Provided by: devscripts_2.11.1ubuntu3_i386 bug

NOM

       uupdate - Mettre a jour un paquet source depuis une version amont

SYNOPSIS

       uupdate [options] nouvelle_archive_amont [version]
       uupdate [options] --patch|-p fichier_rustine

DESCRIPTION

       uupdate  modifie  une archive source Debian existante pour integrer une
       mise a jour amont fournie  par  une  rustine,  ou  une  archive  source
       complete.  L'utilitaire  doit etre invoque depuis le repertoire de plus
       haut niveau de l'ancien repertoire des sources, et si  un  nom  relatif
       est  donne  pour la nouvelle archive ou rustine, la recherche demarrera
       par le repertoire d'execution puis relativement au repertoire parent de
       l'arborescence  des  sources. (Par exemple, si le fichier changelog est
       /usr/local/src/toto/toto-1.1/debian/changelog, alors  l'archive  ou  la
       rustine  sera recherchee relativement a /usr/local/src/toto). Notez que
       l'archive ou la rustine ne peuvent pas se trouver  dans  l'arborescence
       des  sources  elle-meme.  Les  details complets sur ce que fait le code
       sont donnes plus bas.

       Les types de fichier pris en  charge  pour  le  code  source  sont  les
       archives .tar.gz, .tar.bz2, .tar.Z, .tgz, .tar, .tar.lzma, .tar.xz, .7z
       et .zip. Les archives de code source  non  compressees  sont  egalement
       gerees,  il  suffit  dans ce cas de donner le nom du repertoire du code
       source. Les types de fichier pour les rustines sont  les  fichiers  non
       compresses  ou  compresses  avec  gzip,  bzip2, lzma, ou xz. Le type de
       fichier est identifie par le nom du fichier, qui doit donc utiliser  un
       suffixe standard.

       uupdate  est  en regle generale capable de deduire le numero de version
       grace au nom de l'archive source (si ce numero de version  ne  contient
       que  des  chiffres  et points). En cas d'echec, vous devez specifier le
       numero de version explicitement (sans le numero  de  livraison  Debian,
       qui  sera  toujours  initialise  a  << 1 >>,  ou << 0ubuntu1 >> sur les
       systemes  Ubuntu  reconnus).  Cela  peut  se  faire  avec  les  options
       --upstream-version  ou -v ou, dans le cas d'une archive, avec un numero
       de version a la fin du nom de  fichier.  (La  raison  d'etre  de  cette
       deuxieme  methode  est  que  uupdate peut alors etre appele directement
       depuis uscan.)

       Comme uupdate utilise debuild pour nettoyer  l'archive  actuelle  avant
       d'essayer  d'appliquer une rustine, il accepte les options --rootcmd ou
       -r pour specifier la commande a utiliser pour  obtenir  les  droits  du
       superutilisateur. Par defaut, fakeroot est utilise.

       Lorsqu'une  archive  est  creee, les sources amont vierges doivent etre
       utilisees pour creer le fichier .orig.tar.gz tant  que  possible.  Cela
       signifie  qu'une  somme  MD5 ou tout autre moyen peut etre utilise pour
       facilement comparer les sources amont et la copie Debian de la  version
       amont.  C'est  le  comportement  par defaut, qui peut etre desactive en
       utilisant l'option --no-pristine decrite ci-dessous.

OPTIONS

       Voici un resume de ce qui est explique ci-dessus.

       --upstream-version version, -v version
              Indique explicitement le numero de version du paquet amont.

       --rootcmd          commande-pour-devenir-superutilisateur,           -r
       commande-pour-devenir-superutilisateur
              Indique  la commande utilisee pour devenir superutilisateur pour
              la construction du paquet, et qui sera passee  a  debuild(1)  si
              elle est fournie.

       --pristine, -u
              Traite  les  sources  comme les sources amont vierges et cree un
              lien symbolique vers <paquet>_<version>.orig.tar.gz si possible.
              Cette  option  est  sans  importance pour les rustines. C'est le
              comportement par defaut.

       --no-pristine
              Ne    cherche    pas    a    creer    de     lien     symbolique
              <paquet>_<version>.orig.tar.gz

       --symlink, -s
              Cree  simplement  un  lien  symbolique lors du deplacement de la
              nouvelle archive  amont  .tar.gz  vers  son  nouvel  emplacement
              <paquet>_<version>.orig.tar.gz.  Il  s'agit  du comportement par
              defaut.

       --no-symlink
              Copie l'archive .tar.gz amont au nouvel emplacement au  lieu  de
              faire un lien symbolique.

       --no-conf, --noconf
              Ne  lire  aucun  fichier de configuration. L'option ne peut etre
              utilisee qu'en premiere position de la ligne de commande.

       --help, -h
              Afficher un message d'aide et quitter avec succes.

       --version
              Afficher la version et le copyright, puis quitter avec succes.

VARIABLES DE CONFIGURATION

       Les   deux   fichiers   de   configuration   /etc/devscripts.conf    et
       ~/.devscripts  sont evalues dans cet ordre pour regler les variables de
       configuration. Des options de ligne de commande peuvent etre  utilisees
       pour   ecraser  les  parametres  des  fichiers  de  configuration.  Les
       variables d'environnement sont ignorees  a  cette  fin.  Les  variables
       actuellement identifiees sont :

       UUPDATE_PRISTINE
              Si  elle  est  definie  a  no,  alors  c'est  comme  si l'option
              --no-pristine etait utilisee.

