Provided by: manpages-fr-extra_20111118_all bug

NOM

       measurefs.reiser4  - Le programme de mesure des paramètres d'un système
       de fichiers reiser4 (fragmentation, empilement des nœuds, etc.)

SYNOPSIS

       measurefs.reiser4 [ options ] FICHIER

DESCRIPTION

       measurefs.reiser4 est un programme qui permet de mesurer un système  de
       fichiers reiser4. En l'utilisant, vous pouvez estimer la fragmentation,
       l'empilement des structures, etc. d'un système de fichiers.

OPTIONS COMMUNES

       -V, --version
              Afficher la version du programme.

       -?, -h, --help
              Affiche le message d'aide du programme.

       -y, --yes
              Considérer  que  toutes  les  question  reçoivent  une   réponse
              affirmative.

       -f, --force
              Forcer  measurefs  à  utiliser  un  disque  entier, au lieu d'un
              périphérique bloc ou une partition montée.

       -c, --cache N
              Définir le nombre de nœud de l'arbre du cache. Ceci  affecte  le
              comportement  de  libreiser4  de  façon importante : la vitesse,
              l'allocation des arbres, etc.

OPTIONS DE MESURE

       -S, --tree-stat
              Afficher différentes statistiques  des  arbres  (empilement  des
              nœuds, nœuds internes, feuilles, etc.

       -T, --tree-frag
              Mesurer  la  fragmentation totale de l'arbre. Le résultat est un
              coefficient de fragmentation, une valeur comprise entre 0,000 00
              (la   fragmentation  minimale)  et  1,000 00  (la  fragmentation
              maximale).  Très  probablement,  ce  coefficient  affectera  les
              lectures séquentielles.

       -D, --data-frag
              Mesurer  la fragmentation moyenne des fichiers. C'est-à-dire que
              la fragmentation de chaque fichier sera mesurée séparément  pour
              ensuite  obtenir  une moyenne. Le résultat est un coefficient de
              fragmentation,  une   valeur   comprise   entre   0,000 00   (la
              fragmentation minimale) et 1,000 00 (la fragmentation maximale).

              Notez  que  pour  un  système de fichier récent et même s'il est
              rempli de données, cette valeur sera très faible.

       -F, --file-frag FICHIER
              Mesurer la fragmentation du fichier indiqué. Le résultat est  un
              quotient   de   fragmentation   allant   de  la  valeur  0.00000
              (fragmentation minimale) à 1.00000 (la fragmentation  maximale).
              Notez  que  la fragmentation d'un petit fichier, qui consiste en
              des éléments de queue (en fonction de la politique des  queues),
              n'est  pas  une  valeur  très  fiable.  Ceci  par ce qu'ils sont
              toujours déplacés pour l'équilibrage.

              Exemples :

              measurefs.reiser4 -F /usr/bin /dev/hda2
              measurefs.reiser4 -F /bin/bash /dev/hda2

       -E, --show-file
              Afficher la fragmentation de chaque fichier si  --data-frag  est
              utilisée.

OPTIONS POUR LES GREFFONS

       -p, --print-profile
              Afficher  le  profile  des greffons. Il s'agit de l'ensemble des
              greffons utilisés  pour  toutes  les  parties  d'un  système  de
              fichiers  -- le format les nœuds, les fichiers, les répertoires,
              les tables de hachage, etc. Si --override  est  utilisée,  alors
              afficher les greffons modifiés.

       -l, --print-plugins
              Afficher tous les greffons connus de libreiser4.

       -o, --override TYPE=GREFFON, ...
              Remplacer  le  greffon  par  défaut pour le type « TYPE » par le
              greffon « PLUGIN » dans le profile des greffons.

              Exemples :

              measurefs.reiser4     -o     nodeptr=nodeptr41,hash=rupasov_hash
              /dev/hda2

RAPPORT DE BOGUES

       Remontez vos bogues à <reiserfs-devel@vger.kernel.org>

VOIR AUSSI

       debugfs.reiser4(8), mkfs.reiser4(8), fsck.reiser4(8)

AUTEUR

       Cette page de manuel a été écrite par Yury Umanets <umka@namesys.com>

TRADUCTION

       La  traduction de cette page de manuel est maintenue par les membres de
       la liste <debian-l10n-french AT lists DOT  debian  DOT  org>.  Veuillez
       signaler  toute  erreur  de  traduction  par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr-extra.