Provided by: manpages-fr-dev_3.32d0.2p4-1_all bug

NOM

       sigpause - Débloquer individuellement des signaux et les attendre

SYNOPSIS

       #include <signal.h>

       int sigpause(int sigmask);  /* BSD */

       int sigpause(int sig);      /* System V / UNIX 95 */

DESCRIPTION

       N'utilisez pas cette fonction. Utilisez plutôt sigsuspend(2).

       La  fonction  sigpause() est conçue pour attendre un signal. Elle modifie le masque signal
       d'un processus (ensemble de signaux bloqués) et attend qu'un signal  arrive.  À  l'arrivée
       d'un signal, le masque signal original est rétabli.

VALEUR RENVOYÉE

       Si  sigpause()  se  termine, c'est qu'elle a été interrompue par un signal et la valeur de
       retour est -1 avec errno positionnée à EINTR.

CONFORMITÉ

       La version System V de sigpause() est standardisée dans POSIX.1-2001.

NOTES

   Historique
       La version BSD classique de cette fonction est apparue dans BSD 4.2.  Elle  positionne  le
       masque  signal  de  processus  à sigmask. UNIX 95 a standardisé les versions incompatibles
       System V de cette fonction, qui supprime seulement le signal sig spécifié du masque signal
       de  processus  La  situation malheureuse de deux fonctions incompatibles possédant le même
       nom a été résolue avec la fonction sigsuspend(2), qui prend un paramètre de type  sigset_t
       * (au lieu d'un entier de type int).

   Notes sur Linux
       Sous Linux, cette routine n'est un appel système que pour l'architecture Sparc (sparc64).

       Les bibliothèques libc4 et libc5 ne connaissent que la version BSD.

       La  glibc  utilise  la  version BSD si la macro de test de fonctionnalités _BSD_SOURCE est
       définie et qu'aucune des macros _POSIX_SOURCE, _POSIX_C_SOURCE, _XOPEN_SOURCE, _GNU_SOURCE
       ou _SVID_SOURCE n'est définie. Sinon, la version System V est utilisée.

VOIR AUSSI

       kill(2),    sigaction(2),    sigprocmask(2),    sigsuspend(2),   sigblock(3),   sigvec(3),
       feature_test_macros(7)

COLOPHON

       Cette page fait partie de la publication 3.32 du projet man-pages Linux.  Une  description
       du  projet  et  des  instructions  pour  signaler  des  anomalies  peuvent être trouvées à
       l'adresse <URL:http://www.kernel.org/doc/man-pages/>.

TRADUCTION

       Depuis   2010,   cette   traduction   est   maintenue   à   l'aide   de    l'outil    po4a
       <URL:http://po4a.alioth.debian.org/>  par  l'équipe  de  traduction francophone au sein du
       projet perkamon <URL:http://perkamon.alioth.debian.org/>.

       Christophe  Blaess  <URL:http://www.blaess.fr/christophe/>   (1996-2003),   Alain   Portal
       <URL:http://manpagesfr.free.fr/>  (2003-2006). Nicolas François et l'équipe francophone de
       traduction de Debian (2006-2009).

       Veuillez     signaler     toute     erreur     de     traduction     en     écrivant     à
       <debian-l10n-french@lists.debian.org>   ou   par   un  rapport  de  bogue  sur  le  paquet
       manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de  ce  document  en  utilisant  la
       commande « man -L C <section> <page_de_man> ».