Provided by: manpages-fr-dev_3.27fr1.4-1_all bug

NOM

       memfrob - Crypter une zone de memoire

SYNOPSIS

       #define _GNU_SOURCE             /* See feature_test_macros(7) */
       #include <string.h>

       void *memfrob(void *s, size_t n);

DESCRIPTION

       La  fonction  memfrob()  chiffre  les  n  premiers octets de la zone de
       memoire s en effectuant un OU-exclusif entre chaque octet et le  nombre
       42.  L'effet inverse est obtenu en rappelant a nouveau memfrob() sur la
       zone chiffree.

       Notez que cette  fonction  n'est  pas  vraiment  un  cryptage,  car  la
       constante  du  OU  exclusif  est  fixee. Elle est simplement utile pour
       cacher des chaines de texte clair.

VALEUR RENVOY'EE

       La fonction memfrob() renvoie un pointeur sur la zone memoire chiffree.

CONFORMIT'E

       La fonction memfrob() est specifique a la bibliotheque GNU C.

VOIR AUSSI

       strfry(3)

COLOPHON

       Cette page fait partie de  la  publication  3.27  du  projet  man-pages
       Linux.  Une description du projet et des instructions pour signaler des
       anomalies      peuvent      etre       trouvees       a       l'adresse
       <URL:http://www.kernel.org/doc/man-pages/>.

TRADUCTION

       Depuis  2010,  cette  traduction est maintenue a l'aide de l'outil po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/>   par   l'equipe   de   traduction
       francophone        au        sein        du       projet       perkamon
       <URL:http://perkamon.alioth.debian.org/>.

       Christophe Blaess  <URL:http://www.blaess.fr/christophe/>  (1996-2003),
       Alain  Portal  <URL:http://manpagesfr.free.fr/> (2003-2006).  Florentin
       Duneau et l'equipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

       Veuillez  signaler  toute  erreur   de   traduction   en   ecrivant   a
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir acces a la version anglaise de  ce  document
       en utilisant la commande << man -L C <section> <page_de_man> >>.