Provided by: manpages-fr-dev_3.32d0.2p4-1_all bug

NOM

       euidaccess, eaccess - Vérifier les permissions utilisateur d'un fichier

SYNOPSIS

       #define _GNU_SOURCE             /* Consultez feature_test_macros(7) */
       #include <unistd.h>

       int euidaccess(const char *pathname, int mode);
       int eaccess(const char *pathname, int mode);

DESCRIPTION

       Comme  access(2), euidaccess() vérifie les permissions et l'existence du fichier identifié
       par pathname. Cependant, là où access(2) effectue une vérification avec  les  identifiants
       réels  d'utilisateur  et  de  groupe  du  processus, euidaccess() utilise les identifiants
       effectifs.

       mode est un masque constitué d'un ou plusieurs attributs R_OK, W_OK, X_OK et F_OK qui  ont
       le même sens qu'avec access(2).

       eaccess()  est  un  synonyme  de  euidaccess(),  fourni  par  compatibilité  avec d'autres
       systèmes.

VALEUR RENVOYÉE

       En cas de succès (toutes les permissions demandées sont autorisées), 0 est renvoyé. En cas
       d'erreur  (au  moins  une  permission  de  mode  est interdite ou d'autres erreurs se sont
       produites), -1 est renvoyé et errno contient le code d'erreur.

ERREURS

       Identique à access(2).

VERSIONS

       La fonction eaccess() a été ajoutée à la version 2.4 de la glibc.

CONFORMITÉ

       Ces fonctions ne sont pas  standards.  Quelques  autres  systèmes  possèdent  la  fonction
       eaccess().

NOTES

       Attention :  l'utilisation  de cette fonction pour vérifier les permissions d'un processus
       sur un fichier avant d'effectuer quelques opérations basées sur cette information  conduit
       à  une  situation de compétition (« race condition ») : les permissions du fichier peuvent
       changer entre les deux étapes. Généralement, il est plus judicieux d'exécuter  l'opération
       souhaitée et de gérer toutes les erreurs de permissions qui se produisent.

       Cette  fonction  déférence  toujours  les  liens  symboliques.  Si vous devez vérifier les
       permissions d'un lien symbolique, utilisez faccessat(2) avec les  drapeaux  AT_EACCESS  et
       AT_SYMLINK_NOFOLLOW.

VOIR AUSSI

       access(2),  chmod(2),  chown(2),  faccessat(2),  open(2),  setgid(2),  setuid(2), stat(2),
       credentials(7), path_resolution(7)

COLOPHON

       Cette page fait partie de la publication 3.32 du projet man-pages Linux.  Une  description
       du  projet  et  des  instructions  pour  signaler  des  anomalies  peuvent être trouvées à
       l'adresse <URL:http://www.kernel.org/doc/man-pages/>.

TRADUCTION

       Depuis   2010,   cette   traduction   est   maintenue   à   l'aide   de    l'outil    po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/>  par  l'équipe  de  traduction francophone au sein du
       projet perkamon <URL:http://perkamon.alioth.debian.org/>.

       Florentin Duneau et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

       Veuillez     signaler     toute     erreur     de     traduction     en     écrivant     à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org>   ou   par   un  rapport  de  bogue  sur  le  paquet
       manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document  en  utilisant  la
       commande « man -L C <section> <page_de_man> ».

                                        1er novembre 2010                           EUIDACCESS(3)