Provided by: manpages-fr-dev_3.27fr1.4-1_all bug

NOM

       termios,  tcgetattr,  tcsetattr, tcsendbreak, tcdrain, tcflush, tcflow,
       cfmakeraw,   cfgetospeed,   cfgetispeed,   cfsetispeed,    cfsetospeed,
       cfsetspeed - Configuration du terminal

SYNOPSIS

       #include <termios.h>
       #include <unistd.h>

       int tcgetattr(int fd, struct termios *termios_p);

       int tcsetattr(int fd, int optional_actions,
                     const struct termios *termios_p);

       int tcsendbreak(int fd, int dur'ee);

       int tcdrain(int fd);

       int tcflush(int fd, int queue_selector);

       int tcflow(int fd, int action);

       void cfmakeraw(struct termios *termios_p);

       speed_t cfgetispeed(const struct termios *termios_p);

       speed_t cfgetospeed(const struct termios *termios_p);

       int cfsetispeed(struct termios *termios_p, speed_t vitesse);

       int cfsetospeed(struct termios *termios_p, speed_t vitesse);

       int cfsetspeed(struct termios *termios_p, speed_t vitesse);

   Exigences  de  macros  de  test de fonctionnalites pour la glibc (consultez
   feature_test_macros(7)) :

       cfsetspeed(), cfmakeraw() : _BSD_SOURCE

DESCRIPTION

       Les fonctions termios  etablissent  une  interface  generale  pour  les
       terminaux,   permettant   de   controler  les  ports  de  communication
       asynchrone.

   La structure termios
       Plusieurs fonctions decrites ici utilisent un  argument  termios_p  qui
       est  un pointeur sur une structure termios. Cette structure contient au
       moins les membres suivants :

           tcflag_t c_iflag;      /* modes d'entree */
           tcflag_t c_oflag;      /* modes de sortie */
           tcflag_t c_cflag;      /* modes de controle */
           tcflag_t c_lflag;      /* modes locaux */
           cc_t     c_cc[NCCS];   /* caracteres de controle */

       Les valeurs qui peuvent etre  mises  dans  ces  membres  sont  decrites
       ci-dessous. Dans le cas des quatre premiers membres, les definitions de
       certains des modes associes qui peuvent etre utilises ne  sont  exposes
       que  si  une  macro  est  definie pour des tests specifiques (consultez
       feature_test_macros(7)), comme indique entre crochets (<< [] >>).

       Dans les descriptions ci-dessous, << pas dans POSIX >> signifie que  la
       valeur n'est pas specifiee dans POSIX.1-2001, et << XSI >> signifie que
       la valeur est specifiee  dans  POSIX.1-2001  comme  faisant  partie  de
       l'extension XSI.

       Constante pour l'attribut c_iflag :

       IGNBRK Ignorer les signaux BREAK en entree.

       BRKINT Si  IGNBRK est indique, un caractere BREAK en entree est ignore.
              S'il n'est pas indique, mais si BRKINT  est  present,  alors  un
              BREAK  videra  les files d'attente en entree et sortie, et si le
              terminal controle un groupe de processus  au  premier  plan,  un
              signal SIGINT sera envoye a ce groupe. Si ni IGNBRK ni BRKINT ne
              sont indiques, un caractere BREAK sera lu comme un caractere nul
              (<< \0 >>),  sauf  si  PARMRK est present, auquel cas il sera lu
              comme une sequence \377 \0 \0.

       IGNPAR Ignorer les erreurs de format et de parite.

       PARMRK Si IGNPAR n'est pas indique, un caractere ayant  une  erreur  de
              parite  ou  de  format est prefixe avec \377 \0. Si ni IGNPAR ni
              PARMRK ne sont indiques, un caractere contenant  une  erreur  de
              parite ou de format est lu comme \0.

       INPCK  Valider la verification de parite en entree.

       ISTRIP Eliminer le huitieme bit.

       INLCR  Convertir NL en CR en entree.

       IGNCR  Ignorer CR en entree.

       ICRNL  Convertir CR en NL en entree, sauf si IGNCR est indique.

       IUCLC  (Pas  dans  POSIX)  Transformer  les majuscules en minuscules en
              entree.

       IXON   Valider le controle de flux XON/XOFF en sortie.

