Provided by: manpages-fr-extra_20101103_all bug

NOM

       grep,  egrep,  fgrep,  rgrep  -  Afficher les lignes correspondant a un
       motif donne

SYNOPSIS

       grep [OPTIONS] MOTIF [FICHIER...]
       grep [OPTIONS] [-e MOTIF | -f FICHIER] [FICHIER...]

DESCRIPTION

       grep recherche dans les FICHIERs indiques les lignes correspondant a un
       certain  MOTIF. Par defaut, grep affiche les lignes qui contiennent une
       correspondance au motif. L'entree standard est lue si FICHIER est  omis
       ou si FICHIER vaut << - >>.

       Trois variantes du programme sont disponibles : egrep, fgrep et rgrep ;
       egrep est identique a grep -E, fgrep est identique a grep -F  et  rgrep
       est   identique  a  grep -r.  L'appel  direct  a  egrep  ou  fgrep  est
       deconseille, mais est toujours possible pour  permettre  a  d'anciennes
       applications qui les utilisent de fonctionner sans modification.

OPTIONS

   Informations g'en'erales sur le programme
       --help Afficher  un  bref  message d'aide pour l'utilisation qui resume
              les options en ligne de commande et l'adresse pour remonter  des
              bogues, puis quitter.

       -V, --version
              Afficher le numero de version de grep sur la sortie standard. Ce
              numero de version devra etre inclus dans tous  les  rapports  de
              bogues (voir ci-dessous).

   S'election des correspondances
       -E, --extended-regexp
              Interpreter  le  MOTIF  comme une expression rationnelle etendue
              (ERE, voir ci-dessous). (-E est une specification POSIX.)

       -F, --fixed-strings
              Interpreter le MOTIF comme une liste de chaines  de  caracteres,
              separees par des sauts de ligne. Chacune d'entre elles doit etre
              recherchee. (-F est une specification POSIX.)

       -G, --basic-regexp
              Interpreter le MOTIF comme  une  expression  rationnelle  simple
              (BRE, voir ci-dessous). C'est le comportement par defaut.

       -P, --perl-regexp
              Interpreter  le  MOTIF  comme  une  expression rationnelle Perl.
              Cette option est experimentale et grep -P pourrait signaler  des
              fonctionnalites non implementees.

   Contr^ole de concordance
       -e MOTIF, --regexp=MOTIF
              Utiliser  le  MOTIF  comme  motif.  Ceci  peut etre utilise pour
              specifier des motifs de  recherche  multiples  ou  proteger  les
              motifs   commencant   par   un   tiret   << - >>.  (-e  est  une
              specification POSIX.)

       -f FICHIER, --file=FICHIER
              Lire les motifs dans le FICHIER indique, un motif par ligne.  Un
              fichier   vide  ne  contient  aucun  motif,  si  bien  qu'aucune
              concordance n'est trouvee. (-f est une specification POSIX.)

       -i, --ignore-case
              Ignorer la casse aussi bien dans le MOTIF que dans les fichiers.
              (-i est une specification POSIX.)

       -v, --invert-match
              Inverser la mise en concordance, pour selectionner les lignes ne
              correspondant pas au motif. (-v est une specification POSIX.)

       -w, --word-regexp
              Ne  selectionner  que  les  lignes  contenant  des  concordances
              formant  des  mots  complets. La sous-chaine correspondante doit
              donc soit se trouver au debut de la ligne,  soit  etre  precedee
              d'un  caractere ne pouvant entrer dans la constitution d'un mot.
              De meme, elle doit soit se trouver a la fin de  la  ligne,  soit
              etre   suivie  par  un  caractere  ne  pouvant  entrer  dans  la
              constitution d'un mot. Les caracteres composant  les  mots  sont
              les lettres, les chiffres et le souligne << _ >>.

       -x, --line-regexp
              Ne  selectionner  que  les concordances qui concernent une ligne
              entiere. (-x est une specification POSIX.)

       -y     Synonyme obsolete de -i.

   Contr^ole g'en'eral de l'affichage
       -c, --count
              Ne pas afficher les resultats normaux. A la place,  afficher  un
              decompte  des lignes correspondant au motif pour chaque fichier.
              Avec l'option -v, --invert-match (voir ci-dessous), afficher  le
              nombre  de  lignes  ne  contenant  pas  le  motif.  (-c  est une
              specification POSIX.)

       --color[=QUAND], --colour[=QUAND]
              Encadre les chaines (non vides) des correspondances, les  lignes
              qui correspondent, les lignes de contexte, les noms de fichiers,
              les numeros de lignes et les separateurs  (pour  les  champs  et
              groupes  de lignes de contexte) avec des sequences d'echappement
              pour les afficher en couleur sur le terminal. Les couleurs  sont
              definies par la variable d'environnement GREP_COLORS. L'ancienne
              variable d'environnement GREP_COLOR  est  toujours  geree,  mais
              elle a une priorite inferieure pour decider de la configuration.
              QUAND vaut never (jamais), always (toujours) ou auto.

