Provided by: manpages-fr-extra_20111118_all bug

NOM

       mke2fs.conf - Fichier de configuration pour mke2fs

DESCRIPTION

       mke2fs.conf  est  le fichier de configuration de mke2fs(8). Il contrôle les paramètres par
       défaut utilisés par mke2fs(8) lorsqu'il crée des systèmes de fichiers ext2 ou ext3.

       Le fichier mke2fs.conf est dans  un  format  de  type  INI.  Les  têtes  de  section  sont
       délimitées  par  des  crochets :  [  ]. Dans chaque section, on trouve des affectations de
       valeurs à des variables ou des sous-sections qui contiennent elles-mêmes des  affectations
       ou  des  sous-sections.  Voici  un exemple de format INI qui est utilisé par ce fichier de
       configuration :

         [section1]
         var1 = valeur_a
         var1 = valeur_b
         var2 = valeur_c

         [section 2]
         var3 = {
         sousvar1 = sousvar_valeur_a
         sousvar1 = sousvar_valeur_b
         sousvar2 = sousvar_valeur_c
         }
         var1 = valeur_d
         var2 = valeur_e
         }

       Les commentaires commencent par un caractère « ; » ou « # » et se terminent par la fin  de
       la ligne.

       Les variables et valeurs doivent être protégées par des guillemets droits (« " ») si elles
       contiennent des espaces. À l'intérieur de ces guillemets,  les  barres  obliques  inverses
       sont  interprétées  comme  à  l'habitude :  « \n »  (nouvelle ligne), « \t » (tabulation),
       « \b » (caractère d'effacement) et « \\ » (barre oblique inverse).

       Certaines variables prennent des valeurs booléennes. L'analyseur est suffisamment flexible
       pour reconnaître « yes », « y », « true », « t », « 1 », « on »… comme la valeur booléenne
       « vrai », et « no », « n », « false », « nil », « 0 », « off » comme la  valeur  booléenne
       « faux ».

       Les  sections  suivantes sont utilisées dans le fichier mke2fs.conf. Elles seront décrites
       avec plus de détails plus bas dans le document.

       [defaults]
              Contient les variables qui définissent  les  paramètres  par  défaut  utilisés  par
              mke2fs(8).  En  général,  ces  paramètres par défaut peuvent être remplacés dans la
              section fs_types ou par une option fournie par l'utilisateur en ligne de commande.

       [fs_types]
              Contient des variables qui définissent des valeurs par défaut à utiliser  pour  des
              types  de système de fichiers spécifiques. Le type de système de fichiers peut être
              indiqué explicitement en utilisant l'option -TQ de mke2fs(8).

SECTION [defaults]

       Les variables suivantes sont définies dans la section [defaults].

       base_features
              Cette variable indique  les  caractéristiques  du  système  de  fichiers  qui  sont
              activées  lors  de  la  création  de  nouveaux systèmes de fichiers. Elle peut être
              remplacée par la relation base_features qui se trouve dans la section spécifique  à
              un type de système de fichiers ou à une utilisation dans la section [fs_types].

       default_features
              Cette  variable  indique  un  jeu  de caractéristiques qui doivent être ajoutées ou
              retirées de la liste des caractéristiques listées dans la  relation  base_features.
              Elle  peut  être remplacée par la relation default_features spécifique à un type de
              système de fichiers qui se trouve dans la sous-section  d'un  type  de  système  de
              fichiers  ou  d'une  utilisation  dans [fs_types] et par l'option -O de la ligne de
              commande appelant mke2fs(8).

       enable_periodic_fsck
              Cette variable booléenne indique si les vérifications périodiques des  systèmes  de
              fichiers  doivent  être forcées au démarrage. Si cela est activé, les vérifications
              seront faites tous les 180 jours, ou après un nombre  aléatoire  de  montages.  Ces
              valeurs peuvent être modifiées ultérieurement avec les options en ligne de commande
              -i et -c de tune2fs(8).

       force_undo
              Cette variable booléenne, si elle vaut « true », force mke2fs à toujours essayer de
              créer   un   fichier  d'annulation,  même  si  celui-ci  pourrait  être  énorme  et
              augmenterait le temps nécessaire à la création de l'image  du  système  de  fichier
              parce que la table des inœud n'est pas initialisée en différé.

       fs_type
              Cette  variable  indique le type de système de fichiers par défaut si l'utilisateur
              n'en indique pas avec l'option -t ou si mke2fs n'est pas exécuté  en  utilisant  un
              des  programmes  nommés mkfs.type_système_fichiers. Si l'utilisateur et mke2fs.conf
              n'indiquent pas de type de système de fichier  par  défaut,  mke2fs  utilisera  par
              défaut  le type de système de fichier ext3 si un journal est demandé par une option
              en ligne de commande ou ext2 sinon.

       blocksize
              Cette variable indique la taille de bloc par défaut si l'utilisateur ne la  précise
              pas  sur  la  ligne  de commande et si elle n'est pas précisée dans la sous-section
              spécifique au type de système de fichiers du fichier de configuration.