       IXANY  (XSI) La sortie bloquee sera redemarree en tapant n'importe quel
              caractere.  Le  defaut est de ne redemarrer la sortie qu'avec le
              caractere START.

       IXOFF  Valider le controle de flux XON/XOFF en entree.

       IMAXBEL
              (Pas dans POSIX)  Faire  sonner  le  terminal  quand  le  tampon
              d'entree  est plein. Linux n'implemente pas ce bit, et considere
              qu'il est toujours actif.

       IUTF8 (depuis Linux 2.6.4)
              (Pas  dans  POSIX)  L'entree  est  en  UTF-8 ;  ceci  permet  au
              caractere  d'effacement de fonctionner correctement dans le mode
              << cooked >>.

       Constantes POSIX.1 pour l'attribut c_oflag :

       OPOST  Traitement en sortie dependant de l'implementation.

       Les autres constantes pour c_oflag sont definies dans POSIX.1-2001 sauf
       indication contraire.

       OLCUC  (Pas  dans  POSIX)  Convertir  les  minuscules  en majuscules en
              sortie.

       ONLCR  (XSI) Convertir NL en CR-NL en sortie.

       OCRNL  Convertir CR en NL en sortie.

       ONOCR  Ne pas emettre de CR en colonne 0.

       ONLRET Ne pas emettre de CR.

       OFILL  Utiliser des caracteres de remplissage  pour  le  delai,  plutot
              qu'une temporisation.

       OFDEL  (Pas  dans  POSIX)  Le  caractere  de  remplissage est ASCII DEL
              (0177). Sinon c'est ASCII NUL (<< \0 >>). (Non  implemente  dans
              Linux)

       NLDLY  Masque  du  delai de saut de ligne. Les valeurs sont NL0 et NL1.
              [Necessite _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE ou _XOPEN_SOURCE]

       CRDLY  Masque du delai de retour chariot. Les valeurs  sont  CR0,  CR1,
              CR2   ou   CR3.   [Necessite   _BSD_SOURCE  ou  _SVID_SOURCE  ou
              _XOPEN_SOURCE]

       TABDLY Masque du delai de  tabulation  horizontale.  Les  valeurs  sont
              TAB0,   TAB1,   TAB2,   TAB3  (ou  XTABS).  Une  valeur  TAB3  ,
              c'est-a-dire  XTABS,  convertit  les  tabulations   en   espaces
              (positions  toutes les huit colonnes). [Necessite _BSD_SOURCE ou
              _SVID_SOURCE ou _XOPEN_SOURCE]

       BSDLY  Masque du delai de retour en arriere  (backspace).  Les  valeurs
              sont   BS0  ou  BS1  (n'a  jamais  ete  implemente).  [Necessite
              _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE ou _XOPEN_SOURCE]

       VTDLY  Masque du delai de tabulation verticale. Les valeurs sont VT0 ou
              VT1.

       FFDLY  Masque  du  delai  de saut de page. Les valeurs sont FF0 ou FF1.
              [Necessite _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE ou _XOPEN_SOURCE]

       Constantes pour l'attribut c_cflag :

       CBAUD  (Pas dans POSIX) Masque  des  vitesses  (4+1  bits).  [Necessite
              _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE]

       CBAUDEX
              (Pas  dans POSIX) Masque etendu des vitesses (1 bit) inclus dans
              CBAUD. [Necessite _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE]

              POSIX dit que la vitesse est stockee dans une structure  termios
              sans   dire   precisement   ou,   et  fournit  cfgetispeed()  et
              cfsetispeed()  pour  la  lire  ou  l'ecrire.  Certains  systemes
              utilisent  les  bits  de  CBAUD  dans c_cflag, d'autres systemes
              utilisent  des  champs  distincts,  par  exemple  sg_ispeed   et
              sg_ospeed.

       CSIZE  Masque  de  longueur  des caracteres. Les valeurs sont CS5, CS6,
              CS7 ou CS8.

       CSTOPB Utiliser deux bits de stop plutot qu'un.

       CREAD  Valider la reception.

       PARENB Valider le codage de parite en sortie,  et  la  verification  de
              parite en entree.

       PARODD Si  le  bit PARODD est positionne, la parite en entree et sortie
              sera impaire ; sinon une parite paire est utilisee.

       HUPCL  Abaisser les signaux de controle du  modem  lorsque  le  dernier
              processus referme le peripherique (raccrochage).