       -L, --files-without-match
              Ne pas afficher les resultats normaux. A la place,  indiquer  le
              nom  des  fichiers  pour  lesquels  aucun  resultat n'aurait ete
              affiche. La recherche dans chaque fichier cesse des la  premiere
              concordance.

       -l, --files-with-matches
              Ne  pas  afficher les resultats normaux. A la place, indiquer le
              nom des  fichiers  pour  lesquels  des  resultats  auraient  ete
              affiches. La recherche dans chaque fichier cesse des la premiere
              concordance. (-l est specifiee dans POSIX)

       -m N, --max-count=N
              Arreter  de  lire  un  fichier  apres  avoir  trouve  N   lignes
              concordantes.  Si l'entree est l'entree standard prise depuis un
              fichier normal, et si N lignes qui correspondent sont affichees,
              grep  s'assure  avant  de  s'arreter  que  l'entree standard est
              positionnee juste apres la derniere  ligne  qui  concorde,  meme
              s'il  y  a  des lignes de contexte supplementaires ensuite. Ceci
              permet au processus d'appel de redemarrer une  recherche.  Quand
              grep  s'arrete  apres N lignes de concordance, il affiche toutes
              les lignes  de  contexte.  Quand  l'option  -c  ou  --count  est
              utilisee, grep n'affiche pas plus de N lignes. Quand l'option -v
              ou --invert-match est aussi utilisee, grep s'arrete apres  avoir
              affiche N lignes qui ne contiennent pas le motif.

       -o, --only-matching
              N'afficher  que  les  parties  qui correspondent (et ne sont pas
              vide) des lignes qui correspondent, chaque partie etant affichee
              sur une ligne separee.

       -q, --quiet, --silent
              Ne pas afficher les resultats normaux. Sortir immediatement avec
              un code de  retour  egal  a  zero  des  qu'une  concordance  est
              trouvee,  meme  si une erreur est detectee. Voyez aussi l'option
              -s ou --no-messages. (-q est specifiee dans POSIX)

       -s, --no-messages
              Ne pas afficher les messages d'erreur  concernant  les  fichiers
              inexistants ou illisibles. Note de portabilite : a la difference
              du grep de GNU, le grep  de  la  7e  edition  d'Unix  n'est  pas
              conforme  au  standard  POSIX, car il n'a pas d'option -q et son
              option -s agit comme l'option -q du grep de GNU. La version  USG
              de  grep n'avait pas non plus d'option -q, mais son option -s se
              comportait comme celle de la version GNU de  grep.  Les  scripts
              shell  destines  a  etre  utilises  avec  le  grep  traditionnel
              devraient eviter d'utiliser les options -q et -s,  et  devraient
              plutot  rediriger  la  sortie  vers /dev/null. (-s est specifiee
              dans POSIX)

   Contr^ole du pr'efixe `a l'affichage
       -b, --byte-offset
              Afficher l'emplacement dans le fichier (qui commence  a  l'octet
              0)  devant  chaque  ligne de sortie. Si -o (--only-matching) est
              specifiee, afficher l'emplacement de la partie qui correspond.

       -H, --with-filename
              Afficher le nom du fichier pour chaque correspondance. C'est  le
              comportement  par  defaut  quand  la recherche est effectuee sur
              plusieurs fichiers.

       -h, --no-filename
              Ne pas afficher le nom des fichiers  au  debut  des  lignes  qui
              correspondent.  C'est  le comportement par defaut quand il n'y a
              qu'un fichier (ou que l'entree standard) dans  lequel  effectuer
              la recherche.

       --label='ETIQUETTE
              Afficher  les  donnees  provenant  de l'entree standard comme si
              elles provenaient du fichier 'ETIQUETTE.  C'est  particulierement
              utile   pour   l'implementation  des  outils  comme  zgrep,  par
              exemple :  gzip  -cd  foo.gz  |grep  --label=truc  quelquechose.
              Consultez egalement l'option -H.

       -n, --line-number
              Prefixer  chaque  ligne de sortie par le numero de la ligne dans
              le fichier. La numerotation commence  a  la  ligne  1.  (-n  est
              specifiee dans POSIX)

       -T, --initial-tab
              S'assurer  que le premier caractere correspondant au contenu est
              place a  un  emplacement  d'arret  d'une  tabulation,  pour  que
              l'alignement  des  tabulations  paraisse  normal. Ceci est utile
              avec les options qui utilisent un prefixe avant le contenu : -H,
              -n   et  -b. Pour augmenter la probabilite que toutes les lignes
              d'un fichier commencent a la meme colonne, cela force  aussi  le
              numero  de  ligne  et l'emplacement (s'ils sont presents) a etre
              affiches dans un champ de taille minimale.

