Provided by: manpages-fr-extra_20111118_all bug

NOM

     rmt -- Module de gestion distante des bandes magnetiques

SYNOPSIS

     rmt

DESCRIPTION

     Rmt est un programme utilise par tar, cpio, mt, et les versions distantes
     des programmes dump et restore pour la gestion des bandes magnetiques a
     travers une communication interprocessus.  Rmt est generalement demarre
     avec un appel a rexec(3) ou rcmd(3), ou bien par la commande rsh(1).

     Le programme rmt accepte les ordres specifiques a la gestion des bandes
     magnetiques, execute les commandes, puis en rend compte par un code de
     retour. Tous les comptes-rendus sont en ASCII et correspondent a une des
     deux formes decrites ci-apres. Le resultat des commandes realisees
     correctement est :

           Anombre\n

     ou Nombre est la representation ASCII d'un nombre decimal. Le resultat
     des commandes qui ont echoue est :

           Enum'ero_d'erreur\nmessage_d'erreur\n

     num'ero_d'erreur est un des numeros d'erreurs possibles, tels que decrit
     dans intro(2).  message_d'erreur represente la chaine de caracteres
     correspondant a celle resultant d'un appel a perror(3).  Le protocole est
     compose des commandes suivantes, qui sont envoyees comme indique. Aucune
     espace n'est inseree entre la commande et ses parametres, ni entre les
     parametres.  '\n' indique qu'un retour a la ligne doit etre insere :

     Op'eriph'erique\nmode\n
             Ouvre le p'eriph'eriqueindique en utilisant le modeindique.
             P'eriph'eriqueest un nom de chemin complet et modeest la
             representation ASCIId'un nombre decimal accepte par open(2).Si le
             peripherique est deja ouvert, il est ferme avant qu'une nouvelle
             ouverture soit effectuee.

     CP'eriph'erique\n
             Ferme le peripherique actuellement ouvert. L'indication du
             P'eriph'eriqueest ignoree.

     Ld'eplacement\npoint-de-d'epart\n
             Execute une operation lseek(2) en utilisant les parametres
             indiques. La valeur de retour est celle renvoyee par l'appel a
             lseek.

     Wnombre\n
             Ecrit des donnees sur le peripherique ouvert.  Rmt lit nombre
             d'octets depuis la connexion et abandonne si une fin-de-fichier
             prematuree est rencontree. La valeur de retour est celle renvoyee
             par l'appel a write(2).

     Rnombre\n
             Lit nombre d'octets sur le peripherique ouvert. Si nombre depasse
             la taille du tampon (10 Kio), la lecture est tronquee a la taille
             du tampon.  rmt execute un read(2) et renvoie le
             Anombre-d'octets-lus\n si la lecture a reussi. En cas d'echec une
             erreur au format standard est renvoyee. Si la lecture a reussi,
             les donnees lues sont ensuite transmises.

     Iop'eration\nnombre\n
             Execute une commande MTIOCOP ioctl(2) avec les parametres
             specifies. Les parametres sont interpretes en tant que
             representation ASCII des valeurs attendues dans les champs mt_op
             et mt_count de la structure utilisee lors de l'appel a ioctl.  La
             valeur de retour correspond au parametre nombre si l'operation
             reussit.

     S       Renvoie l'etat du peripherique ouvert, comme avec un appel a
             MTIOCGET ioctl.  Si l'operation reussit, un << ack >> est envoye
             avec la taille du tampon d'etat, puis le tampon d'etat est envoye
             (en binaire).

     Toute autre commande provoque l'arret de rmt.

DIAGNOSTIC

     Toutes les valeurs de retour sont de la forme decrite ci-dessus.

VOIR AUSSI

     tar(1), cpio(1), mt(1), rsh(1), rcmd(3), rexec(3), mtio(4), rdump(8),
     rrestore(8)

BOGUES

     Les gens devraient eviter d'utiliser cette commande en tant que protocole
     d'acces distant aux fichiers.

HISTORIQUE

     La commande rmt apparait dans 4.2BSD.

TRADUCTION

     Cette page de manuel a ete traduite par Jerome Signouret en 2000 et mise
     a jour par Christophe Blaess en 2003. Elle a egalement ete relue par
     Gerard Delafond. Elle est dorenavant maintenue par Valery Perrin <valery
     DOT perrin DOT debian AT free DOT fr> et les membres de la liste
     <debian-l10n-french AT lists DOT debian DOT org>.  Veuillez signaler
     toute erreur de traduction par un rapport de bogue sur le paquet
     manpages-fr-extra.

Distribution Berkeley 4.2      11 decembre 1993                         RMT(8)