       CLOCAL Ignorer les signaux de controle du modem.

       LOBLK  (Pas  POSIX)  Bloquer  la  sortie  depuis un niveau de shell non
              concurrent. Utilise par shl (shell layers). (Non implemente dans
              Linux)

       CIBAUD (Pas  dans  POSIX)  Masque  des vitesses d'entree. Les bits pour
              CIBAUD sont les memes que ceux de CBAUD,  decales  a  gauche  de
              IBSHIFT  bits.  [Necessite  _BSD_SOURCE  ou  _SVID_SOURCE]  (Non
              implemente dans Linux)

       CMSPAR (Pas dans POSIX)  Parite  fixe  (marque/espace  -  supporte  par
              certains peripheriques serie) ; si PARODD est positionne, le bit
              de parite est toujours a 1 ; si PARODD n'est pas positionne,  le
              bit  de  parite  est  toujours  a  0.  [Necessite _BSD_SOURCE ou
              _SVID_SOURCE]

       CRTSCTS
              (Pas  dans  POSIX)  Controle   de   flux   RTS/CTS.   [Necessite
              _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE]

       Constantes pour l'attribut c_lflag :

       ISIG   Lorsqu'un  caractere INTR, QUIT, SUSP ou DSUSP arrive, engendrer
              le signal correspondant.

       ICANON Active le mode canonique (decrit ci-dessous).

       XCASE  (Pas dans POSIX, non supporte sous Linux) Si ICANON est  indique
              egalement,  le  terminal  est  en mode majuscule uniquement. Les
              entrees sont converties en minuscules, sauf pour les  caracteres
              precedes  par  \.  En  sortie,  les  caracteres  majuscules sont
              precedes par \ et les minuscules sont converties en  majuscules.
              (Necessite _BSD_SOURCE, _SVID_SOURCE ou _XOPEN_SOURCE.)

       ECHO   Afficher les caracteres saisis.

       ECHOE  Si  ICANON  est  egalement  active,  la  touche  ERASE efface le
              caractere precedent, et WERASE efface le mot precedent.

       ECHOK  Si ICANON est egalement active, la touche KILL efface  la  ligne
              en cours.

       ECHONL Si ICANON est egalement active, afficher le caractere NL meme si
              ECHO n'est pas active.

       ECHOCTL
              (Pas dans POSIX) Si ECHO est egalement active,  les  signaux  de
              controle   ASCII  autres  que  TAB,  NL,  START,  et  STOP  sont
              representes par ^X, ou X est le caractere dont le code ASCII est
              superieur  de  0x40  a celui du signal de controle. Par exemple,
              0x08 (BS) est  represente  par  ^H.  [Necessite  _BSD_SOURCE  ou
              _SVID_SOURCE]

       ECHOPRT
              (Pas  dans  POSIX)  Si  ICANON  et IECHO sont aussi actives, les
              caracteres sont imprimes  lorsqu'ils  sont  effaces.  [Necessite
              _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE]

       ECHOKE (Pas  dans POSIX) Si ICANON est egalement active, la touche KILL
              efface chaque caractere de la ligne, comme indique par ECHOE  et
              ECHOPRT. [Necessite _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE]

       DEFECHO
              (Pas   dans   POSIX)  N'effectuer  l'affichage  que  lorsque  le
              caractere est lu. (Non implemente dans Linux)

       FLUSHO (Pas dans POSIX, non supporte sous Linux) Le  tampon  de  sortie
              est  vide.  Cet  attribut  est  declenche en tapant le caractere
              DISCARD. [Necessite _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE]

       NOFLSH Desactiver le vidage des files d'entree et de sortie pendant  la
              creation des signaux pour les caracteres INT, QUIT et SUSP.

       TOSTOP Envoyer   le   signal   SIGTTOU  au  groupe  d'un  processus  en
              arriere-plan essayant d'ecrire sur son terminal de controle.

       PENDIN (Pas dans POSIX, non supporte sous Linux) Tous les caracteres de
              la  file d'entree sont reimprimes quand le caractere suivant est
              lu. (bash(1)  utilise  ceci  pour  la  completion  de  commande)
              [Necessite _BSD_SOURCE ou _SVID_SOURCE]

       IEXTEN Traitement   de  l'entree  dependant  de  l'implementation.  Cet
              attribut, tout comme  ICANON,  doit  etre  actif  pour  que  les
              caracteres  speciaux  EOL2,  LNEXT,  REPRINT  et  WERASE  soient
              interpretes, et pour que l'attribut IUCLC prenne effet.

