
       valeur  de  retour  vaut 0 s'il n'y a pas de probleme et une valeur non
       nulle dans le cas contraire.

OPTIONS

       --keyring trousseau
              Ajoute un trousseau  de  clefs  a  la  liste  des  trousseaux  a
              utiliser.

       --no-default-keyrings
              Ne pas utiliser les trousseaux de clefs par defaut.

       --no-conf, --noconf
              Ne  lire  aucun  fichier de configuration. L'option ne peut etre
              utilisee qu'en premiere position de la ligne de commande.

       --nosigcheck, --no-sig-check, -u
              Omettre  l'etape  de   verification   de   signature.   Verifier
              uniquement  la  taille  et  les  sommes de controle des fichiers
              listes dans le fichier .changes ou .dsc.

       --verbose
              Ne pas supprimer la sortie de GPG.

       --help, -h
              Afficher un message d'aide et quitter avec succes.

       --version
              Afficher la version et le copyright,  puis  quitter  avec
              succes.

VARIABLES DE CONFIGURATION

       Les  deux  fichiers  de  configuration  /etc/devscripts.conf  et
       ~/.devscripts sont evalues dans cet ordre par un interpreteur de
       commandes   (<< shell >>)   pour   placer   les   variables   de
       configuration. Des options de ligne  de  commande  peuvent  etre
       utilisees  pour  neutraliser  les  parametres  des  fichiers  de
       configuration. Les parametres des variables d'environnement sont
       ignores  a  cette  fin. Si la premiere option donnee en ligne de
       commande est --noconf ou --no-conf, alors ces fichiers  ne  sont
       pas evalues. Les variables actuellement identifiees sont :

       DSCVERIFY_KEYRINGS
              Liste de trousseaux de clefs supplementaires (separes par
              des << : >>) a utiliser en plus de ceux indiques en ligne
              de commande.

TROUSSEAU DE CLEFS

       Veillez  noter  que  le  trousseau de clefs fourni par le paquet
       debian-keyring peut ne pas etre completement a jour. La derniere
       version peut etre obtenue avec rsync, comme c'est documente dans
       le  fichier  README  fourni   avec   debian-keyring.   Si   vous
       synchronisez le trousseau de clefs a un emplacement non standard
       (voir  ci-dessous),  vous   pouvez   utiliser   la   possibilite
       d'indiquer  des  trousseaux  supplementaires  soit  en utilisant
       l'option  de  configuration  mentionnee   ci-dessus,   soit   en
       utilisant l'option --keyring.

       Voici un exemple d'alias :

       alias dscverify='dscverify --keyring ~/.gnupg/pubring.gpg'

EMPLACEMENTS STANDARDS DES TROUSSEAUX

       Par defaut, dscverify recherche le trousseau de clefs debian aux
       emplacements suivants :

       - /org/keyring.debian.org/keyrings/debian-keyring.(gpg|pgp)

       - /usr/share/keyrings/debian-keyring.(pgp|gpg)

       - /usr/share/keyrings/debian-maintainers.gpg

VOIR AUSSI

       gpg(1) et devscripts.conf(5).

AUTEUR

       dscverify    a    ete    ecrit    par     Roderick     Schertler
       <roderick@argon.org>,   et  poste  sur  la  liste  de  diffusion
       debian-devel@lists.debian.org. Certaines modifications  ont  ete
       apportees par Julian Gilbey <jdg@debian.org>.

TRADUCTION

       Ce  document  est  une traduction, maintenue a l'aide de l'outil
       po4a  <URL:http://po4a.alioth.debian.org/>   par   l'equipe   de
       traduction francophone du projet Debian.

       Nicolas  Francois,  Guillaume  Delacour, Cyril Brulebois, Thomas
       Huriaux et David Prevot ont realise cette traduction.

       L'equipe de traduction a  fait  le  maximum  pour  realiser  une
       adaptation francaise de qualite.  Veuillez signaler toute erreur
       de          traduction          en          ecrivant           a
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue
       sur le paquet devscripts.

       La version anglaise la plus a jour de ce document  est  toujours
       consultable en ajoutant l'option << -L C >> a la commande man.