       -u, --unix-byte-offsets
              Afficher la position relative en octets dans le style Unix. Avec
              cette  option, grep affiche la position relative en octets comme
              si  le  fichier  etait  un  fichier  de  texte  de  type   Unix,
              c'est-a-dire  avec  les  caracteres  CR  supprimes.  Ceci permet
              d'avoir un resultat identique a celui retourne par grep sur  une
              machine  Unix. Cette option n'a d'effet que si elle est utilisee
              conjointement avec l'option -b, et sur  une  machine  MS-DOS  ou
              MS-Windows.

       -Z, --null
              Afficher  un  octet  nul  (le caractere ASCII NUL) a la place du
              caractere qui suit d'ordinaire le nom du fichier.  Par  exemple,
              grep  -lZ affiche un octet nul apres chaque nom de fichier, a la
              place du saut de ligne. Cette option permet de rendre la  sortie
              non  ambigue,  meme  quand  les noms de fichiers contiennent des
              caracteres inhabituels, comme des sauts de ligne.  Cette  option
              peut  etre  utilisee avec des commandes telles que find -print0,
              perl -0, sort -z, et xargs -0 pour traiter des fichiers avec des
              noms quelconques, meme ceux contenant des sauts de ligne.

   Contr^ole des lignes de contexte
       -A N, --after-context=N
              Afficher  les N lignes qui suivent celle contenant le motif. Une
              ligne contenant -- est inseree entre  les  groupes  contigus  de
              correspondances.  Avec  l'option  -o  ou --only-matching, ca n'a
              aucun effet et un avertissement est affiche.

       -B N, --before-context=N
              Afficher les N lignes qui precedent celle qui contient le motif.
              Une ligne contenant -- est inseree entre les groupes contigus de
              correspondances. Avec l'option -o  ou  --only-matching,  ca  n'a
              aucun effet et un avertissement est affiche.

       -C N, -N, --context=N
              Afficher  N  lignes  de  contexte.  Une  ligne  contenant -- est
              inseree entre les  groupes  contigus  de  correspondances.  Avec
              l'option  -o  ou  --only-matching,  ca  n'a  aucun  effet  et un
              avertissement est affiche.

   S'election de fichiers ou r'epertoires
       -a, --text
              Traiter un fichier binaire  comme  s'il  s'agissait  de  texte ;
              c'est l'equivalent de l'option --binary-files=text.

       --binary-files=TYPE
              Si les premiers octets d'un fichier indiquent qu'il contient des
              donnees binaires, considerer que le fichier est  de  type  TYPE.
              Par defaut, TYPE est binary, et grep affiche un message uniligne
              disant que le fichier binaire contient  le  motif  ou  n'affiche
              rien s'il n'y a pas concordance. Si TYPE est without-match, grep
              considere  qu'un  fichier  binaire  ne  concorde  jamais.  C'est
              equivalent  a  l'option  -I.  Si  TYPE  est text, grep traite un
              fichier binaire comme du texte. C'est equivalent a l'option  -a.
              Attention :  grep  --binary-files=text peut afficher des donnees
              binaires  indesirables,  qui  peuvent  avoir  des   consequences
              facheuses  si  la  sortie  est envoyee vers un terminal et si le
              pilote de celui-ci l'interprete en tant que commandes.

       -D ACTION, --devices=ACTION
              Si le fichier est un  peripherique,  une  FIFO  ou  une  socket,
              utiliser  ACTION  dessus. Par defaut, ACTION est read (lecture),
              ce qui  signifie  que  les  peripheriques  sont  lus  comme  des
              fichiers  normaux.  Si  ACTION  est skip, les peripheriques sont
              ignores en silence.

       -d ACTION, --directories=ACTION
              Si le fichier est un repertoire, utiliser  ACTION.  Par  defaut,
              ACTION  est  read,  ce qui signifie que les repertoires sont lus
              comme des fichiers normaux. Si ACTION est skip, les  repertoires
              sont  ignores  et  aucun  message  n'est  affiche. Si ACTION est
              recurse,  grep  lit  tous  les  fichiers  presents  dans  chaque
              repertoire, recursivement. C'est equivalent a l'option -r.

       --exclude=MOTIF
              Sauter  les  fichiers  dont le nom de fichier correspond a MOTIF
              (en utilisant  une  correspondance  avec  joker).  Un  motif  de
              fichier  peut  utiliser  les  jokers  *,  ?, and [...] et \ pour
              l'echappement des caracteres litteraux joker  ou  barre  oblique
              inverse.

       --exclude-from=FICHIER
              Sauter  les  fichiers dont le nom de fichier correspond a un des
              motifs contenus dans le FICHIER (en utilisant les  jokers  comme
              decrit pour --exclude).

       --exclude-dir=R'EP
              Exclure  les  repertoires  qui  correspondent  au  motif R'EP des
              recherches recursives.