       hash_alg
              Cette variable indique l'algorithme de hachage par défaut utilisé pour les nouveaux
              systèmes de fichiers avec des répertoires utilisant des arbres binaires hachés. Les
              algorithmes acceptés sont : legacy, half_md4 et tea.

       inode_ratio
              Cette variable indique le ratio d'inœuds par défaut si l'utilisateur ne le  précise
              pas  sur  la  ligne  de  commande  et  s'il  n'est pas précisé dans la sous-section
              spécifique au type de système de fichiers du fichier de configuration.

       inode_size
              Cette variable indique la  taille  des  inœuds  par  défaut,  si  l'utilisateur  ne
              l'indique  pas  sur  la  ligne  de commande et que la section spécifique au type de
              système de fichiers ne précise pas la taille par défaut des inœuds.

       reserved_ratio
              Cette variable indique le ratio de blocs du système de fichiers  réservés  pour  le
              superutilisateur,  si  l'utilisateur  ne le précise pas sur la ligne de commande et
              s'il n'est pas précisé dans le fichier  de  configuration  spécifique  au  type  de
              système de fichiers. Cette valeur peut être un nombre flottant.

       undo_dir
              Cette   variable   indique   le  répertoire  ou  les  fichiers  d'annulations  sont
              enregistrés.   Il   peut   être   modifié   avec   la   variable    d'environnement
              E2FSPROGS_UNDO_DIR.  Si  l'emplacement  du  répertoire  indiqué est none, mke2fs ne
              créera pas de fichier d'annulation.

SECTION [fs_types]

       Chaque étiquette de la section [fs_types] indique  un  type  de  système  de  fichiers  ou
       d'utilisation qui peut être indiqué par l'option -t ou -T de mke2fs(8), respectivement.

       Le  programme  mke2fs  construit  une  liste  fs_types de types de systèmes de fichiers en
       concaténant le type de système de fichiers (c'est-à-dire, ext2, ext3, etc.) avec la  liste
       des  types d'utilisation. Pour la plupart des options de configuration, mke2fs recherchera
       une sous-section de la section [fs_types] correspondant avec chacune  des  entrées  de  la
       liste qu'il a construit. Les dernières entrées remplacent les types de système de fichiers
       ou les types d'utilisation précédents. Par exemple, avec l'extrait  suivant  d'un  fichier
       mke2fs.conf :

       [defaults]
         base_features = sparse_super,filetype,resize_inode,dir_index
         blocksize = 4096
         inode_size = 256
         inode_ratio = 16384

       [fs_types]
         ext3 = {
         features = has_journal
         }
         ext4 = {
         features = extents,flex_bg
         inode_size = 256
         }
         small = {
         blocksize = 1024
         inode_ratio = 4096
         }
         floppy = {
         features = ^resize_inode
         blocksize = 1024
         inode_size = 128
         }

       Si  mke2fs  est démarré en tant que mke2fs.ext4, alors le type de système de fichiers ext4
       sera utilisé. Si le système de fichiers  fait  moins  de  3 mégaoctets  et  qu'aucun  type
       d'utilisation  n'est  fourni,  alors mke2fs utilisera le type d'utilisation par défaut qui
       est floppy. La liste fs_types est alors « ext4, floppy ». Les deux sous-sections  ext4  et
       floppy  définissent  la  variable  inode_size,  mais  comme la dernière entrée de la liste
       fs_types remplace les valeurs des  entrées  précédentes,  le  paramètre  de  configuration
       fs_types.floppy.inode_size sera utilisé et le système de fichiers aura une taille d'inœuds
       de 128.

       La variable features est une exception à cette méthode de résolution. features indique  un
       ensemble  de  modifications  pour  les  caractéristiques  du  système  de  fichiers et ces
       ensembles se cumulent. Dans l'exemple précédent, la  première  variable  de  configuration
       defaults.base_features  initialise  un premier ensemble de caractéristiques qui consiste à
       activer sparse_super, filetype, resize_inode et dir_index. Ensuite  fs_types.ext4.features
       active les caractéristiques extents et flex_bg, et enfin fs_types.floppy.features supprime
       la caractéristiques resize_inode, ce qui donne finalement l'ensemble  de  caractéristiques
       suivant  pour  le  système  de fichiers : sparse_super, filetype, resize_inode, dir_index,
       extents et flex_bg.

