Provided by: manpages-fr-extra_20111118_all bug

NOM

       umount - Démonter des systèmes de fichiers

SYNOPSIS

       umount [-hV]

       umount -a [-dflnrv] [-t vfstype] [-O options]
       umount [-dflnrv] {rp|priphrique} ...

DESCRIPTION

       La  commande  umount  détache les systèmes de fichiers mentionnés de la
       hiérarchie des fichiers. Un système de fichiers est indiqué en  donnant
       le   nom  du  répertoire  dans  lequel  il  a  été  monté.  Fournir  le
       périphérique spécial sur lequel réside  le  système  de  fichiers  peut
       également  fonctionner,  mais  est  obsolète, principalement parce cela
       échouera si ce périphérique a été monté dans plus d'un répertoire.

       Notez qu'un système de fichiers ne  peut  être  démonté  quand  il  est
       « occupé », par exemple quand il y a des fichiers ouverts dessus, quand
       certains processus y ont  leur  répertoire  de  travail,  ou  quand  un
       fichier    d'échange   y   est   utilisé.   L'un   de   ces   processus
       « récalcitrants » pourrait même être  umount  lui-même :  il  ouvre  la
       libc,  qui  peut  ouvrir  à  son tour des fichiers locaux. Un démontage
       paresseux évite ce problème.

       Options de la commande umount :

       -V     Afficher la version et quitter.

       -h     Afficher un message d'aide et se terminer.

       -v     Mode verbeux.

       -n     Démonter sans écrire dans /etc/mtab.

       -r     Si le démontage échoue, essayer de remonter en lecture seule.

       -d     Dans le cas d'un montage via un périphérique boucle  (« loop »),
              libérer aussi ce périphérique.

       -i     Ne  pas  appeler l'aide /sbin/umount.systme_de_fichiers même si
              elle existe. Par défaut, cette aide est appelée si elle existe.

       -a     Démonter tous les systèmes de fichiers  décrits  dans  /etc/mtab
              (avec umount versions 2.7 et ultérieures, le système de fichiers
              proc n'est pas démonté).

       -t vfstype
              Indiquer que les actions devraient uniquement  être  entreprises
              sur  les  systèmes  de fichiers du type indiqué. Plusieurs types
              peuvent être indiqués dans une liste, en les  séparant  par  des
              virgules.  La  liste des types de systèmes de fichiers peut être
              préfixée par no pour indiquer  les  systèmes  de  fichiers  pour
              lesquels aucune action ne doit être menée.

       -O options
              Indiquer  que  les actions ne devraient être entreprises que sur
              les systèmes de fichiers dont les options  sont  indiquées  dans
              /etc/fstab.  Plusieurs  options  peuvent être indiquées dans une
              liste, en les séparant par des virgules. Chaque option peut être
              préfixée par no pour indiquer les options pour lesquelles aucune
              action ne doit être menée.

       -f     Forcer le démontage (dans le cas d'un système NFS inaccessible).
              Nécessite un noyau 2.1.116 ou ultérieur.

       -l     Démontage  paresseux. Détacher maintenant le système de fichiers
              de la hiérarchie de systèmes de fichiers, et nettoyer toutes les
              références  vers  le  système  de  fichiers dès qu'il n'est plus
              occupé (nécessite un noyau 2.4.11 ou ultérieur).

       --no-canonicalize
              Ne pas rendre les  chemins  canoniques.  Consultez  la  page  de
              manuel mount(8) pour plus de précisions.

       --fake Toutes  les  actions  seront  exécutées  sauf le véritable appel
              système ; cela imite le démontage du système de  fichiers.  Cela
              permet  de  de  retirer des entrées de /etc/mtab qui avaient été
              démontées auparavant avec l'option -n.

LE PÉRIPHÉRIQUE BOUCLE

       La commande umount libérera le périphérique boucle  (« loop »)  associé
       au  montage  (s'il  existe),  au  cas  où il trouve l'option loop= dans
       /etc/mtab, ou si l'option  -d  est  indiquée.  Tous  les  périphériques
       boucle restants peuvent être libérés en utilisant la commande « losetup
       -d » ; consultez losetup(8).

NOTES

       La syntaxe des programmes externes de démontage est :

       /sbin/umount.suffixe {rp|priphrique} [-nlfvr] [-t type.sous-type]

       Où suffixe est le type de système de fichiers ou une valeur de l'option
       uhelper=  de  mtab.  L'option  -t  est  utilisée  pour  les systèmes de
       fichiers  avec  prise   en   charge   des   sous-types   (par   exemple
       /sbin/umount.fuse -t fuse.sshfs).

       uhelper= (« unprivileged umount helper », aide de démontage sans droit)
       peut être utilisé quand des utilisateurs non superutilisateurs  veulent
       démonter  un  point  d'accès  qui  n'est  pas  défini  dans  le fichier
       /etc/fstab (par exemple pour les périphériques montés par HAL).

FICHIERS

       /etc/mtab Table des systèmes de fichiers montés.

VOIR AUSSI

       umount(2), mount(8), losetup(8).

HISTORIQUE

       Une commande umount est apparue dans la Version 6 du UNIX AT&T.

DISPONIBILITÉ

       La  commande  umount  fait  partie  du  paquet  util-linux,  elle   est
       disponible sur <URL:ftp://ftp.kernel.org/pub/linux/utils/util-linux/>.

TRADUCTION

       Cette  page  de  manuel a été traduite par Frédéric Delanoy en 2000. La
       version présente dans Debian est maintenue par les membres de la  liste
       <debian-l10n-french  AT  lists  DOT  debian DOT org>. Veuillez signaler
       toute erreur de traduction par  un  rapport  de  bogue  sur  le  paquet
       manpages-fr-extra.