       -I     Traiter un  fichier  binaire  comme  s'il  ne  contenait  aucune
              concordance ;       c'est       equivalent       a      l'option
              --binary-files=without-match.

       --include=MOTIF
              Ne chercher que  dans  les  fichiers  dont  le  nom  de  fichier
              correspond  a  MOTIF (en utilisant les jokers, comme decrit pour
              --exclude).

       -R, -r, --recursive
              Lire recursivement tous les fichiers  a  l'interieur  de  chaque
              repertoire. C'est l'equivalent de l'option -d recurse.

   Autres options
       --line-buffered
              Utiliser  un  tampon  de  ligne sur le flux de sortie. Ceci peut
              reduire les performances.

       --mmap Si possible, utiliser la fonction systeme mmap(2) pour lire  les
              donnees  en  entree  plutot  que  la  fonction  systeme  read(2)
              utilisee par defaut. Dans certaines circonstances, --mmap permet
              de  meilleures  performances.  Cependant,  --mmap  peut avoir un
              comportement aleatoire (y compris la generation d'un core  dump)
              si un fichier voit sa taille reduite pendant que grep le lit, ou
              si une erreur d'entree-sortie survient.

       -U, --binary
              Traiter les fichiers comme s'ils etaient des fichiers  binaires.
              Par defaut, sous MS-DOS et MS-Windows, grep determine le type de
              fichier en regardant le contenu des 32 premiers kilo-octets.  Si
              grep  decide  que  le fichier est un fichier de texte, il enleve
              les retours chariot (CR) du contenu du  fichier  original  (afin
              que  les  expressions  avec  ^  et $ fonctionnent correctement).
              L'option -U modifie ce  comportement,  tous  les  fichiers  sont
              alors lus et traites tels quels. Si le fichier est un fichier de
              texte  avec  des  paires  CR-LF  en  fin  de  ligne,   certaines
              expressions rationnelles peuvent echouer. Cette option n'a aucun
              effet sur des plates-formes autres que MS-DOS et MS-Windows.

       -z, --null-data
              Considerer que l'entree  est  un  ensemble  de  lignes,  chacune
              terminee  par un octet nul (le caractere ASCII NUL) au lieu d'un
              saut de ligne. Comme l'option -Z ou --null,  cette  option  peut
              etre  combinee avec des commandes comme sort -z pour traiter des
              fichiers ayant un nom quelconque.

EXPRESSIONS RATIONNELLES

       Une expression rationnelle est  un  motif  qui  permet  de  decrire  un
       ensemble  de  chaines.  Les  expressions  rationnelles sont construites
       comme  des  operations  arithmetiques ;  elles   utilisent   differents
       operateurs pour combiner des expressions plus petites.

       Grep  gere  trois styles de syntaxe pour les expressions rationnelles :
       << simple >> (basic), << etendue >> (extended) et << perl >>.  Dans  la
       version   GNU   de   grep,   il  n'y  a  pas  de  difference  dans  les
       fonctionnalites disponibles pour les styles  basic  et  extended.  Dans
       d'autres  implementations,  les  expressions  rationnelles simples sont
       moins completes. La description ci-dessous correspond  aux  expressions
       etendues,  les  differences avec les expressions simples etant resumees
       ensuite. Les expressions rationnelles perl offrent des  fonctionnalites
       supplementaires    et    sont   documentees   dans   pcresyntax(3)   et
       pcrepattern(3), mais ne sont pas disponibles sur tous les systemes.

       Les   briques   elementaires   sont   les   expressions    rationnelles
       correspondant a un seul caractere. La plupart des caracteres, y compris
       les lettres et les chiffres, constituent des  expressions  rationnelles
       et   concordent   avec   eux-memes.   Tout   meta-caractere  ayant  une
       signification particuliere doit etre protege  en  le  faisant  preceder
       d'une contre-oblique (backslash).

       Le point . correspond a n'importe quel caractere.

   Classes de caract`eres et expressions entre crochets
       Une  liste  de  caracteres,  encadree  par  [  et  ]  peut etre mise en
       correspondance avec n'importe quel caractere appartenant a la liste. Si
       le  premier  caractere  de  la  liste est l'accent circonflexe << ^ >>,
       alors la mise en correspondance se fait avec n'importe  quel  caractere
       absent  de la liste. Par exemple, l'expression rationnelle [0123456789]
       concorde avec n'importe quel chiffre.

       Entre ces crochets, un intervalle de caracteres peut  etre  indique  en
       donnant  le  premier  et le dernier caractere, separes par un tiret. il
       correspond a n'importe quel caractere compris entre le  premier  et  le
       dernier  caractere  (ceux-ci  inclus), l'ordre des caracteres dependant
       des parametres regionaux (locale, en anglais) en cours. Ainsi, avec  la
       valeur  par  defaut  (<< C >>),  [a-d]  est  equivalent  a [abcd]. Avec
       beaucoup de parametres regionaux, les caracteres sont tries en  suivant
       l'ordre  des  dictionnaires,  et  [a-d]  n'est  alors  pas equivalent a
       [abcd], mais a [aBbCcDd], par exemple. Pour que  ces  listes  aient  le
       comportement  habituel  de << C >>, vous pouvez positionner la variable
       d'environnement LC_ALL a la valeur C.