       Le tableau c_cc  definit  des  caracteres  de  controle  speciaux.  Les
       symboles (valeurs initiales) et significations sont :

       VINTR  (003,  ETX,  Ctrl-C,  ou  encore  0177,  DEL,  rubout) Caractere
              d'interruption. Envoie le signal SIGINT. Reconnu quand ISIG  est
              present, et n'est pas transmis en entree.

       VQUIT  (034,  FS,  Ctrl-\)  Caractere  Quit.  Envoie le signal SIGQUIT.
              Reconnu quand ISIG est present, et n'est pas transmis en entree.

       VERASE (0177, DEL, rubout, ou 010, BS, Ctrl-H ou  encore  #)  Caractere
              d'effacement.  Ceci  efface  le  caractere  precedent pas encore
              efface, mais ne revient pas en-deca d'EOF ou du debut de  ligne.
              Reconnu quand ICANON est actif, et n'est pas transmis en entree.

       VKILL  (025,  NAK,  Ctrl-U  ou  Ctrl-X, ou encore @) Caractere Kill. Il
              efface tous les caracteres en entree, jusqu'au  dernier  EOF  ou
              debut  de ligne. Reconnu quand ICANON est actif, et pas transmis
              en entree.

       VEOF   (004,  EOT,  Ctrl-D)  Caractere  de   fin   de   fichier.   Plus
              precisement :  ce  caractere oblige l'envoi du contenu du tampon
              vers le programme lecteur sans attendre la fin  de  ligne.  S'il
              s'agit  du  premier  caractere  de  la  ligne, l'appel a read(2)
              renvoie zero dans le programme appelant, ce qui correspond a une
              fin  de fichier. Reconnu quand ICANON est actif, et pas transmis
              en entree.

       VMIN   Nombre minimal de caracteres lors  d'une  lecture  en  mode  non
              canonique.

       VEOL   (0,  NUL)  Caractere  fin de ligne supplementaire. Reconnu quand
              ICANON est actif.

       VTIME  Delai en dixiemes de  seconde  pour  une  lecture  en  mode  non
              canonique.

       VEOL2  (Pas  dans  POSIX ;  0,  NUL)  Encore  un autre caractere fin de
              ligne. Reconnu quand ICANON est actif.

       VSWTCH (Pas dans POSIX et non supporte sous Linux ; 0,  NUL)  Caractere
              de basculement (utilise uniquement par shl).

       VSTART (021,  DC1,  Ctrl-Q)  Caractere  de demarrage. Relance la sortie
              interrompue par un caractere d'arret.  Reconnu  quand  IXON  est
              actif, et pas transmis en entree.

       VSTOP  (023,  DC3,  Ctrl-S)  Caractere  d'arret.  Interrompt  la sortie
              jusqu'a la pression d'un caractere de demarrage.  Reconnu  quand
              IXON est actif, et pas transmis en entree.

       VSUSP  (032,  SUB,  Ctrl-Z)  Caractere  de suspension. Envoie le signal
              SIGTSTP. Reconnu quand  ISIG  est  actif,  et  pas  transmis  en
              entree.

       VDSUSP (Pas  dans  POSIX  et non supporte sous Linux ; 031, EM, Ctrl-Y)
              Caractere de suspension retardee. Envoie le signal SIGTSTP quand
              le  caractere est lu par le programme utilisateur. Reconnu quand
              IEXTEN et ISIG sont actifs, et  quand  le  systeme  supporte  le
              controle des processus, et non transmis en entree.

       VLNEXT (Pas dans POSIX ; 026, SYN, Ctrl-V) Protege le caractere suivant
              en lui supprimant toute signification  speciale.  Reconnu  quand
              IEXTEN est actif, et pas transmis en entree.

       VWERASE
              (Pas  dans  POSIX ; 027, ETB, Ctrl-W) Effacement de mot. Reconnu
              quand ICANON et IEXTEN sont actifs, et pas transmis en entree.

       VREPRINT
              (Pas dans POSIX ; 022, DC2, Ctrl-R)  Reafficher  les  caracteres
              pas  encore  lus. Reconnu quand ICANON et IEXTEN sont actifs, et
              pas transmis en entree.

