Provided by: manpages-fr-dev_3.27fr1.4-1_all bug

NOM

       swapon,  swapoff  - Activer/desactiver un fichier ou un peripherique de
       swap

SYNOPSIS

       #include <unistd.h>
       #include <asm/page.h> /* pour avoir PAGE_SIZE */
       #include <sys/swap.h>

       int swapon(const char *path, int swapflags);
       int swapoff(const char *path);

DESCRIPTION

       swapon() active le swap sur le fichier ou le peripherique bloc  indique
       dans  path.  swapoff() arrete le swap sur le fichier ou le peripherique
       bloc indique dans path.

       swapon() utilise un argument swapflags.  Si  cet  argument  a  son  bit
       SWAP_FLAG_PREFER a 1, la nouvelle zone de swap disposera d'une priorite
       plus elevee que la zone de swap  par  defaut.  La  priorite  est  codee
       ainsi :

       (prio << SWAP_FLAG_PRIO_SHIFT) & SWAP_FLAG_PRIO_MASK

       Cette  fonction  ne  peut  etre appelee que par un processus privilegie
       (qui a la capacite CAP_SYS_ADMIN.

   Priorit'e
       Chaque zone de swap a une priorite, haute ou  basse.  La  priorite  par
       defaut  est  basse.  Parmi les zones de basses priorites, les nouvelles
       zones sont toujours affectees d'une priorite  inferieure  a  celle  des
       zones precedentes.

       Toutes les priorites fixees avec l'argument swapflags sont plus elevees
       que la priorite par defaut.  Elles  peuvent  prendre  n'importe  quelle
       valeur  positive  ou  nulle  choisie par l'appelant. Plus la valeur est
       haute, plus la priorite est elevee.

       Les pages de swap sont allouees dans les zones par ordre decroissant de
       priorite.  Pour  des  zones de priorite differentes, la plus haute sera
       toujours remplie entierement avant d'utiliser la zone de priorite  plus
       faible.  Si deux ou plus de zones ont la meme priorite, et qu'il s'agit
       de la plus haute  priorite  disponible,  les  pages  sont  allouees  en
       utilisant un algorithme Round-Robin entre elles.

       Sur  Linux  1.3.6,  le  noyau suit generalement ces regles, mais il y a
       parfois des exceptions.

VALEUR RENVOY'EE

       S'il reussit, cet appel systeme renvoie 0. S'il echoue, il  renvoie  -1
       et remplit errno en consequence.

ERREURS

       EBUSY  (pour  swapon())  Le  chemin  path est deja utilise comme espace
              d'echange.

       EINVAL Le  fichier  path  existe,  mais  ne  reference  ni  un  fichier
              ordinaire,  ni  un peripherique bloc. Ou bien, pour swapon(), le
              fichier indique ne contient pas de signature de swap correcte ou
              reside  sur  un  systeme  de fichiers en memoire comme tmpfs. Ou
              bien, pour swapoff(), path  n'est  pas  actuellement  un  espace
              d'echange.

       ENFILE La  limite  du nombre total de fichiers ouverts sur le systeme a
              ete atteinte.

       ENOENT path n'existe pas.

       ENOMEM Pas assez de memoire pour demarrer le swapping.

       EPERM  L'appelant n'a pas  la  capacite  CAP_SYS_ADMIN,  ou  le  nombre
              maximal  de  fichiers  d'echange  est  atteint ; voir la section
              NOTES.

CONFORMIT'E

       Ces fonctions sont specifiques a Linux et ne doivent pas etre employees
       dans  des  programmes  destines  a etre portables. Le deuxieme argument
       swapflags a ete introduit dans Linux 1.3.2.

NOTES

       La partition ou le fichier doivent etre prepares par mkswap(8).

       Le nombre de fichiers d'echange qui peuvent etre  utilises  est  limite
       par  la  constante  MAX_SWAPFILES  du  noyau.  Avant  le  noyau 2.4.10,
       MAX_SWAPFILES valait 8 ;  depuis  Linux  2.4.10,  il  vaut  32.  Depuis
       2.6.18, cette limite est decrementee de 2 (et vaut donc 30) si le noyau
       est compile avec l'option CONFIG_MIGRATION (qui reserve deux entrees de
       table  de swap pour les possibilites de migration offertes par mbind(2)
       et  migrate_pages(2)).  Depuis  Linux  2.6.32,  la  limite  est  encore
       decrementee   de   1   si   le   noyau   est   compile   avec  l'option
       CONFIG_MEMORY_FAILURE.

VOIR AUSSI

       mkswap(8), swapoff(8), swapon(8)

COLOPHON

       Cette page fait partie de  la  publication  3.27  du  projet  man-pages
       Linux.  Une description du projet et des instructions pour signaler des
       anomalies      peuvent      etre       trouvees       a       l'adresse
       <URL:http://www.kernel.org/doc/man-pages/>.

TRADUCTION

       Depuis  2010,  cette  traduction est maintenue a l'aide de l'outil po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/>   par   l'equipe   de   traduction
       francophone        au        sein        du       projet       perkamon
       <URL:http://perkamon.alioth.debian.org/>.

       Christophe Blaess  <URL:http://www.blaess.fr/christophe/>  (1996-2003),
       Alain   Portal  <URL:http://manpagesfr.free.fr/>  (2003-2006).   Julien
       Cristau et l'equipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

       Veuillez  signaler  toute  erreur   de   traduction   en   ecrivant   a
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir acces a la version anglaise de  ce  document
       en utilisant la commande << man -L C <section> <page_de_man> >>.