       Enfin, il existe certaines classes  de  caracteres  predefinies.  Leurs
       noms sont assez explicites : [:alnum:], [:alpha:], [:cntrl:], [:digit:]
       (chiffres), [:graph:], [:lower:] (minuscules), [:print:] (affichables),
       [:punct:] (ponctuation), [:space:] (espace), [:upper:] (majuscules), et
       [:xdigit:] (chiffres hexadecimaux). Par exemple, [[:alnum:]] correspond
       a  [0-9A-Za-z],  a  la  difference  pres  que  ce  dernier  depend  des
       parametres regionaux C et du codage de caracteres ASCII, alors  que  le
       premier  est plus portable. Remarquez que les crochets dans les noms de
       classes font partie integrante du nom  symbolique,  et  qu'ils  doivent
       donc  etre  inclus en plus des crochets encadrant ces expressions entre
       crochets. La plupart des  meta-caracteres  perdent  leur  signification
       particuliere  a  l'interieur  d'une  expression  entre  crochets.  Pour
       inclure un caractere ], mettez-le en premier dans la  liste.  De  meme,
       pour inclure un caractere ^, placez-le n'importe ou sauf au debut de la
       liste. Enfin, pour inclure un -, placez-le en dernier.

   Ancrage
       L'accent circonflexe << ^ >> et le  symbole  dollar  << $ >>  sont  des
       meta-caracteres correspondant respectivement a une chaine vide au debut
       et en fin de ligne.

   Caract`ere barre oblique inverse et les expressions sp'eciales
       Les symboles \< et \> correspondent respectivement a une chaine vide en
       debut  et  en  fin de mot. Le symbole \b correspond a une chaine vide a
       l'extremite d'un mot, et \B correspond a une chaine vide ne se trouvant
       pas  a  une  extremite  de  mot.  Le  symbole  \w  est un synonyme pour
       [[:alnum:]] et \W est un synonyme pour [^[:alnum:]].

   R'ep'etitions
       Dans une expression rationnelle, un caractere peut etre suivi par  l'un
       des operateurs de repetition suivants :
       ?      L'element  precedent  est  facultatif  et peut etre rencontre au
              plus une fois.
       *      L'element precedent peut etre rencontre zero ou plusieurs fois.
       +      L'element precedent peut etre rencontre une ou plusieurs fois.
       {n}    L'element precedent doit correspondre exactement n fois.
       {n,}   L'element precedent doit correspondre n fois ou plus.
       {,m}   L'element precedent doit correspondre au plus m fois.
       {n,m}  L'element precedent doit correspondre au moins n fois,  mais  au
              plus m fois.

   Concat'enations
       Deux  expressions  rationnelles peuvent etre juxtaposees ; l'expression
       resultante correspondra a toute chaine formee par la  juxtaposition  de
       deux sous-chaines correspondant respectivement aux deux expressions.

   Alternatives
       Deux  expressions  rationnelles  peuvent  etre  reliees par l'operateur
       infixe | ; l'expression resultante  correspondra  a  toute  chaine  qui
       comporte l'une ou l'autre des deux expressions.

   Priorit'es
       Les  repetitions  ont  priorite sur les concatenations, qui a leur tour
       ont priorite  sur  les  alternatives.  Une  sous-expression  peut  etre
       entouree  par  des  parentheses pour modifier ces regles de priorite et
       former une expression.

   R'ef'erences arri`eres et sous-expressions
       La reference inverse \n, ou n est un chiffre unique,  correspond  a  la
       sous-chaine  deja mise en correspondance avec la n-ieme sous-expression
       rationnelle entre parentheses.

   Expressions rationnelles basiques et 'etendues
       Dans les expressions rationnelles simples, les meta-caracteres ?, +, {,
       |,  (,  et ) perdent leur signification speciale, il faut utiliser a la
       place leur version avec la contre-oblique \?, \+, \{, \|, \(, et \).

       La version traditionnelle d'egrep ne connait pas le  meta-caractere  {,
       et  certaines  implementations d'egrep utilisent \{ a la place, si bien
       que des scripts shell portables devraient  eviter  {  dans  les  motifs
       d'egrep et utiliser [{] pour designer un caractere {.

       GNU  grep -E  essaie  d'emuler  l'usage traditionnel en supposant que {
       n'est pas special au cas ou il  rendrait  invalide  l'expression  qu'il
       commence.  Par  exemple,  la  commande  shell grep -E '{1' recherche la
       chaine composee des deux caracteres {1 au lieu de signaler  une  erreur
       de  syntaxe.  POSIX.2  permet  ce comportement comme une extension a la
       norme, mais les scripts portables devraient l'eviter.