       VDISCARD
              (Pas dans POSIX, non supporte  sous  Linux ;  017,  SI,  Ctrl-O)
              Bascule  start/stop  pour  ignorer  les caracteres en attente de
              sortie. Reconnu quand IEXTEN  est  actif,  et  pas  transmis  en
              entree.

       VSTATUS
              (Pas dans POSIX, non supporte sous Linux ; 024, DC4, Ctrl-T).

       Ces  valeurs  sont  toutes  differentes, sauf VTIME et VMIN qui peuvent
       avoir la meme valeur que VEOL  et  VEOF  respectivement.  En  mode  non
       canonique, la signification d'un caractere special est remplacee par sa
       valeur de temporisation. Pour  des  explications  sur  VMIN  et  VTIME,
       consultez la description du mode non canonique ci-dessous.

   R'ecup'erer et changer les param`etres du terminal
       tcgetattr() recupere les parametres associes a l'objet reference par fd
       et les stocke dans la structure termios pointee  par  termios_p.  Cette
       fonction peut etre appelee par un processus en arriere-plan. Neanmoins,
       les attributs de terminal peuvent etre modifies par  la  suite  par  le
       processus au premier plan.

       tcsetattr()  fixe  les  parametres du terminal (a moins que le materiel
       sous-jacent ne le supporte pas) en lisant la structure termios  pointee
       par  termios_p.  optional_actions  precise quand les changements auront
       lieu :

       TCSANOW
              Les modifications sont effectuees immediatement.

       TCSADRAIN
              Les modifications sont effectuees lorsque toutes les  operations
              d'ecriture  sur fd auront ete transmises. Cette fonction devrait
              etre utilisee pour toute modification de parametre affectant les
              sorties.

       TCSAFLUSH
              Les  modifications sont effectuees lorsque toutes les operations
              d'ecriture sur fd auront ete transmises. Les entrees  qui  n'ont
              pas   ete   traitees   seront   eliminees  avant  de  faire  les
              modifications.

   Mode canonique et non canonique
       La valeur du bit ICANON dans c_lflag determine si le terminal est  dans
       le  mode  canonique  (ICANON  positionne)  ou non canonique (ICANON non
       positionne). Par defaut, ICANON est positionne.

       Dans le mode canonique :

       * L'entree est rendue disponible ligne a ligne. Une ligne d'entree  est
         disponible  quand  un  delimiteur  de  ligne (NL, EOL, EOL2 ou EOF au
         debut d'une ligne). Sauf dans le cas de EOF, le delimiteur  de  ligne
         est inclus dans le tampon renvoye par read(2).

       * L'edition  des  lignes est activee (ERASE, KILL ; et si le bit IEXTEN
         est positionne : WERASE, REPRINT, LNEXT). Un read(2) renverra au plus
         une  ligne  de l'entree ; si le read(2) a demande moins de caracteres
         que disponibles dans la ligne en cours,  seuls  les  octets  demandes
         seront  lus,  et  les  autres  caracteres seront disponibles pour les
         read(2) suivants.

       Dans le mode non canonique, l'entree est disponible tout de suite (sans
       que  l'utilisateur  ait  a  taper  de caractere delimiteur de ligne) et
       l'edition des lignes  est  desactive.  La  valeur  des  parametres  MIN
       (c_cc[VMIN])  et  TIME  (c_cc[VTIME])  determine les circonstances dans
       lesquelles read(2) se termine ; il y a quatre cas differents :

       * MIN == 0; TIME ==  0 :  Si  des  donnees  sont  disponibles,  read(2)
         retourne  immediatement  le  nombre d'octets disponibles ou le nombre
         d'octets demandes (le plus petit des deux). Si  aucune  donnee  n'est
         disponible, read(2) renvoie 0.

       * MIN  >  0; TIME == 0 : read(2) est bloquant jusqu'a ce que MIN octets
         ou le nombre d'octets demandes soient disponibles,  puis  renvoie  le
         plus petit de ces nombres.

       * MIN == 0; TIME > 0 : TIME specifie une limite de temps en dixiemes de
         seconde. Le decompte du temps est demarre lors de l'appel a  read(2).
         read(2)  retourne  si  au  moins  un  octet  est  disponible ou si la
         temporisation expire. Si la temporisation expire sans qu'il  n'y  ait
         eu de donnees disponibles, read(2) renvoie 0.