       Pour chaque type de système de fichiers, les étiquettes suivantes peuvent  être  utilisées
       dans cette sous-section de fs_type :

       base_features
              Cette  variable indique les caractéristiques qui sont initialement activées pour ce
              type de système de fichiers. Une seule des variables base_features  sera  utilisée,
              donc  s'il  y  a  plusieurs  entrées  dans la liste fs_types dont les sous-sections
              définissent une  variable  base_features,  seule  la  dernière  sera  utilisée  par
              mke2fs(8).

       features
              Cette  variable indique une liste de demandes de caractéristiques, séparées par des
              virgules, qui modifient l'ensemble des caractéristiques utilisées pour  le  nouveau
              système  de fichiers. La syntaxe est la même que pour l'option en ligne de commande
              -O de mke2fs(8) ; c'est-à-dire qu'une caractéristique peut  être  préfixée  par  un
              accent  circonflexe  (« ^ »)  pour  désactiver  la caractéristique indiquée. Chaque
              variable feature indiquée dans la liste fs_types sera  appliquée  dans  l'ordre  où
              elle sera trouvée dans la liste fs_types.

       default_features
              Cette  relation  indique  un  jeu de caractéristiques à activer ou désactiver après
              application des  caractéristiques  fournies  par  les  relations  base_features  et
              features.  Il  peut être surchargé par l'option -O de la ligne de commande appelant
              mke2fs(8).

       auto_64-bit_support
              Cette variable booléenne indique  si  mke2fs(8)  doit  automatiquement  ajouter  la
              caractéristique  « 64bit »  si  le  nombre  de  blocs  pour  le système de fichiers
              nécessite l'activation de  celle-ci.  La  caractéristique  resize_inode  est  alors
              automatiquement  désactivée,  puisqu'elle  ne  gère  pas  les  nombres de blocs sur
              64 bits.

       default_mntopts
              Cette variable indique l'ensemble des options de montage qui doivent être  activées
              par  défaut. Celles-ci peuvent être modifiées ultérieurement avec l'option en ligne
              de commande -o pour tune2fs(8).

       blocksize
              Cette variable indique la taille de bloc par défaut si l'utilisateur  ne  l'indique
              pas sur la ligne de commande.

       lazy_itable_init
              Cette  variable  booléenne  indique  si  la table d'inœuds doit être initialisée en
              différé. Elle n'a de sens que si  la  caractéristique  uninit_bg  est  activée.  Si
              lazy_itable_init  vaut  « true »  et  la  caractéristique uninit_bg est activée, la
              table d'inœuds ne sera pas complètement initialisée par  mke2fs(8).  Cela  accélère
              l'initialisation  du  système  de fichiers notablement, mais nécessite que le noyau
              termine l'initialisation du système de fichiers en tâche  de  fond  quand  il  sera
              monté la première fois.

       inode_ratio
              Cette  variable  indique  le  ratio  d'inœud  (octets  par  inœud)  par  défaut, si
              l'utilisateur ne le précise pas sur la ligne de commande.

       inode_size
              Cette variable indique la  taille  des  inœuds  par  défaut,  si  l'utilisateur  ne
              l'indique pas sur la ligne de commande.

       reserved_ratio
              Cette  variable  indique  le  ratio de blocs du système de fichiers réservé pour le
              superutilisateur si l'utilisateur n'en précise pas sur la ligne de commande.

       hash_alg
              Cette variable indique l'algorithme de hachage par défaut utilisé pour les nouveaux
              systèmes de fichiers avec des répertoires utilisant des arbres binaires hachés. Les
              algorithmes acceptés sont : legacy, half_md4 et tea.

       flex_bg_size
              Cette variable indique le nombre de groupes de blocs  qui  seront  rassemblés  pour
              créer  un  gros  groupe  de  blocs  virtuel  pour un système de fichiers ext4. Cela
              améliore la localisation des métadonnées et les performances lorsqu'il y a beaucoup
              de  travaux  sur les métadonnées. Le nombre de groupes doit être une puissance de 2
              et ne peut être indiqué que si la  caractéristique  flex_bg  est  activée.  options
              Cette  option  active  d'autres  options  avancées  qui devraient être traitées par
              make2fs(8) comme si elles étaient ajoutées en  argument  à  l'option  -E.  On  peut
              l'utiliser  pour  configurer les options avancées par défaut de mke2fs(8) au niveau
              du système de fichiers .

       discard
              Cette  variable  booléenne  indique  si  mke2fs(8)  doit  essayer  d'abandonner  le
              périphérique avant la création du système de fichiers.

       cluster_size
              Cette   variable   indique   la  taille  d'amas  (« cluster »)  par  défaut  si  la
              caractéristique « bigalloc » du système de fichiers est  activée.  Elle  peut  être
              surchargée par l'option -C de la ligne de commande appelant mke2fs(8).

SECTION [devices]

       Chaque  étiquette  dans  la  section [devices] correspond à un nom de périphérique afin de
       pouvoir attribuer des paramètres par défaut à des périphériques particuliers.

       fs_type
              Cette variable indique le paramètre par défaut pour l'option -t,  si  l'utilisateur
              ne le précise pas sur la ligne de commande.

       usage_types
              Cette  variable  indique le paramètre par défaut pour l'option -T, si l'utilisateur
              ne le précise pas sur la ligne de commande.

FICHIERS

       /etc/mke2fs.conf
              Le fichier de configuration de mke2fs(8).

VOIR AUSSI

       mke2fs(8)

TRADUCTION

       La traduction de cette  page  de  manuel  est  maintenue  par  les  membres  de  la  liste
       <debian-l10n-french  AT  lists  DOT  debian  DOT  org>.  Veuillez signaler toute erreur de
       traduction par un rapport de bogue sur le paquet manpages-fr-extra.