       UUPDATE_SYMLINK_ORIG
              Si elle  est  definie  a  no,  alors  c'est  comme  si  l'option
              --no-symlink etait utilisee.

       UUPDATE_ROOTCMD
              Equivaut a utiliser l'option --rootcmd.

ACTIONS EFFECTU'EES SUR UNE ARCHIVE

       R'ecup'eration du num'ero de version
              A  moins  que le numero de version ne soit explicitement fourni,
              le nom de l'archive est analyse pour rechercher une sequence  de
              chiffres  separes  par des points. Si quelque chose comme ca est
              trouve, ce sera utilise comme nouveau numero de  version  amont.
              Sinon, le processus est interrompu.

       Cr'eation de l'archive .orig.tar.gz
              Si  les options --pristine ou -u sont utilisees et que l'archive
              amont est une archive .tar.gz ou .tgz,  alors  elle  est  copiee
              directement dans <paquet>_<version>.orig.tar.gz.

       D'ecompression
              L'archive  est decompressee et placee dans un repertoire avec le
              nom defini dans la Charte Debian : paquet-version_amont.orig. Le
              processus est interrompu si ce repertoire existe deja.

       Application de la rustine
              La  rustine  (<< patch >>)  .diff.gz  de la version actuelle est
              appliquee a l'archive decompressee. Un  message  d'avertissement
              est affiche avant de quitter avec une valeur de retour non nulle
              si la rustine ne s'applique pas sans probleme ou si elle n'a pas
              ete  trouvee.  La  liste  des  rustines  rejetees  est egalement
              affichee. Le fichier debian/rules est rendu executable  et  tous
              les fichiers .orig crees par patch sont detruits.

       Mise `a jour du fichier changelog
              Une  entree  du  fichier  changelog avec la nouvelle version est
              generee avec  le  texte  << New  upstream  release >>  (nouvelle
              version amont).

              Sur  les  systemes Ubuntu, la detection dpkg-vendor est utilisee
              pour configurer le numero de livraison Debian a  << 0ubuntu1 >>.
              Vous devriez ensuite modifier debian/changelog vous-meme.

ACTIONS APPLIQU'EES `A UN FICHIER DE RUSTINES

       R'ecup'eration du num'ero de version
              A moins qu'un numero de version ne soit explicitement fourni, le
              fichier de rustines est analyse afin de rechercher une  sequence
              de  chiffres  separes  par des points. Si une telle sequence est
              trouvee, elle est  utilisee  comme  nouveau  numero  de  version
              amont. Sinon, le processus est interrompu.

       Nettoyage de l'arborescence source actuelle
              La  commande  debuild  clean  est  executee  dans  l'archive  de
              l'architecture source Debian pour la nettoyer. Si une option  -r
              est fournie a uupdate, elle est passee a debuild.

       Application de la rustine
              L'archive  source actuelle (.orig.tar.gz) est decompressee et la
              rustine est appliquee aux sources originelles. En cas de succes,
              le  repertoire  .orig est renomme de facon a refleter le nouveau
              numero de version, et le repertoire  source  Debian  actuel  est
              copie  vers  un  repertoire  avec  le nouveau numero de version.
              Sinon, le processus est interrompu. La rustine est  appliquee  a
              la  nouvelle  copie  du  repertoire  source  Debian.  Le fichier
              debian/rules est rendu executable, et tous  les  fichiers  .orig
              crees  par  patch  sont  detruits.  En  cas  de probleme lors de
              l'application de la rustine, un avertissement est affiche et  le
              programme quittera avec une valeur de retour non nulle.

       Mise `a jour du fichier changelog
              Une  entree  du  fichier  changelog avec la nouvelle version est
              generee avec  le  texte  << New  upstream  release >>  (nouvelle
              version amont).

              Sur  les  systemes Ubuntu, la detection dpkg-vendor est utilisee
              pour configurer le numero de livraison Debian a  << 0ubuntu1 >>.
              Vous devriez ensuite modifier debian/changelog vous-meme.

VOIR AUSSI

       debuild(1),    fakeroot(1),    patch(1),    la    Charte    Debian   et
       devscripts.conf(5).

AUTEUR

       La version initiale de uupdate  a  ete  ecrite  par  Christoph  Lameter
       <clameter@debian.org>. Plusieurs modifications et ameliorations ont ete
       apportees par Julian Gilbey <jdg@debian.org>.

TRADUCTION

       Ce document est une traduction, maintenue  a  l'aide  de  l'outil  po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/>   par   l'equipe   de   traduction
       francophone du projet Debian.

       Nicolas Francois, Guillaume Delacour, Cyril Brulebois,  Thomas  Huriaux
       et David Prevot ont realise cette traduction.

       L'equipe  de  traduction a fait le maximum pour realiser une adaptation
       francaise de qualite.  Veuillez signaler toute erreur de traduction  en
       ecrivant  a  <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de
       bogue sur le paquet devscripts.

       La version anglaise  la  plus  a  jour  de  ce  document  est  toujours
       consultable en ajoutant l'option << -L C >> a la commande man.