       * MIN  > 0; TIME > 0 : TIME specifie une limite de temps en dixiemes de
         seconde. Quand un premier caractere  est  disponible  en  entree,  la
         temporisation  est  demarree,  puis  remise a zero a chaque caractere
         recu. read(2) retourne quand  le  nombre  d'octets  demandes  ou  MIN
         octets  ont  ete  lus,  ou si le delai entre deux octets est depasse.
         Comme la temporisation n'est demarree que lors  de  la  reception  du
         premier octet, au moins un octet sera lu par read(2).

   Mode brut
       cfmakeraw()  place le terminal dans un mode proche du mode << raw >> de
       l'ancien  pilote  de  terminal  version 7 :  l'entree  est   disponible
       caractere  par  caractere,  il  n'y  a  pas  d'echo  ni  de  traitement
       particulier  des  caracteres  d'entree  ou  sortie.  Les  attributs  du
       terminal sont fixes ainsi :

           termios_p->c_iflag &= ~(IGNBRK | BRKINT | PARMRK | ISTRIP
                           | INLCR | IGNCR | ICRNL | IXON);
           termios_p->c_oflag &= ~OPOST;
           termios_p->c_lflag &= ~(ECHO | ECHONL | ICANON | ISIG | IEXTEN);
           termios_p->c_cflag &= ~(CSIZE | PARENB);
           termios_p->c_cflag |= CS8;

   Contr^ole de la ligne
       tcsendbreak() transmet un flux continu de bits a zero pendant une dur'ee
       donnee si le terminal utilise une  transmission  serie  asynchrone.  Si
       dur'ee  vaut  zero,  les  bits  a  zero  sont emis pendant au moins 0,25
       seconde, et pas plus de 0,5 seconde. Si dur'ee est non nulle, l'emission
       se fera pendant un temps dependant de l'implementation.

       Si  le  terminal  n'est pas connecte avec une liaison serie asynchrone,
       tcsendbreak() n'effectue aucune action.

       tcdrain() attend que toutes les ecritures sur l'objet reference par  fd
       aient ete transmises.

       tcflush()  elimine  toutes  les  ecritures  sur  l'objet  fd pas encore
       transmises, ainsi que les donnees recues mais pas encore lues, ceci  en
       fonction de la valeur de queue_selector :

       TCIFLUSH
              efface les donnees recues mais non lues.

       TCOFLUSH
              efface les donnees ecrites mais non transmises.

       TCIOFLUSH
              efface  a  la  fois  les donnees recues non lues, et les donnees
              ecrites non transmises.

       tcflow() suspend la  transmission  ou  la  reception  des  donnees  sur
       l'objet reference par fd, en fonction de la valeur de action :

       TCOOFF suspend les transmissions.

       TCOON  redemarre les transmissions suspendues.

       TCIOFF envoie  un  caractere  STOP,  ce  qui  demande  au  terminal  de
              suspendre toute transmission de donnees vers le systeme.

       TCION  envoie un caractere START, ce qui redemarre la transmission  des
              donnees depuis le terminal vers le systeme.

       Lors  de  l'ouverture  d'un  terminal, ni ses sorties ni ses entrees ne
       sont suspendues.

   Vitesse de la ligne
       Il est possible d'utiliser les fonctions suivantes pour lire ou  ecrire
       la  vitesse  de  communication  du  terminal, en utilisant la structure
       termios. Les modifications ne prennent effet que  lorsque  la  fonction
       tcsetattr() a ete invoquee et qu'elle a reussi.

       Fixer  une vitesse B0 demande au modem de raccrocher. La vitesse reelle
       de  communication  correspondant  a  B38400  peut  etre  modifiee  avec
       setserial(8).