VARIABLES D'ENVIRONNEMENT

       Le comportement de grep est modifie par les  variables  d'environnement
       suivantes :

       Les  parametres  regionaux pour la categorie LC_foo est definie par les
       trois variables d'environnement LC_ALL, LC_truc, LANG, dans cet  ordre.
       La  variable  positionnee  en premier determine le choix des parametres
       regionaux.  Par  exemple,  si  LC_ALL  n'est  pas   positionnee,   mais
       LC_MESSAGES  vaut fr_FR, alors le francais est utilise pour l'affichage
       des messages. Par  defaut  << C >>  est  utilisee  si  aucune  variable
       d'environnement n'est trouvee, si le catalogue des parametres regionaux
       n'est pas installe ou bien si grep a ete compile sans le  support  pour
       les langues nationales (NLS).

       GREP_OPTIONS
              Cette  variable  definit  des  options qui seront ajoutees avant
              n'importe quelle option explicite de la ligne de  commande.  Par
              exemple,  si  GREP_OPTIONS  vaut << --binary-files=without-match
              --directories=skip >>,  grep  se  comporte  comme  si  les  deux
              options   --binary-files=without-match   et   --directories=skip
              avaient ete specifiees avant les options explicites. Differentes
              options   peuvent   etre   separees  par  des  espaces,  et  une
              contre-oblique supprime la signification speciale  du  caractere
              suivant,  ce  qui  permet  de specifier une option contenant une
              espace ou une contre-oblique.

       GREP_COLOR
              Cette variable specifie  la  couleur  utilisee  pour  mettre  en
              evidence  le  texte qui correspond (et n'est pas vide). Elle est
              depreciee en faveur de GREP_COLORS, mais est encore  geree.  Les
              capacites mt, ms et mc de GREP_COLORS sont plus prioritaires que
              celles-ci. Cette variable ne peut que specifier la couleur  pour
              mettre  en  evidence  le  texte non vide qui correspond dans une
              ligne qui correspond (une ligne selectionnee quand  l'option  de
              la  ligne  de  commande  -v  n'est pas utilisee, ou une ligne de
              contexte quand -v est  specifiee).  La  valeur  par  defaut  est
              01;31,  ce  qui  correspond a une fonte grasse, avec une couleur
              d'encre rouge avec le fond par defaut du terminal.

       GREP_COLORS
              Specifier les couleurs et autres attributs utilises pour  mettre
              en  evidence differentes parties de la sortie. Sa valeur est une
              liste de capacites separees par des deux-points,  qui  vaut  par
              defaut   ms=01;31:mc=01;31:sl=:cx=:fn=35:ln=32:bn=32:se=36  sans
              les capacites booleennes rv et ne (qui prennent alors la  valeur
              << false >>, faux). Les capacites gerees sont les suivantes :

              sl=    Sous-chaine SGR (<< Select Graphic Rendition >>) pour les
                     lignes entieres selectionnees  (c'est-a-dire  les  lignes
                     qui  correspondent quand l'option en ligne de commande -v
                     n'est pas utilisee, ou les lignes  qui  ne  correspondent
                     pas  quand  -v  est  specifiee). Si cependant la capacite
                     booleenne rv et l'option en ligne  de  commande  -v  sont
                     toutes  deux  specifiees,  ca  s'applique  a la place aux
                     lignes de  contexte  qui  correspondent.  La  valeur  par
                     defaut  est  vide  (c'est-a-dire la paire de couleurs par
                     defaut du terminal).

              cx=    Sous-chaine SGR pour  les  lignes  de  contexte  entieres
                     (c'est-a-dire  les  lignes qui ne correspondent pas quand
                     l'option en ligne de commande -v n'est pas  utilisee,  ou
                     les  lignes qui correspondent quand -v est specifiee). Si
                     cependant la capacite booleenne rv et l'option  en  ligne
                     de commande -v sont toutes deux specifiees, ca s'applique
                     a la place aux lignes qui ne correspondent pas. La valeur
                     par  defaut  est  vide (c'est-a-dire la paire de couleurs
                     par defaut du terminal).

              rv     Valeur  booleenne  qui  inverse  la   signification   des
                     capacites  sl=  et  cx= quand la ligne de commande -v est
                     specifiee. La valeur  par  defaut  est  le  booleen  faux
                     (c'est-a-dire la capacite est omise).

              mt=01;31
                     Sous-chaine  SGR  pour  le  texte non vide qui correspond
                     dans les lignes qui correspondent (c'est-a-dire une ligne
                     selectionnee quand l'option en ligne de commande -v n'est
                     pas utilisee, ou une  ligne  de  contexte  quand  -v  est
                     specifiee).  L'utiliser  est  equivalent  a utiliser a la
                     fois ms= et mc= avec la meme valeur. La valeur par defaut
                     correspond  a  une fonte grasse, avec une couleur d'encre
                     rouge sur le fond de la ligne en cours.

