Provided by: manpages-fr-dev_3.32d0.2p4-1_all bug

NOM

       syscall - appel système indirect

SYNOPSIS

       #define _GNU_SOURCE         /* Consultez feature_test_macros(7) */
       #include <unistd.h>
       #include <sys/syscall.h>   /* Pour les définitions de SYS_xxx */

       int syscall(int number, ...);

DESCRIPTION

       syscall()  invoque  l'appel  système  dont  l'interface en assembleur a le numéro (number)
       indiqué avec les arguments donnés. Les constantes  symboliques  correspondant  aux  appels
       système sont dans l'en‐tête <sys/syscall.h>.

VALEUR RENVOYÉE

       La  valeur  de  retour  est définie par l'appel système invoqué. En général, une valeur de
       retour nulle indique une réussite. Une valeur de retour de -1 indique une  erreur,  et  un
       code d'erreur est fourni dans errno.

NOTES

       syscall() est apparu dans BSD 4.

EXEMPLE

       #define _GNU_SOURCE
       #include <unistd.h>
       #include <sys/syscall.h>
       #include <sys/types.h>

       int
       main(int argc, char *argv[])
       {
           pid_t tid;

           tid = syscall(SYS_gettid);
       }

VOIR AUSSI

       _syscall(2), intro(2), syscalls(2)

COLOPHON

       Cette  page  fait partie de la publication 3.32 du projet man-pages Linux. Une description
       du projet et des  instructions  pour  signaler  des  anomalies  peuvent  être  trouvées  à
       l'adresse <URL:http://www.kernel.org/doc/man-pages/>.

TRADUCTION

       Depuis    2010,    cette   traduction   est   maintenue   à   l'aide   de   l'outil   po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction  francophone  au  sein  du
       projet perkamon <URL:http://perkamon.alioth.debian.org/>.

       Thierry  Vignaud  (2002),  Alain  Portal  <URL:http://manpagesfr.free.fr/> (2006).  Julien
       Cristau et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

       Veuillez     signaler     toute     erreur     de     traduction     en     écrivant     à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org>   ou   par   un  rapport  de  bogue  sur  le  paquet
       manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document  en  utilisant  la
       commande « man -L C <section> <page_de_man> ».