       Les  vitesses  en  entree  et en sortie sont stockees dans la structure
       termios.

       cfgetospeed() renvoie la vitesse de sortie stockee  dans  la  structure
       termios pointee par termios_p.

       cfsetospeed()  fixe  la  vitesse  de  sortie  stockee dans la structure
       termios pointee par termios_p a la valeur vitesse, qui doit etre  l'une
       des constantes suivantes :

            B0
            B50
            B75
            B110
            B134
            B150
            B200
            B300
            B600
            B1200
            B1800
            B2400
            B4800
            B9600
            B19200
            B38400
            B57600
            B115200
            B230400

       La  vitesse  nulle, B0, est utilisee pour terminer une connexion. Si B0
       est indiquee, il n'y a aucune garantie d'etat des lignes de controle du
       modem.  Normalement,  ceci devrait deconnecter la ligne. CBAUDEX est un
       masque pour les vitesses superieures a  celles  definies  dans  POSIX.1
       (superieures ou egales a 57600). Ainsi, B57600 & CBAUDEX est non nulle.

       cfgetispeed()  renvoie  la  vitesse  d'entree stockee dans la structure
       termios.

       cfsetispeed() fixe  la  vitesse  d'entree  stockee  dans  la  structure
       termios a la valeur vitesse, qui doit etre specifiee a l'aide d'une des
       constantes Bnnn listees ci-dessus pour  cfsetospeed().  Si  la  vitesse
       d'entree  est  mise  a 0, elle prendra la meme valeur que la vitesse de
       sortie.

       cfsetspeed() est une extension BSD 4.4. Elle prend les memes  arguments
       que  cfsetispeed(),  et  fixe  a  la  fois  les vitesses d'entree et de
       sortie.

VALEUR RENVOY'EE

       cfgetispeed() renvoie la vitesse d'entree  stockee  dans  la  structure
       termios.

       cfgetospeed()  renvoie  la  vitesse de sortie stockee dans la structure
       termios.

       Toutes les autres fonctions renvoient

       0      si elle reussissent, et

       -1     si elles echouent, auquel cas errno contient le code d'erreur.

       Notez que tcsetattr() indique une reussite  si  une  des  modifications
       peut etre realisee. Toutefois, pour effectuer plusieurs changements, il
       peut etre necessaire de faire suivre  cet  appel  d'une  invocation  de
       tcgetattr() pour verifier que les modifications ont bien ete realisees.

CONFORMIT'E

       tcgetattr(),    tcsetattr(),   tcsendbreak(),   tcdrain(),   tcflush(),
       tcflow(), cfgetispeed(), cfgetospeed(), cfsetispeed() et  cfsetospeed()
       sont specifies dans POSIX.1-2001.

       cfmakeraw() et cfsetspeed() ne sont pas standard, mais sont disponibles
       sur les BSD.

NOTES

       Unix V7 et plusieurs systemes ulterieurs avaient une liste  de  vitesse
       de  transmission  ou  l'on  rencontrait,  apres  les  quatorze  valeurs
       B0...B9600,  les  constantes  EXTA  et  EXTB   (<< External   A >>   et
       << External  B >>).  De nombreux systemes etendent cette liste avec des
       vitesses bien plus rapides.

       L'effet d'une dur'ee non nulle avec tcsendbreak()  est  variable.  SunOS
       indique un break pendant duration * N secondes, ou N est au moins 0,25,
       et au plus 0,5. Linux, AIX, DU, Tru64 envoie un break pendant  duration
       millisecondes.  FreeBSD,  NetBSD,  HP-UX  et  MacOS  ignorent la valeur
       duration. Sous Solaris et Unixware, tcsendbreak() avec une duration non
       nulle se comporte comme tcdrain().

VOIR AUSSI

       stty(1), console_ioctl(4), tty_ioctl(4), setserial(8)

COLOPHON

       Cette  page  fait  partie  de  la  publication 3.27 du projet man-pages
       Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler  des
       anomalies       peuvent       etre       trouvees      a      l'adresse
       <URL:http://www.kernel.org/doc/man-pages/>.

TRADUCTION

       Depuis 2010, cette traduction est maintenue a l'aide  de  l'outil  po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/>   par   l'equipe   de   traduction
       francophone       au       sein        du        projet        perkamon
       <URL:http://perkamon.alioth.debian.org/>.

       Christophe  Blaess  <URL:http://www.blaess.fr/christophe/> (1996-2003),
       Alain  Portal  <URL:http://manpagesfr.free.fr/>  (2003-2006).   Nicolas
       Francois et l'equipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

       Veuillez   signaler   toute   erreur   de   traduction  en  ecrivant  a
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous  pouvez  toujours avoir acces a la version anglaise de ce document
       en utilisant la commande << man -L C <section> <page_de_man> >>.