              ms=01;31
                     Sous-chaine SGR pour le texte  non  vide  qui  correspond
                     dans  une  ligne selectionnee (ce n'est utilise que quand
                     l'option en ligne de commande  -v  n'est  pas  utilisee).
                     L'effet  de  la  capacite  sl= (ou cx= si rv est activee)
                     reste actif quand c'est utilise.  La  valeur  par  defaut
                     correspond  a  une fonte grasse, avec une couleur d'encre
                     rouge sur le fond de la ligne en cours.

              mc=01;31
                     Sous-chaine SGR pour le texte  non  vide  qui  correspond
                     dans  les  lignes de contexte (ce n'est utilise que quand
                     l'option en ligne de commande  -v  n'est  pas  utilisee).
                     L'effet  de  la  capacite  cx= (ou sl= si rv est activee)
                     reste actif quand c'est utilise.  La  valeur  par  defaut
                     correspond  a  une fonte grasse, avec une couleur d'encre
                     rouge sur le fond de la ligne en cours.

              fn=35  Sous-chaine SGR pour les noms de  fichier  qui  prefixent
                     les  lignes de contenu. La valeur par defaut correspond a
                     du texte de couleur magenta sur le  fond  par  defaut  du
                     terminal.

              ln=32  Sous-chaine  SGR  pour les numeros de ligne qui prefixent
                     les lignes de contenu. La valeur par defaut correspond  a
                     du  texte  de  couleur  verte  sur  le fond par defaut du
                     terminal.

              bn=32  Sous-chaine SGR pour les emplacements qui  prefixent  les
                     lignes  de  contenu. La valeur par defaut correspond a du
                     texte  de  couleur  verte  sur  le  fond  par  defaut  du
                     terminal.

              se=36  Sous-chaine  SGR  pour  les  separateurs qui sont inseres
                     entre les champs des lignes selectionnees (:), entre  les
                     champs des lignes de contexte (-) et entre les groupes de
                     lignes adjacentes quand un contexte non nul est  specifie
                     (--).  La  valeur  par  defaut  correspond  a du texte de
                     couleur cyan sur le fond par defaut du terminal.

              ne     Valeur booleenne qui evite l'effacement de la fin  de  la
                     ligne  en utilisant une sequence EL (<< Erase in Line >>,
                     ou en francais << effacement en ligne >>) vers la  droite
                     (\33[K)  a  chaque  fois qu'un element colore se termine.
                     C'est necessaire pour les terminaux sur lesquels EL n'est
                     pas gere. Sinon, c'est aussi utile pour les terminaux sur
                     lesquels     la     capacite      booleenne      terminfo
                     << back_color_erase >> (bce) ne s'applique pas, quand les
                     couleurs de mise en evidence ne touchent pas a la couleur
                     de  fond,  quand  EL  est  trop  lent  ou  cause  trop de
                     scintillements. La valeur par defaut est le booleen  faux
                     (c'est-a-dire que la capacite n'est pas activee).

              Notez   que   les   capacites  booleenne  n'ont  pas  de  partie
              << =... >>. Elles sont omises par defaut (ce  qui  correspond  a
              une  valeur  booleenne  fausse) et deviennent vrai si elles sont
              specifiees.

              Voir  la  section  Select  Graphic  Rendition  (SGR)   dans   la
              documentation  du terminal texte utilise pour avoir la liste des
              valeurs autorisees et  leur  signification  comme  attributs  de
              caractere.  Ces  valeurs  de  sous-chaines sont des entiers sous
              forme  decimale  et  peuvent  etre  concatenees  a   l'aide   de
              points-virgules.  grep  se charge d'assembler le resultat en une
              sequence  SGR  complete  (\33[...m).  Les  valeurs  courantes  a
              concatener   sont   entre  autres  1  (gras),  4  (souligne),  5
              (clignotant), 7 (inverse), 39 (couleur de trait par defaut),  30
              a  37  (couleurs  de  trait), 90 a 97 (couleurs de trait en mode
              16 couleurs), 38;5;0 a 38;5;255 (couleurs de trait en mode 88 et
              256 couleurs),  49  (couleur  de  fond  par  defaut),  40  a  47
              (couleurs de  fond),  100  a  107  (couleurs  de  fond  en  mode
              16 couleurs)  et  48;5;0 a 48;5;255 (couleurs de fond en mode 88
              et 256 couleurs).

       LC_ALL, LC_COLLATE, LANG
              Ces variables specifient le choix des parametres regionaux  pour
              la  categorie  LC_COLLATE,  qui determine l'ordre des caracteres
              utilise pour l'interpretation des intervalles tels que [a-z].

