Provided by: manpages-fr-dev_3.32d0.2p4-1_all bug

NOM

       daemon - Exécuter en arrière-plan

SYNOPSIS

       #include <unistd.h>

       int daemon(int nochdir, int noclose);

   Exigences    de    macros    de   test   de   fonctionnalités   pour   la   glibc   (consultez
   feature_test_macros(7)) :

       daemon() : _BSD_SOURCE || (_XOPEN_SOURCE && _XOPEN_SOURCE < 500)

DESCRIPTION

       La fonction daemon() sert aux programmes désireux de  se  détacher  de  leur  terminal  de
       contrôle, et de s'exécuter en arrière-plan à la manière des démons système.

       Si  nochdir vaut zéro, daemon() change le répertoire de travail du processus appelant pour
       le répertoire racine (« / ») ; sinon le répertoire de travail courant n'est pas changé.

       si noclose vaut zéro, daemon() redirige l'entrée  standard,  la  sortie  standard,  et  la
       sortie  d'erreur  vers  /dev/null ;  sinon  aucun  changement  sur  ces descripteurs n'est
       réalisé.

VALEUR RENVOYÉE

       Cette fonction exécute un fork(2), et s'il réussit, le père effectue un  _exit(2),  ainsi,
       toutes  les  erreurs  éventuelles  apparaissent  uniquement  du  côté du fils. La fonction
       daemon() renvoie zéro si elle réussit. Si une  erreur  se  produit,  elle  renvoie  -1  et
       définit  la  variable  globale  errno  avec  l'un  des  codes  d'erreurs spécifiés par les
       fonctions fork(2) et setsid(2).

CONFORMITÉ

       Absent de POSIX.1-2001. Une fonction similaire  est  apparue  sur  les  systèmes  BSD.  La
       fonction daemon() est apparue dans BSD 4.4.

NOTES

       L'implémentation de la glibc peut également renvoyer -1 si /dev/null existe et qu'il n'est
       pas un périphérique caractère, avec les numéros mineur et majeur attendus.  Dans  ce  cas,
       errno ne sera pas définie.

VOIR AUSSI

       fork(2), setsid(2)

COLOPHON

       Cette  page  fait partie de la publication 3.32 du projet man-pages Linux. Une description
       du projet et des  instructions  pour  signaler  des  anomalies  peuvent  être  trouvées  à
       l'adresse <URL:http://www.kernel.org/doc/man-pages/>.

TRADUCTION

       Depuis    2010,    cette   traduction   est   maintenue   à   l'aide   de   l'outil   po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction  francophone  au  sein  du
       projet perkamon <URL:http://perkamon.alioth.debian.org/>.

       Christophe   Blaess   <URL:http://www.blaess.fr/christophe/>   (1996-2003),  Alain  Portal
       <URL:http://manpagesfr.free.fr/> (2003-2006). Florentin Duneau et l'équipe francophone  de
       traduction de Debian (2006-2009).

       Veuillez     signaler     toute     erreur     de     traduction     en     écrivant     à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org>  ou  par  un  rapport  de  bogue   sur   le   paquet
       manpages-fr.

       Vous  pouvez  toujours  avoir  accès  à la version anglaise de ce document en utilisant la
       commande « man -L C <section> <page_de_man> ».