Provided by: manpages-fr-dev_3.32d0.2p4-1_all bug

NOM

       bindresvport - Affecter une socket à un port IP privilégié

SYNOPSIS

       #include <sys/types.h>
       #include <netinet/in.h>

       int bindresvport(int sockfd, struct sockaddr_in *sin);

DESCRIPTION

       bindresvport() est utilisée pour affecter un descripteur de socket à un port IP privilégié
       anonyme, c'est-à-dire un numéro de port arbitrairement sélectionné dans l'intervalle [512,
       1023].

       Si  le  bind(2)  réalisé  par  bindresvport()  réussi  et  si  sin  est  non  NULL,  alors
       sin->sin_port renvoie le numéro de port alloué.

       sin peut être NULL, dans ce cas sin->sin_family est simplement  considéré  comme  AF_INET.
       Cependant, dans ce cas, bindresvport() ne peut renvoyer le port actuellement alloué (cette
       information peut être obtenu ultérieurement avec getsockname(2)).

VALEUR RENVOYÉE

       bindresvport() renvoie 0 en cas de succès. En cas d'erreur, -1 est renvoyé  et  errno  est
       définie.

ERREURS

       bindresvport()  peut  échouer  pour  les  mêmes  raisons que bind(2). De plus, les erreurs
       suivantes peuvent se produire :

       EACCES L'appelant n'a pas les privilèges suffisants (la capacité CAP_NET_BIND_SERVICE  est
              nécessaire).

       EADDRINUSE
              Tous les ports privilégiés sont utilisés.

       EAFNOSUPPORT (EPFNOSUPPORTdans la glibc2.7et les versions précédentes)
              sin est non NULL et sin->sin_family n'est pas AF_INET.

CONFORMITÉ

       Absent de POSIX.1-2001. Présent sur les systèmes BSD, Solaris et beaucoup d'autres.

NOTES

       Contrairement  à  d'autres implémentations de bindresvport(), l'implémentation de la glibc
       ignore toutes les valeurs que l'appelant passe à sin->sin_port.

VOIR AUSSI

       bind(2), getsockname(2)

COLOPHON

       Cette page fait partie de la publication 3.32 du projet man-pages Linux.  Une  description
       du  projet  et  des  instructions  pour  signaler  des  anomalies  peuvent être trouvées à
       l'adresse <URL:http://www.kernel.org/doc/man-pages/>.

TRADUCTION

       Depuis   2010,   cette   traduction   est   maintenue   à   l'aide   de    l'outil    po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/>  par  l'équipe  de  traduction francophone au sein du
       projet perkamon <URL:http://perkamon.alioth.debian.org/>.

       Christophe  Blaess  <URL:http://www.blaess.fr/christophe/>   (1996-2003),   Alain   Portal
       <URL:http://manpagesfr.free.fr/>  (2003-2006). Florentin Duneau et l'équipe francophone de
       traduction de Debian (2006-2009).

       Veuillez     signaler     toute     erreur     de     traduction     en     écrivant     à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org>   ou   par   un  rapport  de  bogue  sur  le  paquet
       manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document  en  utilisant  la
       commande « man -L C <section> <page_de_man> ».

                                         3 décembre 2008                          BINDRESVPORT(3)