       LC_ALL, LC_CTYPE, LANG
              Ces variables specifient le choix des parametres regionaux  pour
              la  categorie  LC_CTYPE  qui  determine  le codage de caracteres
              utilise,  par  exemple  pour  indiquer  quels  caracteres   sont
              consideres comme etant des espaces.

       LC_ALL, LC_MESSAGES, LANG
              Ces  variables specifient le choix des parametres regionaux pour
              la categorie LC_MESSAGES, qui determine la langue  utilisee  par
              grep  pour  ses messages. Par defaut, avec << C >>, les messages
              sont en anglais americain.

       POSIXLY_CORRECT
              Si cette  variable  est  positionnee,  grep  se  comporte  comme
              indique  dans  la  norme  POSIX.2.  Sinon, grep se comporte plus
              comme les  autres  programmes  GNU.  POSIX.2  requiert  que  les
              options  qui  suivent  des  noms  de fichiers soient considerees
              aussi comme des noms de fichiers. Par defaut, ces  options  sont
              deplacees  avant  la  liste des operandes et sont traitees comme
              des  options.  POSIX.2  requiert  aussi  que  les  options   non
              reconnues  soient considerees comme << illegales >> ; mais comme
              elles  n'enfreignent  pas  vraiment  les  regles,   elles   sont
              rapportees    comme    etant    << invalides >>    par   defaut.
              POSIXLY_CORRECT         desactive         aussi         l'option
              _N_GNU_nonoption_argv_flags_, qui est decrite plus bas.

       _N_GNU_nonoption_argv_flags_
              (Ici, N est l'identifiant numerique du processus de grep). Si le
              i-ieme caractere de la valeur de cette variable  d'environnement
              vaut  1,  le  i-ieme  operande de grep n'est pas considere comme
              etant une option, meme s'il semble l'etre. Un shell peut  placer
              cette  variable  dans l'environnement de chaque commande lancee,
              pour specifier quels operandes sont le resultat du  remplacement
              de  meta-caracteres et ne doivent donc pas etre consideres comme
              des  options.  Ce  comportement   n'est   present   qu'avec   la
              bibliotheque C de GNU, et seulement si POSIXLY_CORRECT n'est pas
              positionnee.

CODE DE RETOUR

       Le code de sortie vaut 0 si des lignes sont trouvees  et  1  si  aucune
       n'est  trouvee.  Si  une  erreur  survient,  le  code de sortie vaut 2.
       (Note : pour une gestion des erreurs POSIX, vous devriez tester  si  le
       code de sortie vaut 2 ou une valeur superieure.

COPYRIGHT

       Copyright 1998-2000, 2002, 2005-2010 Free Software Foundation, Inc.

       Ce  logiciel  est  libre ;  voir  les  sources  pour  les conditions de
       reproduction. AUCUNE  garantie  n'est  donnee,  pas  meme  la  garantie
       implicite de COMMERCIALISATION ni d'ADEQUATION A UN BESOIN PARTICULIER.

BOGUES

   Remonter des bogues
       Envoyez    les    rapports    de   bogue   ([ndt]   en   anglais !)   a
       <bug-grep@gnu.org>, une  liste  de  diffusion  dont  la  page  web  est
       <http://lists.gnu.org/mailman/listinfo/bug-grep>.  Le logiciel de suivi
       des   bogues   sur   Savannah   de   grep   est   situe   a   l'adresse
       <http://savannah.gnu.org/bugs/?group=grep>.

   Bogues connus
       Dans  les  constructions {n,m} de grandes valeurs de repetition peuvent
       pousser grep a  utiliser  beaucoup  de  memoire.  D'autres  expressions
       rationnelles  tordues peuvent prendre un temps tres long et mener a une
       insuffisance de memoire.

       Les references arrieres sont tres lentes et peuvent demander  un  temps
       tres important (exponentiel).

VOIR AUSSI

   Pages de manuel
       awk(1),  cmp(1),  diff(1),  find(1), gzip(1), perl(1), sed(1), sort(1),
       xargs(1),   zgrep(1),   mmap(2),   read(2),   pcre(3),   pcresyntax(3),
       pcrepattern(3), terminfo(5), glob(7), regex(7).

   POSIX Page de manuel du programmeur
       grep(1p).

   Documentation TeXinfo
       La  documentation complete de grep est disponible au format TeXinfo. Si
       info et grep sont correctement installes, la commande

              info grep

       devrait vous donner acces au manuel complet de grep.

NOTES

       GNU's not Unix, but Unix is a beast; its plural form is Unixen.

TRADUCTION

       Cette page de manuel a ete traduite par Christophe Blaess  en  1997  et
       mise  a jour par Denis Barbier jusqu'en 2005.  La version presente dans
       Debian est dorenavant maintenue par Luc Froidefond <luc DOT  froidefond
       AT free DOT fr> et les membres de la liste <debian-l10n-french AT lists
       DOT debian DOT org>.  Veuillez signaler toute erreur de traduction  par
       un rapport de bogue sur le paquet manpages-fr-extra.